Remparts: vers une longue reconstruction

L'entraîneur-chef des Remparts, Philippe Boucher, est optimiste pour... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

L'entraîneur-chef des Remparts, Philippe Boucher, est optimiste pour les prochaines années. «On va avoir une équipe compétitive l'an prochain, on peut être enthousiaste, mais pour aspirer aux grands honneurs, j'espère que ça se fera dans deux ou trois ans.»

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le mot que l'on refusait toujours de prononcer était au coeur du bilan de la saison 2015-2016 des Remparts de Québec, lundi matin. «J'utilisais le mot transition pendant le camps d'entraînement pour préparer ce qui s'en venait, mais c'était une reconstruction qui était dans les cartons», a admis l'entraîneur-chef Philippe Boucher.

Cinq jours après l'élimination de sa troupe en première ronde contre Gatineau, Boucher et le président Jacques Tanguay ont bouclé la boucle sur la 19e saison de la formation québécoise. La rencontre de presse servait aussi à mettre la table pour le 20e anniversaire de la seconde génération des Remparts, l'an prochain.

«À la période des Fêtes, on a suivi le plan qu'on s'était fixé en effectuant des échanges pour aller chercher des choix au repêchage, ce qu'on n'avait plus en raison des sacrifices faits, notamment pour avoir une équipe représentative à la Coupe Memorial [disputée à Québec, en 2015]. On savait exactement ce qui arriverait en termes de victoires et défaites, mais nous sommes très satisfaits du travail de nos jeunes joueurs», a indiqué Tanguay.

Les Remparts ont liquidé plusieurs joueurs d'expérience en cours de route, histoire de regarnir leur banque de choix et acquérir quelques espoirs pour les prochaines années.

«Laisser aller des joueurs comme Matt Murphy, Massimo Carozza, Nikolas Brouillard, Charley Graaskamp et Dmytro Timashov, c'était le mal nécessaire pour amener des jeunes dans l'organisation et se donner une marge de manoeuvre au repêchage si, comme l'an passé avec [Antoine] Crête-Belzile, un joueur nous intéresse. On a maintenant les moyens pour faire quelque chose», a raconté Boucher.

Le directeur général se retrouve avec deux choix de deuxième ronde et deux autres de troisième pour le repêchage de 2016. S'il n'a pas de choix de première ronde en 2016 et 2018, il possède celui du premier tour de Shawinigan en 2017.

Plus restrictif

Aujourd'hui, le hockey junior ne se fait plus comme à l'époque. Les règlements sont plus restrictifs, les raccourcis sont peu nombreux. «Il s'agit de ma troisième reconstruction, mais à la première, lorsqu'on a acheté les Harfangs de Beauport, ça c'était fait rapidement. Dans le temps, on avait le droit d'acheter des choix, de donner des bourses d'études complètes à des joueurs américains. Maintenant, il faut être créatif, imaginatif et se servir des moyens qu'on a pour aller chercher des joueurs d'impact. Repêcher un joueur comme Anthony Duclair en troisième ronde, c'est impossible aujourd'hui avec les règlements en place. Nous avons encore des avantages sur plusieurs équipes avec l'amphithéâtre le plus récent en Amérique du Nord, et pour n'importe quel joueur junior de la planète, c'est un privilège de jouer pour les Remparts de Québec et on compte bien se servir de cet avantage», a confié le président.

Ainsi, la reconstruction pourrait durer quelques saisons, selon les prévisions des deux hommes à la tête de l'équipe évoluant au Centre Vidéotron. «On voudrait que ce soit le plus rapidement possible, mais il faut donner le temps aux jeunes d'acquérir de la maturité. On a fait jouer Gentile et Côté dans le top 6, mais chaque jeune a été averti que la deuxième saison est souvent plus difficile que la première. On va avoir une équipe compétitive l'an prochain, on peut être enthousiaste, mais pour aspirer aux grands honneurs, j'espère que ça se fera dans deux ou trois ans», a précisé Boucher, qui a rencontré un dernier groupe de joueurs, lundi matin.

Le bilan en quelques points

LES 20 ANS

«Je ne serais pas surpris de revoir Dutra, qui a assumé un grand rôle après les Fêtes. Maheux et Turcotte sont des leaders appréciés. Si on a de bonnes personnes qui peuvent nous aider, on n'ira pas vider notre banque de choix pour aller chercher des 20 ans ailleurs.»

DES INTOUCHABLES

«Il n'y en a pas, mais si on échangeait tous les jeunes sur qui on a pris le temps d'investir, vous auriez de la misère à suivre ce qu'on a fait. On veut être actif au niveau des transactions, et un gars comme Kiselev, c'est un cadeau parce que ça nous donne de la flexibilité devant le filet comme celle qu'on recherche pour les choix.»

CALLUM BOOTH

«Il est difficile de trouver de bons gardiens. Avant d'en échanger un comme Callum Booth, il y a beaucoup de réflexion à avoir. On voulait le garder parce qu'on tenait à avoir une bonne saison. Il a eu des hauts et des bas, mais à 19 ans, Callum sera un gardien de premier plan dans la Ligue.»

LES LACUNES

«Offensivement, on a des besoins. Ça va nous prendre des joueurs à caractère offensif, que ce soit du côté des Européens et des transactions. Espérons aussi que certains débloqueront. Il faudra être patient avec quelques-uns.»

LES EUROPÉENS

«On a parlé avec Auguste [Impose] et comme nous, il s'offre une réflexion. S'il a de l'intérêt pour rester dans la LHJMQ, on lui trouvera une place, ici ou ailleurs. Nous avons le 21e choix euro et un autre en deuxième ronde. Idéalement, il nous faudrait un centre. On pourrait aller chercher un jeune et un autre joueur plus expérimenté.»

LES EXCLUS

«On voulait se concentrer sur les joueurs qui étaient ici, mais je vais leur reparler et il ne faudrait pas être surpris de les revoir [Ethan Crossman, Bryce O'Brien et Datkotah Woods] au camp.»

Boucher en poste pour longtemps

Après avoir succédé à Patrick Roy à l'an... (Le Soleil, Yan Doublet) - image 6.0

Agrandir

Après avoir succédé à Patrick Roy à l'an 1, vécu la Coupe Memorial à l'an 2 et déménagé au Centre Vidéotron pour l'an 3, Philippe Boucher est en poste pour y rester.

Le Soleil, Yan Doublet

Les bilans se suivent mais ne se ressemblent pas. Au lendemain de la finale de la Coupe Memorial, le 1er juin 2015, Philippe Boucher avait laissé entendre qu'il s'offrait une période de réflexion. Lundi, il avait déjà la tête à la prochaine saison!

Ces dernières semaines, Boucher a reconduit les contrats de ses adjoints, Martin Laperrière, Daniel Renaud et Maxime Ouellet. Il ne faut donc pas s'étonner qu'il reste à la barre des Remparts!

Après avoir succédé à Patrick Roy à l'an 1, vécu la Coupe Memorial à l'an 2 et déménagé au Centre Vidéotron pour l'an 3, Boucher est en poste pour y rester.

«À moins que Jacques [Tanguay] ne me dise le contraire, il va y avoir un an 4, la saison prochaine», a dit Boucher en riant et en refilant la balle au président des Remparts...

«Il a un contrat à long terme, Philippe est ici pour longtemps», a répondu Tanguay. «Dans toutes les organisations sportives que j'ai eu l'occasion de toucher [on pense au Rouge et Or football, où Glen Constantin dirige le club depuis 15 ans et y travaille depuis 20], j'aime beaucoup la stabilité. On travaille fort pour aller chercher la meilleure personne disponible au moment où l'on en a besoin», a expliqué l'homme d'affaires.

À ses yeux, Boucher a prouvé sa valeur depuis son arrivée aux postes d'entraîneur-chef et de directeur général des Remparts. «On a vu ce qu'il a fait pendant l'année de la Coupe Memorial avec des joueurs d'expérience, et cette saison, avec une équipe beaucoup plus jeune, il a montré qu'il était aussi capable de faire de l'enseignement et d'amener les jeunes à se surpasser. On est très satisfait du travail de nos entraîneurs. Nous avons une organisation très stable et qui va rester stable», disait-il en indiquant que Boucher était aussi bien appuyé par la présence dans sa garde rapprochée de la directrice des services à l'équipe, Nicole Bouchard, et du dépisteur-chef Christian Vermette.

Record de la LCH

Le président des Remparts se réjouissait de l'affluence aux matchs des Remparts. En 36 programmes (34 en saison et deux en séries), un total de 492 597 spectateurs ont permis d'établir un record d'assistance de l'histoire de la LCH.

«Je remercie le demi-million de personnes qui sont venues encourager les Remparts. On a vu un accroissement de notre clientèle, et de plus en plus, celle-ci est familiale et est à la recherche d'un happening, d'un événement et ne viennent pas juste voir un match de hockey junior», a expliqué celui qui estime que les équipes de la LHJMQ doivent toutes rajeunir leur clientèle.

Il a concédé, toutefois, que l'attrait du Centre Vidéotron y a été pour beaucoup en ce qui a trait à l'affluence aux tourniquets. «On a été chanceux, car la victoire et la défaite n'étaient pas les seuls critères pour venir aux Remparts. Pour nous, ça le sera toujours, car on déteste perdre et échanger des joueurs, mais pour les partisans, ça l'a été de moins en moins, cette saison.»

En vitesse

Les rumeurs qui flottent en ville sur l'arrivée d'une équipe de la LNH à Québec ne dérangent pas Jacques Tanguay. «Ça n'a pas d'impact pour nous, ce n'est pas la même clientèle, pas le même coût. C'est moins cher de venir aux Remparts que d'aller au cinéma», a-t-il dit... Philippe Boucher se rendra bientôt à Grand Forks, aux États-Unis, pour assister au Championnat mondial des moins de 18 ans, y voir des joueurs susceptibles de l'intéresser et établir des relations avec leurs agents... Contrairement aux années passées, le prochain camp d'entraînement des Remparts aura lieu au Pavillon de la jeunesse et non pas au Complexe sportif de L'Ancienne-Lorette... Les Remparts réservent quelques surprises pour le 20e anniversaire, mais pas question de retirer une multitude de chandails de joueurs du passé. «Vingt ans, c'est court, mais pour nous, c'est une partie de notre vie. Il va peut-être y en avoir, mais ce n'est pas notre politique d'en faire à tous les jours. Ceux qui avaient à être nommés, le sont. On va s'en servir [du 20e] pour remercier des anciens et honorer certaines personnes», a noté le président. 

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer