Suisse et Biélorusse au menu des Remparts

Le dépisteur-chef des Remparts, Christian Vermette (à droite),... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Le dépisteur-chef des Remparts, Christian Vermette (à droite), et le nouvel entraîneur adjoint, Marc Fortier (à gauche), ont secondé Philippe Boucher, mardi.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le Suisse Philipp Kurashev et le Biélorusse Dmitry Buinitsky sont les nouveaux membres des Remparts de Québec. Des attaquants de 17 et 19 ans. «Un bon jeune avec qui on peut grandir et un joueur à maturité», a résumé Philippe Boucher.

Le directeur général et entraîneur-chef des Remparts dit avoir mis la main sur les deux joueurs qu'il convoitait à ce repêchage européen du hockey junior canadien, tenu mardi. En Kurashev, Québec alignera un autre centre prometteur, avec le Néo-Écossais Andrew Coxhead, son premier choix au dernier repêchage régulier.

«Ils vont grandir ensemble avec Louis-Filip Côté, Derek Gentile et les autres. Je n'aime pas les comparaisons, mais Christian [Vermette, dépisteur-chef des Remparts] a repêché Jonathan Huberdeau [avec St-Jean] et il a des flashs. Un gars qui a du talent et qui peut jouer dans toutes les situations», analyse Boucher. Kurashev aura 17 ans en octobre.

Auteur de 18 points en 34 matchs avec les Lions GCK juniors la saison dernière, en Suisse, le gaucher de 6' et 183 lb se décrit comme un fabricant de jeux. Il connaît Québec pour avoir participé au Tournoi pee-wee en 2012. Il a déjà pris part à un camp en compagnie d'Auguste Impose, le Suisse des Remparts la saison dernière, mais ne l'a pas contacté pour en savoir plus sur la capitale québécoise.

«D'autres équipes m'ont approché, mais j'aimais vraiment Québec», a assuré Kurashev, joint chez lui. Le jeune parle russe, allemand, anglais et quelques mots de français. Il détient la double nationalité suisse et russe. Son père a joué longtemps en Russie avant d'aller évoluer en Autriche, en 1991, puis de devenir coach en Suisse. Le paternel dirige maintenant les juniors de Rapperswil.

Mais le premier contact s'est fait par la maman. Boucher était assis à côté d'elle dans l'avion le menant au Michigan, en avril, pour le Championnat du monde des moins de 18 ans. Ses agents sont Ian Pulver et Igor Larionov, dont le fils sera aussi au camp des Remparts. 

Quant à Buinitsky, il a déjà 19 ans. Le patineur de 6' 1'' et 174 lb n'a pas été repêché par la LNH, mais il participe cette semaine au camp de développement des Rangers de New York. Il a partagé sa récente saison entre la KHL, avec Minsk, pour deux points en 22 matchs, et l'USHL, avec Madison, au Wisconsin, 16 points en 24 rencontres.

Un oeil sur Kostin

Boucher avoue avoir eu l'oeil sur le centre russe Klim Kostin, premier choix de cette sélection européenne par le Ice de Kootenay. «Il n'est pas sorti premier pour rien. Mais on me dit qu'il n'ira pas à Kootenay. On aurait aimé l'amener à Québec, on a eu un rapport selon lequel il voulait venir, mais quand tu as du talent comme ça, souvent, tu sors premier.»

Le patron des Remparts souligne un cas semblable à Chicoutimi. Les Saguenéens ont mis le grappin sur le Russe German Rubtsov, mais celui-ci ne semble pas vouloir goûter aux bleuets. «S'il vient, Yanick Jean va frapper un coup de circuit», prédit Boucher.

Au total, 79 joueurs de 10 pays ont été sélectionnés par les 60 clubs des trois circuits junior majeur canadiens. Les Russes composent le plus important contingent avec 24 élus, dont 13 dans la LHJMQ. Finlandais (13), Tchèques (12), Suédois (8), Biélorusses (6), Suisses (4, tous LHJMQ), Slovaques (4), Lettons (3), Allemands (2), Danois (2) et Slovène (1) ont aussi trouvé preneur.

Deux Russes à Baie-Comeau

Le Drakkar de Baie-Comeau est allé chercher deux Russes lors du repêchage européen de la Ligue canadienne de hockey (LCH). Avec le troisième choix au total, le Drakkar a mis la main sur Ivan Chekhovich, un centre de 17 ans qu'on dit bon patineur et qui a une bonne éthique de travail.

Chekhovich, un attaquant de 5'10'' et 168 livres, évoluait la saison dernière avec la formation russe de Balashikha, club-école du renommé Dynamo de Moscou de la Kontinental Hockey League (KHL), avec laquelle il a récolté trois buts et quatre mentions d'aide en 19 rencontres. Il était le coéquipier du tout premier choix de l'encan européen 2016, Klim Kostin, sélectionné par l'Ice de Kootenay.

«C'est un gars qui a fini premier compteur de son équipe au Championnat mondial des moins de 17 ans, mais qui a moins bien fait aux moins de 18 ans parce qu'il était malade», relate le directeur général du Drakkar, Steve Ahern. «Pierre [Desjardins, le recruteur en chef de l'équipe] l'a vu jouer dans deux autres tournois et c'est sûr qu'il parviendra à faire sa place sur l'un des deux premiers trios. Il possède plusieurs habiletés et on l'a bien coté sur plusieurs facettes.»

Ahern a assuré que Chekhovich sera à Baie-Comeau la saison prochaine. Il ne sera pas là pour l'ouverture du camp, mais il ne devrait pas tarder. «Il a un tournoi avec son équipe U18 au début août, de sorte qu'il va arriver un peu plus tard», explique-t-il.

Aucun lien de parenté

Au second tour de ce repêchage, le Drakkar a sélectionné un défenseur de 6'2'' et 187 livres, Daniil Kiselev, qui n'aurait aucun lien de parenté avec Evgeny, ex-cerbère du Drakkar et actuel membre des Remparts de Québec. Robuste, l'arrière de 17 ans a amassé 53 minutes de pénalité en 33 sorties avec le Traktor Chelyabinsk U17.

«Kiselev a un gros gabarit et il s'en sert pour jouer physique. Il n'a pas joué dans l'équipe nationale U17 parce que les Russes avaient six excellents défenseurs, mais il avait bien fait avec les U16. Il va jouer chez nous lui aussi, c'est évident», de conclure le directeur général.

Libérés par l'équipe, Igor Kabanov et Maximilian Glaessl, les deux Européens qui portaient les couleurs du Drakkar la saison dernière, étaient de nouveau admissibles à ce repêchage. Leur candidature n'a intéressé aucune des 59 autres équipes de la LCH.

Un Russe combatif à Rimouski

L'Océanic de Rimouski a repêché l'attaquant russe Denis Mikhnin, mardi. «Un joueur avec beaucoup de talent, mais surtout de la combativité», insiste le directeur général et entraîneur-chef Serge Beausoleil. «Il a été capitaine ou assistant partout où il a joué. C'est un gars qui va dans les zones de turbulence, habile avec la rondelle, avec une bonne vision du jeu.» Mikhnin aura 17 ans dans deux semaines. Il mesure 5' 10'' et pèse 165 lb. Durant la saison 2014-2015, il a inscrit 101 points, dont 51 buts, en seulement 40 matchs dans le circuit russe des moins de 16 ans. Il se classe troisième dans les annales de cette ligue devant les Vitaly Abramov (5e) et Yakov Trenin (6e), qui ont inscrit 93 et 61 points avec les Olympiques de Gatineau cet hiver, ainsi que Klim Kostin (21e), premier choix mardi. Mikhnin devient en plus coéquipier d'un gars de son coin, le défenseur Artem Maltsev, qui vient aussi de Saint-Pétersbourg.  Avec Steeve Paradis (collaboration spéciale)

 

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer