Larionov et Barnaby Jr avec les Remparts

Né à San Jose, Igor Larionov fils aura... (Tirée de Twitter)

Agrandir

Né à San Jose, Igor Larionov fils aura 18 ans d'ici le début de la prochaine saison. Il est membre de l'organisation du Detroit Honeybaked depuis cinq ans. La saison dernière, il a inscrit 13 points en neuf matchs chez les U18. Il mesure 6' et pèse 165 lb.

Tirée de Twitter

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les Remparts de Québec ont embauché mardi deux joueurs au nom célèbre : Igor Larionov et Matthew Barnaby.

Il faut toutefois ajouter un petit «Jr» à la fin. Les deux jeunes hommes sont les fils des anciens hockeyeurs de la LNH de qui ils tiennent nom et prénom. Ils évoluent à l'avant et seront du camp d'entraînement qui s'amorcera le 17 août.

Des deux, Larionov semble voué au plus bel avenir à Québec. Sa place est déjà assurée, si l'on se fie au directeur général et entraîneur-chef, Philippe Boucher.

«Il devrait jouer sur notre troisième ou deuxième ligne. Il pourrait même jouer sur notre première unité en avantage numérique, explique-t-il. C'est un joueur très cérébral, comme son père, mais il a été malchanceux avec les blessures.» Admissible au prochain repêchage de la LNH, Larionov pourrait trouver preneur, mais aussi rester sur le carreau. «Ça dépend à qui tu parles», dit Boucher.

Né à San Jose, Larionov fils aura 18 ans d'ici le début de la prochaine saison. Il est membre de l'organisation du Detroit Honeybaked depuis cinq ans. La saison dernière, il a inscrit 13 points en neuf matchs chez les U18. Il mesure 6' pieds et pèse 165 livres.

Surtout connu pour ses huit années avec les Red Wings, son père a joué 15 saisons dans la LNH. À Detroit, il a remporté trois Coupes Stanley. Avant d'arriver en Amérique, il avait déjà une prolifique carrière dans son U.R.S.S. natale.

De son côté, Barnaby s'amène dans une organisation qui a vu passer son paternel. Matthew Barnaby a joué pendant trois saisons avec les Harfangs de Beauport au début des années 90, avant qu'ils deviennent les Remparts 2.0. Reconnu pour son dynamisme et sa robustesse, voire son arrogance, papa Barnaby a joué 834 matchs dans la LNH, accumulant 300 points et 2562 minutes de pénalité. Il a entre autres joué à Buffalo et à Dallas avec un certain... Philippe Boucher.

C'est d'ailleurs Matthew père qui a contacté le Diable rouge en chef pour lui signaler la disponibilité de son fils. «On est des amis, rappelle Boucher. On a eu quelques altercations dans le junior, puis on a été repêché ensemble [par Buffalo, à un an d'intervalle]. Je connais vraiment bien Matthew Jr

Fiston, un joueur de centre de 5'11'' et 146 livres - il aurait encore grandi, selon Boucher -, a passé la dernière campagne avec l'équipe d'Avon Old Farms School, une école secondaire située près de Hartford, au Connecticut. Il a 18 ans.

Selon Boucher, Barnaby père estime que le style de son rejeton s'apparente au sien, mais d'autres hommes de hockey voient en junior un athlète un peu plus offensif. N'empêche que sa place n'est pas acquise à Québec. Il devra d'abord passer à travers un essai de 48 heures.

Pendant un temps du moins, il y aura donc un trio de «fils de» chez les Remparts. Larionov et Barnaby rejoindront Matthew Boucher, garçon de Philippe. Les Diables rouges sont d'ailleurs des habitués en la matière. Frédérick et Jonathan Roy (fils de Patrick), ainsi que Ryan Bourque (Raymond) ont aussi porté l'uniforme québécois.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer