Des ateliers de lancers pour les Remparts

Le vétéran Alexandre Sills a bien apprécié les... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Le vétéran Alexandre Sills a bien apprécié les ateliers de tirs.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) «Si des joueurs professionnels de 35 ans le font encore, j'imagine que des jeunes de 16 à 20 ans peuvent le faire aussi», a illustré l'entraîneur-chef Philippe Boucher, sur les trois ateliers de lancers offerts à ses troupiers, mardi, au Complexe sportif Les 3 Glaces. Afin de corriger une lacune évidente dans sa formation, Boucher a puisé dans ses expériences passées.

«À Dallas, on en faisait souvent avec Dave Tippett. Ici, on en fait de temps en temps, mais c'est plus difficile d'en planifier avec les voyages et les calendriers chargés», a expliqué Boucher à sa sortie de la patinoire.

Lancers sur réception, tirs déviés devant le filet, lancers du revers et des poignets, etc., tout est possible dans ces ateliers, qui s'ajoutent aux exercices habituels et, comme mardi, à une séance de patinage en montagne.

«Ça fait longtemps que je vous dis qu'on veut développer les joueurs individuellement, ça fait partie de l'équation. La technique du lancer, on voit qui l'a ou ne l'a pas. [Ethan] Crossman n'a que 16 ans, mais on n'a pas à passer beaucoup de temps avec lui; même chose avec [Alexandre] Sills. Il y en a d'autres, par contre où, sans dire que tout est à recommencer, qui en ont beaucoup à apprendre pour avoir un lancer plus puissant.»

Session intensive en gymnase

Le prochain match n'étant prévu que vendredi, au Centre Vidéotron, les Remparts avaient le temps nécessaire, cette semaine, pour s'entraîner de façon spécifique. Une session intensive a aussi lieu dans le gymnase, lundi.

«Si tu patines lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi matin avant le match, c'est peut-être trop. Ce qu'on voulait, c'était d'avoir deux bonnes journées de travail», a noté Boucher, qui a donné congé à son groupe, mercredi.

Ces derniers jours, il n'a pas trop élaboré sur la séquence de sept défaites de suite avec ses joueurs, laissant ce sujet entre les mains des journalistes...

«On essaie de ne pas trop en parler, vous allez vous en charger et c'est correct. Je ne cacherai pas que j'aurais aimé qu'on profite de notre chance de gagner à Drummondville et de remettre le compteur à zéro. Malheureusement, on parle de [notre fiche de] 0/7 au lieu de 0/1. L'important, c'est de s'améliorer tous les jours. On a fait des petits pas dans la défaite, mais tôt ou tard, on va vouloir gagner des matchs.»

Sills d'accord

Le vétéran Alexandre Sills a apprécié les ateliers mis en place par les entraîneurs. Selon lui, les Remparts avaient besoin de cela.

«On n'a pas scoré beaucoup dans les derniers matchs, il fallait travailler là-dessus. Ce sont des choses qu'on pratique plus l'été, mais c'est important d'en faire aussi pendant la saison. Plus t'es bon individuellement, meilleur sera ton jeu collectif», a indiqué le joueur acquis de Rouyn-Noranda.

L'auteur de cinq points en neuf matchs depuis son arrivée a noté que les siens avaient un peu de misère à s'approcher du filet adverse. «On travaille fort, mais parfois un peu croche, surtout dans nos entrées de zone. On a provoqué beaucoup de hors jeux par manque de communication et des petites failles au cerveau. Des fois, on se casse aussi la tête lorsqu'on a du temps et on envoie la rondelle n'importe où quand on n'en a pas...»

En vitesse...

Après avoir patiné pendant 30 minutes, la veille, le défenseur Raphaël Maheux l'a fait pendant une heure, mardi. «Ça fait du bien de le revoir sur la glace», a dit Philippe Boucher à propos du défenseur dont le retour au jeu n'est pas prévu avant un minimum de deux semaines... Même s'il s'est à nouveau dit ravi par le rendement du gardien russe Evgeny Kiselev, samedi à Gatineau, l'entraîneur-chef n'était pas en mesure de déterminer la date de son prochain départ devant le filet des Remparts... Une baie vitrée ayant volé en éclats en début d'entraînement, mardi, les Remparts ont seulement changé de patinoire pour compléter leur pratique au Complexe Les 3 Glaces, où ils passent la semaine puisque le Centre Vidéotron n'est pas disponible en raison des spectacles de Muse et de Louis-Jean Cormier. 

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer