Deuxième période fatigante pour les Remparts

Callum Booth a été mis à l'épreuve dès... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Callum Booth a été mis à l'épreuve dès le début de la rencontre et, à mi-chemin dans le match, le Titan avait déjà dirigé 25 tirs vers son filet. Philippe Boucher a noté qu'il avait été «correct».

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Après trois victoires consécutives, les Remparts ont pris un nouveau pas de recul, dimanche, avec une défaite de 5-1 à Bathurst. Tous les yeux étaient rivés sur le gardien numéro un du club junior de Québec. Callum Booth a cédé cinq fois devant une mitraille de 53 lancers. Avant de fouler la glace acadienne, Booth venait de connaître une dure semaine.

Retiré après une période à son dernier match, le dimanche précédent, à Sherbrooke, le 30 a ensuite dû céder son poste de portier partant à l'auxiliaire Evgeny Kiselev. Le Russe de 18 ans en a alors profité pour récolter trois victoires et un jeu blanc en n'accordant qu'un seul but en 162 minutes et une seconde de jeu.

«Il a été correct», a d'abord commenté l'entraîneur-chef Philippe Boucher, à propos du travail de Booth face au Titan. «En première période, on a donné 16 lancers, mais une seule chance de marquer. Il a été plus testé en deuxième et en troisième. On a bien joué devant lui en première et une petite partie de la deuxième, mais après ça, on n'a pas joué comme on voulait», a analysé le pilote, joint au téléphone sur la route de retour.

C'était encore 0-0 à mi-chemin dans la rencontre. Booth avait déjà bloqué 25 rondelles. Mais le Titan a fini par trouver la solution. Trois buts en deuxième moitié de deuxième période, dont les deux premiers en attaque massive, puis deux autres au milieu du troisième vingt.

Beaton sauve l'honneur

Le capitaine Bronson Beaton a été le seul marqueur des visiteurs, sur le jeu de puissance, pour faire 5-1 et éviter l'humiliation d'un jeu blanc. Beaton a obtenu 8 des 24 lancers des visiteurs, qui ont passé plus de 12 minutes du deuxième tiers sans le moindre tir au filet adverse. Le Titan a réalisé plus de lancers en deuxième période, 26, que les Remparts dans tout le match, 24.

«La fatigue est entrée en ligne de compte en deuxième période, et c'est là que Bathurst a pris le contrôle du match. On a eu une longue journée, samedi, avec huit heures d'autobus et un match haut en émotions contre notre rival [Rimouski]. On a eu de la misère à aller chercher cette même émotion-là aujourd'hui», a reconnu le coach.

Chez les vainqueurs, auteurs d'un troisième gain d'affilée, le Russe Daniil Miromanov a été la vedette offensive grâce à deux buts, une aide et 13 lancers. Antoine Morand a aussi fait mouche à deux reprises.

Il y a congé d'entraînement lundi, sauf pour les blessés, puis les Remparts (27-25-5) s'attaquent à une séquence de trois matchs en quatre jours contre l'Armada de Blainville-Boisbriand (20-29-8), jeudi, le Titan (23-27-5), samedi, et les Islanders de Charlottetown (28-24-7), dimanche. Trois rencontres qui seront présentées à Québec.

Ce qui fait dire au patron des Diables rouges Boucher que «ça va faire du bien d'être dans nos affaires». Sa bande a effectué cinq de ses six dernières sorties sur les patinoires étrangères, exil forcé par la présentation du Tournoi international pee-wee au Centre Vidéotron.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer