Les Remparts prennent leur revanche sur l'Océanic

Jesse Sutton a marqué en prolongation pour donner... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Jesse Sutton a marqué en prolongation pour donner une victoire de 4-3 aux Remparts, mercredi soir, à Rimouski. L'attaquant avait réussi un but et obtenu une passe plus tôt dans la rencontre.

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Johanne Fournier

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Rimouski) Battus la veille à domicile par l'Océanic, les Remparts ont pris leur revanche sur l'Océanic, mercredi soir, au Colisée Financière Sun Life de Rimouski. Il aura toutefois fallu un but à 19 secondes de la fin de la troisième période et plus de trois minutes de prolongation aux Diables rouges pour avoir raison 5-4 de leurs hôtes.

Aux yeux de Philippe Boucher, ce duel reflétait à merveille la rivalité légendaire des deux formations. «C'est le fun que la rivalité soit encore là, celle qu'on vit depuis des années», se réjouissait l'entraîneur-chef des Remparts. «Ce serait le fun que ce soit constant.»

Les hommes de  Boucher ont été les premiers à s'inscrire au pointage à mi-chemin de la première période grâce à un but de Jesse Sutton. Alex-Olivier Voyer a ensuite créé l'égalité, mais Ethan Crossman n'a pas mis de temps à répliquer. Voyer a toutefois à nouveau frappé avec moins de deux minutes à faire à la période.

«Il volait vraiment sur la patinoire», a observé son entraîneur, Serge Beausoleil. «C'est un peu le même genre de hockey qu'il nous a donné au tournoi des recrues. Il a fait montre de beaucoup de détermination et de leadership. Il a amené de la vitesse au filet. Il s'est impliqué physiquement aussi. C'est un petit gars de 17 ans qui s'est entraîné très fort, cet été et, actuellement, il est sur une lancée!»

Jérémie Laframboise a redonné les devants aux Remparts à 7:48 à du deuxième engagement. Peu de temps  après, Gabriel Morency a cédé sa à Carmine-Anthony Pagliarulo devant le filet de l'Océanic.

Lors du dernier tiers, il n'aura fallu que 11 secondes à Dylan Montcalm pour niveler la marque. Puis à 9:59, Samuel Laberge creusait l'écart. Crossman a toutefois trouvé le fond du filet des Bleus pour une deuxième fois avec 19 secondes à faire, forçant ainsi la prolongation.

Atmosphère lourde

C'est finalement  Sutton qui a scellé l'issue du match à 3:33. Les doublés de Crossman et Sutton seront certainement salutaires pour eux.

«Ce sont deux gars qui devaient prouver qu'ils voulaient rester, qui se battaient pour des jobs et ça a très bien été», a reconnu le directeur-gérant des Remparts. «La plupart des coupures vont être connues demain [jeudi]. Mais, ce serait dur de les couper après les avoir vus jouer ce soir!» 

Après le match, l'enthousiasme n'était pas au rendez-vous chez le pilote de l'Océanic. «Ça manquait un peu de dynamisme et d'allure», a commenté Beausoleil qui, sans vouloir excuser ses hommes, a tenu à souligner que la fatigue et les longues heures de route des derniers jours avaient sûrement joué dans la balance. «L'atmosphère était lourde!»

Rimouski a obtenu 39 tirs au but contre 26 pour Québec.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer