Le retour de Timashov à Québec

Même s'il n'est pas nerveux, Dmytro Timashov reconnaît... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Même s'il n'est pas nerveux, Dmytro Timashov reconnaît que son retour au Centre Vidéotron, jeudi soir, va avoir un cachet spécial.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Après un passage éclair en ville après le Championnat mondial junior, Dmytro Timashov effectue son grand retour au Centre Vidéotron, jeudi, à l'occasion du match entre les Cataractes de Shawinigan et les Remparts de Québec. «Ce sera comme jouer à la maison», confiait le Suédois à la veille d'un rendez-vous attendu.

Timashov a disputé quatre matchs dans son nouvel uniforme depuis la confirmation de l'échange entre les deux formations. Il a amassé huit points, dont sept passes. Il s'agit de sa première de deux visites à Québec en saison régulière, à moins que les Cataractes et les Remparts ne s'affrontent en séries.

«Je ne suis pas nerveux, mais c'est un match spécial pour moi. Ça devrait être un bon spectacle. Je vais affronter mes anciens coéquipiers et revoir les partisans qui m'aiment toujours. D'ailleurs, pourriez-vous les remercier de ma part, ils sont les meilleurs fans de la Ligue, et même de la LCH.»

L'attaquant européen a joué 95 rencontres en une saison et demie avec les Remparts, amassant 143 points, méritant les titres de recrue par excellence et de recrue offensive de l'année (2014-2015). Malgré un droit de refus, il a accepté d'être échangé aux Cataractes, la transaction ayant permis aux Remparts de regarnir leur banque de choix au repêchage.

«J'avais le choix de dire oui ou non. J'avais refusé d'aller à Moncton, mais j'avais l'impression que Shawinigan voulait vraiment gagner et ajoutait des éléments pour se rendre jusqu'à la Coupe Memorial. Si j'ai accepté, c'est pour cela. Je pense avoir aidé les Remparts à gagner, l'an dernier et cette saison, et tant mieux pour eux si cet échange leur profite à long terme et accélère leur reconstruction», expliquait-il.

Timashov n'est cependant pas près d'oublier son passage dans la capitale, où il s'est imposé comme un patineur étranger de premier plan et a incité les Maple Leafs de Toronto à le repêcher en cinquième ronde, en 2015.

«Je garderai de précieux souvenirs des Remparts : évoluer avec des joueurs de la LNH, comme [Anthony] Duclair et [Adam] Erne; notre participation à la Coupe du Président et à la Coupe Memorial; l'appui des partisans; etc.»

Pas sa vitesse de croisière

Depuis son arrivée à Shawinigan, Timashov n'a pas l'impression d'avoir atteint sa vitesse de croisière. L'ajout de plusieurs joueurs chez les Cataractes demande une période d'adaptation.

«Parfois, on n'amasse pas de points même en jouant du bon hockey. Dans mon cas, j'obtiens des points, mais je peux faire encore mieux. Nous avons une bonne équipe, il faut développer la chimie et ne pas se fier à notre talent. La clé du succès, c'est de travailler jour après jour pour atteindre notre objectif», ajoutait celui qui complétait un trio avec Anthony Beauvillier et Dennis Yan à l'entraînement, mercredi.

L'entraîneur-chef des Remparts Philippe Boucher ne s'attend pas à ce que Timashov ne soit qu'un spectateur, jeudi. «Le connaissant, il voudra disputer un bon match. C'est toujours spécial de jouer contre son ancienne équipe, il connaît l'environnement, et il ne joue pas pour un mauvais club aussi...»

«On n'avait pas le choix»

Philippe Boucher aurait bien voulu que Dmytro Timashov termine son stage junior à Québec, mais il devait regarnir sa banque de choix pour les années à venir. «Je l'appréciais, autant comme joueur qu'individu, et j'aurais aimé qu'il puisse donner un spectacle dans notre nouvel aréna jusqu'à la fin de la saison, mais j'estime qu'on a fait ce qu'on devait faire. Je l'ai dit et je vais le répéter : je ne veux plus me retrouver dans une position comme celle de Noël, où je ne pouvais pas améliorer l'équipe même si on l'aimait. La seule manière, ça aurait été de promettre Callum, Matthew, MacDougall et ainsi de suite l'an prochain, on ne voulait pas faire ça. Le statu quo a été envisagé, mais pas longtemps, parce qu'il ne faisait que déplacer le problème à l'an prochain.»

En vitesse

Matthew Boucher... (Photothèque Le Soleil) - image 4.0

Agrandir

Matthew Boucher

Photothèque Le Soleil

Écarté de la récente liste de la centrale de recrutement, Matthew Boucher a l'intention de s'en servir comme source de motivation. «Sauf moi, il n'y a pas beaucoup de monde qui prévoyait la saison que je connais. S'ils ne me voient pas sur la liste, je vais leur prouver le contraire. Il s'agit d'une liste sur 31 [30 clubs et centrale] et c'est celle qui ne compte pas», disait le meilleur compteur des Remparts... Résultat des matchs à Halifax et à Moncton, la semaine dernière : Jesse Sutton comptait parmi les deux joueurs d'extra, mercredi, à l'entraînement et ne devrait pas affronter les Cataractes, jeudi... Blessé au haut du corps à l'entraînement de mardi, le défenseur Bryce O'Brien sera inactif pour une semaine... Philippe Boucher sur le trois en trois contre Shawinigan, Drummondville et Gatineau : «On rouvre la semaine avec un club de premier plan, on la finira contre l'une des équipes de l'heure, et entre les deux, on s'en va à Drummondville, qui a aussi un bon club. Sûrement l'un de nos plus gros tests de la saison»... Le gardien russe Evgeny Kiselev obtiendra son premier départ avec les Remparts samedi, à Gatineau.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer