«Il y a eu des hauts et des bas», dit Booth

Blessé à l'aine, le gardien Callum Booth n'a... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Blessé à l'aine, le gardien Callum Booth n'a pu aider ses coéquipiers en séries, mais il a déjà hâte à la prochaine saison, où il sera un des leaders des Remparts.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Blessé à l'aine, Callum Booth n'aura pas été en mesure de revenir au jeu avant la fin de la saison, mercredi.

«J'ai fait tout ce que je pouvais pour revenir le plus vite possible, c'est dommage que ça se termine ainsi», disait le gardien de but des Remparts, jeudi, avant de sortir avec bâtons, jambières et deux lourds sacs d'équipement sur le dos.

Au lendemain de l'élimination, plusieurs joueurs sont passés par le vestiaire afin d'y ramasser leurs effets personnels et rencontrer l'entraîneur-chef avant de repartir à la maison. D'autres le feront lundi, en même temps que le bilan officiel de Philippe Boucher et du président, Jacques Tanguay.

Booth ne pouvait pas dire s'il serait revenu au jeu bientôt si la saison s'était prolongée. «Ce serait facile de donner une date, mais la saison est terminée et ça ne vaut pas la peine de dire si... Ça s'améliore, ça va bien», précisait celui dont le dernier match remontait au 28 février.

Le numéro 30 convenait avoir connu une saison ponctuée de moments forts, comme sa séquence d'invincibilité en décembre, et d'autres plus difficiles, comme à son retour du camp des Hurricanes de la Caroline. «Il y a eu des hauts et des bas ainsi que des moments qu'on ne pouvait pas prévoir, comme mon appendicite et ma blessure. Ça ralentit tout, c'est toujours triste.»

Le candidat au trophée Marcel-Robert, qui sera remis au joueur-étudiant par excellence de la LHJMQ mercredi, a retenu la leçon.

«Il faut se souvenir des points positifs et apprendre du négatif. Je vais essayer de travailler plus fort dans les pratiques et apprendre de mes erreurs dans l'espoir d'être un meilleur joueur», reconnaissait celui qui avait été invité à quitter une séance d'entraînement avant ses coéquipiers, en fin de saison.

Le gardien sera l'un des leaders de l'équipe, l'an prochain, et il entrevoit déjà sa mission. «Ça m'a pris trois ans pour devenir un vétéran. Je me souviens d'avoir regardé Brass [François Brassard] faire son entrevue de sortie quand j'avais 16 ans... Ça va être le fun d'apprendre à des jeunes. On va avoir des [joueurs nés en] 2000, l'an prochain. Wow, c'est jeune ça!» disait celui qui a vu le jour en 1997.

Bons jeunes

Booth n'avait aucune idée si les Hurricanes lui permettraient de prolonger sa saison en l'invitant à rejoindre leur filiale de la Ligue américaine. Il ignore aussi les intentions de Hockey Canada à son endroit. Par contre, il entrevoit un avenir prometteur pour les Remparts.

«Nous avons une très bonne brochette de jeunes, c'est très le fun d'être autour de cette équipe. Ils sont excellents. [Olivier] Garneau était une superstar sur la glace [mercredi]. Il y a du potentiel, j'ai hâte de voir ce que ça va donner l'an prochain et dans le futur.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer