À Jesse Sutton de faire sa place

Jesse Sutton doit maintenant prouver qu'il a sa... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Jesse Sutton doit maintenant prouver qu'il a sa place dans le hockey junior majeur.

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) À l'instar de quelques autres, le nom de Jesse Sutton était sur la table quand les Remparts de Québec devaient identifier les joueurs à retrancher. Le choix de troisième ronde en 2014 a réussi à éviter le couperet, mais il revient maintenant d'éviter aux entraîneurs de se poser des questions à son sujet.

Sutton ne montre qu'une fiche d'un but et sept passes en 34 matchs depuis le début de la saison 2015-2016. Le jeune homme de 17 ans n'a pas encore réussi à bien se servir des habiletés qu'il possède.

«On voit qu'il en possède, mais il doit faire les choses avec plus de conviction. La réponse, c'est lui qui la détient», a indiqué l'entraîneur-chef Philippe Boucher, mardi, après l'entraînement matinal au Pavillon de la jeunesse.

De la patience

L'homme de hockey des Remparts ne cachait pas avoir jonglé avec l'avenir à court terme de Sutton, mais au bout du compte, il a décidé de le garder dans son groupe de 25 joueurs, préférant retrancher l'attaquant Lucas Thierus. Cette semaine, Sutton pivote un trio entre Olivier Garneau et Yanick Turcotte.

«Nous avons décidé d'afficher de la patience avec Jesse. Il n'a pas beaucoup de millage dans le corps dans le junior, mais avec trois attaquants d'expérience partis [Dmytro Timashov, Massimo Carozza et Charley Graaskamp], il y a encore plus de possibilités devant lui. Défensivement, Christian Huntley a profité de sa chance, et comment peux-tu le laisser hors de l'alignement, maintenant? Si Jesse veut en faire autant, il est le bienvenu», a dit Boucher.

Même s'il en est à sa deuxième saison avec les Remparts, Sutton n'a pas disputé tellement de matchs. Blessé à l'épaule à l'été, il avait subi une intervention chirurgicale et raté pratiquement tout le calendrier, à l'exception de deux matchs en fin de saison et deux autres en série.

«Dans le fond, c'est mon année recrue, alors je m'adapte et découvre ce qu'il faut faire et ne pas faire. J'ai beaucoup appris sur le plan défensif, ça devrait m'aider à être plus efficace offensivement. Mais je ne veux pas me servir de ma blessure pour expliquer mon rendement, elle n'y est pour rien et je n'ai que moi-même à blâmer. Et ça n'a rien à voir avec la confiance, j'en ai toujours», a souligné le principal intéressé.

Aucune crainte

Sutton a confié ne pas avoir craint un renvoi dans le midget AAA ou le junior de sa province natale (Terre-Neuve). «Je n'ai pas joué à la hauteur de mes attentes, et même si je savais qu'il y avait un surplus de joueurs, je ne dirais pas que ça me stressait. Comme les entraîneurs, je sais que je peux en faire plus. J'ai l'intention d'apporter des ajustements dans mon jeu, d'afficher plus d'intensité, de lancer plus au but, etc. Ça va débloquer, ce n'est qu'une question de temps. J'essaie de m'améliorer et les choses tombent en place», a indiqué le joueur de 6'1'' et 190 livres.

Austin McEneny reprend le boulot au bon moment

Le défenseur Austin McEneny effectue un retour au... - image 3.0

Agrandir

Le défenseur Austin McEneny effectue un retour au jeu, cette semaine.

Tenu à l'écart de l'alignement pendant six semaines en raison d'une hernie discale et d'un nerf coincé entre des vertèbres, le défenseur Austin McEneny effectue un retour au jeu, cette semaine. Le joueur ontarien a repris l'entraînement depuis deux semaines, mais n'a reçu le feu vert des médecins que ces derniers jours.

«J'aurais voulu jouer le week-end dernier, mais ils ne pensaient pas que j'étais encore prêt à le faire. Je ne ressens plus aucune douleur, je vais toucher du bois», a-t-il confié en quittant la patinoire du Pavillon de la jeunesse, mardi.

McEneny ne s'est pas fait mal pendant un match, son dernier remontant au 4 décembre contre Shawinigan. «Ça m'est arrivé comme ça, ça aurait pu survenir dans mon sommeil.»

Pendant son absence, il a pu constater à quel point le hockey lui manquait. Avant d'être forcé à l'inactivité, il ne le réalisait pas pleinement.

«Je dois afficher plus de motivation et m'entraîner plus. En première moitié de saison, j'aurais pu faire mieux. Le hockey m'a tellement manqué pendant mon absence, j'ai trouvé le temps long dans les gradins et je pense que ça m'a réveillé. Je reviens avec le goût de travailler plus fort.»

McEneny ignore la raison de son niveau de motivation à la baisse, mais ne regrette pas du tout sa décision d'avoir délaissé son intention d'aller jouer dans la NCAA au profit du hockey junior majeur.

«Il va bien depuis un bon petit bout de temps. Au camp, il avait été l'un de nos meilleurs défenseurs. Si on revoit le même Austin du camp et du début de la saison, il jouera du bon hockey pour nous», a convenu Philippe Boucher, qui a rencontré l'arrière de 18 ans pour faire le point sur sa première moitié de saison, au cours de laquelle il amassé  7 points en 24 matchs.

Un petit détour dans les Maritimes

Les Remparts devaient prendre la route dès 8h, mercredi matin, à destination de Halifax, où un match de basketball les empêchera de s'installer dans le vestiaire du Metro Centre de l'endroit avant 22h30. Deux matchs les attendent dans les Maritimes, soit celui de jeudi contre les Mooseheads et de vendredi à Moncton. Avec quatre points d'avance en huitième place du classement général, les Remparts auraient l'avantage de la glace en première ronde éliminatoire si les séries commençaient maintenant. «J'aimerais que l'on conserve l'avantage de la glace, mais est-ce réaliste? On verra au jour le jour, mais nos objectifs sont plus dans l'amélioration quotidienne de nos joueurs. J'aime mieux que les gars se concentrent sur l'effort, l'éthique de travail et la fierté de porter le chandail que dire qu'il faut gagner tant de matchs par tranche de cinq ou sept, ce que je n'ai jamais fait», a expliqué Philippe Boucher.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer