Booth douteux pour les séries

Blessé depuis le 28 février, Callum Booth ne... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Blessé depuis le 28 février, Callum Booth ne sera pas rétabli à temps pour le début des séries, selon l'entraîneur-chef des Remparts, Philippe Boucher. «Je serais très, très surpris qu'il soit là.»

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les Remparts de Québec pourraient entreprendre la phase éliminatoire de la LHJMQ sans leur gardien de but numéro 1, Callum Booth. «Il est très douteux pour les séries», estimait l'entraîneur-chef Philippe Boucher, jeudi, à la veille de l'avant-dernier match de la saison régulière.

Depuis deux jours, le gardien est de retour sur patins, mais il n'a pas encore participé à une séance d'entraînement avec ses coéquipiers. Il est blessé au bas du corps depuis le match du 28 février contre Chalottetown et a raté les six suivants au calendrier, depuis.

«On y va au jour le jour, mais je serais surpris qu'il soit là. Il était seul sur la glace, [mercredi], et ce matin [jeudi], il y était pour aiguiser un peu ses réflexes, ses déplacements et voir des rondelles avec Maxime [Ouellet]», expliquait Boucher à propos de l'état de santé du gardien.

L'entraîneur-chef a répondu «non» lorsqu'on lui a demandé s'il commençait à jouer à la cachette à l'approche du début de la série contre les Olympiques de Gatineau. Il ne voulait pas non plus en dire davantage sur la nature de la blessure à Booth.

«Je n'embarquerai pas là-dedans à part de dire que je serais très, très surpris qu'il soit là», répétait-il, visiblement peu optimiste sur la présence de celui qui a travaillé dans 39 matchs en saison régulière.

La veille, Booth confiait aux représentants des médias qu'il faisait tout en son pouvoir pour revenir au jeu rapidement, n'indiquant cependant aucune date pour ce faire. Jeudi, il a marché en équipement du Pavillon de la jeunesse jusqu'au vestiaire de l'équipe au Centre Vidéotron pendant que ses coéquipiers s'entraînaient en vue des deux derniers matchs à l'horaire contre l'Océanic de Rimouski, dont celui de vendredi au Colisée Financière Sun Life. L'autre est prévu samedi (16h) au Centre Vidéotron.

Kiselev moins efficace

Evgeny Kiselev a été utilisé en qualité de gardien partant dans 10 des 17 derniers matchs de l'équipe, dont les 6 disputés depuis le début du mois de mars. Après quelques bonnes sorties, le Russe débarqué à Québec en provenance de Baie-Comeau n'a pas affiché la même efficacité, récemment, ce qui a incité Boucher à discuter avec lui, jeudi.

«Ce que j'ai demandé à "Geno", c'est comment avait-il travaillé pour devenir numéro 1. Il m'a répondu que c'était en travaillant très fort, en n'arrêtant jamais», a raconté celui qui s'attendait à ce que le gardien réponde «ordinaire» lorsqu'il a cherché à connaître son opinion sur son rendement, la fin de semaine dernière.

«Quand tu as l'impression d'être arrivé, d'être satisfait un peu, c'est là que ça te rentre dedans. Il s'agit un peu de la nature humaine. Surprendre, c'est facile, mais il faut ensuite le maintenir. Je ne sais pas si "Geno" a été coupable de cela, mais je suis convaincu qu'il est capable de nous en donner plus, d'être le gardien qu'il a été pendant plusieurs matchs avec nous. On a joué neuf matchs en 18 jours, le facteur fatigue a peut-être été là pour lui», estimait Boucher.

NOTE : Les Remparts ont lancé, jeudi, leur campagne d'abonnements pour la saison prochaine sur le thème «Soyez de la fête» en lien avec les activités qui marqueront le 20e anniversaire de l'équipe.

L'avantage de la glace

Si les Remparts ne peuvent plus bouger au classement de la LHJMQ, l'Océanic de Rimouski mise sur les deux derniers matchs contre Québec pour s'assurer de l'avantage de la glace en première ronde. «Pour nous, ces deux matchs sont ultra-déterminants pour le classement général, car on veut s'assurer l'avantage de la glace pour laquelle on s'est battu toute la saison. Nous avons assurément besoin de trois points pour la conserver. Mais comme les Remparts, on veut aussi en profiter pour entrer dans les séries du bon pied. Et si on joue du hockey inspiré comme on l'a fait contre Gatineau et Victoriaville [la fin de semaine dernière], ce sera de bon augure», notait l'entraîneur-chef Serge Beausoleil, qui confie la défense du filet à Louis-Philip Guindon pour le match de vendredi. Comme les Remparts, qui pourraient être privés de quelques éléments en raison de maladie, l'Océanic a déjà rayé le nom de Raphaël Bastille, frappé par un virus. 

***

Un autre défenseur rappelé

Capitaine du club midget AAA de Saint-Eustache, l'arrière de 17 ans Étienne Verret a rejoint les Remparts, cette semaine, et sera dans l'alignement pour l'un des deux matchs contre l'Océanic, même si l'équipe compte déjà son lot de défenseurs. Le choix de 13e ronde en 2015 a disputé trois matchs avec l'équipe, en septembre et en octobre. Philippe Boucher a profité de sa présence pour passer un autre message à certains joueurs, l'utilisant sur la troisième unité en avantage numérique lors de la séance d'entraînement. «Il a connu une très bonne saison, il est stable et régulier. On aime ce qu'il apporte, et même si on a une bonne idée et qu'on pense qu'il peut jouer avec nous [la saison prochaine], on veut voir où il est rendu, autant pour les séries que l'an prochain. S'il peut améliorer notre défensive, on va le faire jouer», disait l'entraîneur-chef.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer