Les Remparts blanchis 4-0 par l'Armada

Obtenant un troisième départ de suite avec les... (Collaboration spéciale Nancy Lavoie)

Agrandir

Obtenant un troisième départ de suite avec les Remparts, le gardien russe Evgeny Kiselev n'a pas été appuyé par l'attaque.

Collaboration spéciale Nancy Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Boisbriand) Les Remparts de Québec n'ont pas aidé leur cause dans leur quête d'un rang plus élevé au classement de la LHJMQ, vendredi soir au Centre d'Excellence Sports Rousseau, en s'inclinant pour une deuxième fois en neuf jours devant l'Armada de Blainville-Boisbriand.

Battus 4-0, les Remparts subissaient une troisième défaite de suite; une cinquième dans les six derniers matchs disputés contre des équipes occupant la seconde moitié du classement général. Ils sont toujours coincés au 12e rang, ce qui les contraindrait d'affronter la cinquième position présentement occupée par Gatineau.

En cette rencontre timide à l'attaque, il aurait fallu que le jeu de puissance s'active, mais il n'a rien fait de bon malgré sept occasions. Non seulement les Remparts n'ont pas marqué, mais ils ont aussi très peu lancé, le chiffre 22 au tableau l'indiquant bien. Pendant ce temps, l'adversaire touchait la cible deux fois en quatre supériorités numériques, dont une obtenue en fin de troisième quand les visiteurs de Québec se sont retrouvés avec un septième joueur sur la glace au moment où ils attaquaient à six contre quatre!

«On a été zéro en zéro pas mal partout. Il faut trouver un moyen de marquer, mais on n'a pas été dangereux et on s'est tiré dans le pied en fin de première et deuxième. On voulait se donner une chance de gagner et de grimper [au classement], mais présentement, on se fait plus mal qu'autre chose», avouait l'entraîneur-chef Philippe Boucher.

La tête basse

Les Remparts sont rentrés au vestiaire avec la tête basse après chaque période, voyant l'Armada prendre les devants 1-0 avec 24,6 secondes à écouler à la première et doubler leur avance avec 1:22 à faire à la deuxième. On pourrait ajouter les deux derniers buts accordés en fin de troisième...

«Ça aurait dû être 0-0 après deux. On répète qu'à ce moment-ci de la saison, et dans les séries, les fins de période sont importantes. Sur les deux buts, ce sont deux joueurs avec neuf ans d'expérience qui se font prendre. On pensait reposer des jeunes, ça va peut-être être des vieux», ajoutait Boucher, visiblement agacé, en parlant des vétérans Bronson Beaton et Raphaël Maheux «qui a coûté quelques buts».

Obtenant un troisième départ de suite, le gardien russe Evgeny Kiselev n'a pas été appuyé par l'attaque. Étendu de tout son long, il avait réussi un arrêt brillant avec son bras gauche en première, mais ça n'a pas inspiré ses coéquipiers. En fin de compte, il a cédé devant Tyler Hylland, TJ Melancon, Pascal Corbeil et Anthony Poulin.

Son opposant Samuel Montembeault a signé son troisième jeu blanc de la saison, sans trop de misère. Avant le match, l'entraîneur-chef Joël Bouchard disait d'ailleurs que son gardien «pouvait voler quelques matchs en séries». Mais pour celui-ci, il n'a pas eu à le faire.

Martin Laperrière ... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé) - image 2.0

Agrandir

Martin Laperrière 

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

La loyauté de Laperrière récompensée

Son père lui a enseigné la loyauté, il s'en voit récompensé. Avant même la fin de sa 11e saison dans ses fonctions actuelles, Martin Laperrière a appris, vendredi, que son contrat était renouvelé pour une 12e campagne au poste d'entraîneur adjoint des Remparts.

Avant le départ de l'autocar pour Boisbriand, l'entraîneur-chef Philippe Boucher a confirmé le retour de son bras droit, tout comme celui du responsable vidéo, Martin Bergeron. L'autre adjoint, Daniel Renaud, avait eu droit au même traitement, plus tôt cette saison. «Ça coïncide avec la fin du contrat [de trois ans] qui avait été renouvelé lors du départ de Patrick [Roy] et l'arrivée de Philippe [Boucher]. Ça fait toujours plaisir d'apprendre une telle nouvelle. À Québec, je me sens à la maison et je suis très bien dans mon rôle», commentait le principal intéressé avant le match contre l'Armada.

Laperrière était débarqué à Québec au début de la saison 2005-2006 afin d'appuyer Éric Lavigne, qui dirigeait les Remparts à l'époque. Il était resté en poste quand Roy l'avait remplacé derrière le banc au cinquième match de la saison régulière.

«Mon père m'a toujours dit qu'il était très important d'être loyal envers l'organisation et les différents entraîneurs-chefs. Je respecte les barèmes qu'on me donne et je continue d'apprendre. Je suis l'un des privilégiés à avoir une stabilité dans ce milieu, j'en suis conscient. J'aime ce que je fais et l'organisation est extraordinaire», ajoutait Laperrière.

Avant de s'amener à Québec, il a dirigé le Drakkar de Baie-Comeau pendant une saison et plus de la moitié d'une seconde (41 matchs) avant d'être remercié. Son père a fait carrière dans la LNH comme entraîneur adjoint après un passage d'un peu plus d'un an comme entraîneur-chef du Junior de Montréal au milieu des années 70. 

En vitesse

Blessé, le gardien Callum Booth n'a pas fait le voyage... Les noms d'Ethan Crossman, Bryce O'Brien, Sean O'Brien, Colby Tower et Dakotah Woods ont été rayés de l'alignement... Les Remparts affrontent les Cataractes, samedi (16h) à Shawinigan. «Un tel club va remporter plus de matchs qu'en perdre. On l'a vécu, l'an passé, la chimie va s'installer à un moment donné, il y a trop de talent pour que ça n'arrive pas et je suis certain qu'ils sont sur la bonne voie», estimait Philippe Boucher à propos des adversaires du jour... L'entraîneur-chef Joël Bouchard sur la division Ouest : «Les trois meilleures équipes de la Ligue sont Rouyn-Noranda, Val-d'Or et Gatineau. Et en plus, ils laissent des points en jouant souvent l'un contre l'autre. Nous, on a quand même bien fait contre eux, on s'accroche», disait-il à notre arrivée au CESR... En raison de la blessure à Philippe Sanche, l'Armada est privé de son unique joueur de 20 ans depuis la fin de la période des transactions après avoir commencé la saison avec quatre. 

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer