Un adjoint russe pour Callum Booth

Pendant que les Remparts annonçaient qu'ils avaient réclamé... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Pendant que les Remparts annonçaient qu'ils avaient réclamé au ballotage le gardien Evgeny Kiselev (79) du Drakkar de Baie-Comeau, Lucas Thierus (21) apprenait qu'il ne faisait plus partie des plans de la formation québécoise cette saison.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) En plus de réclamer le gardien de 17 ans russe Evgeny Kiselev au ballotage, le directeur général des Remparts de Québec Philippe Boucher a retranché l'attaquant Lucas Thierus, le défenseur Pierre-Luc Lurette et le gardien réserviste Sébastien Dupré dans les dernières heures menant à la remise de sa liste définitive de 25 joueurs à la LHJMQ, dimanche matin.

Ainsi, les Remparts termineront la saison 2015-2016 avec 11 recrues dans l'alignement, incluant cinq jeunes de 16 ans. On y trouve 14 attaquants, neuf défenseurs et deux gardiens.

«Ce n'est jamais une journée plaisante lorsqu'on annonce à des jeunes qu'ils doivent nous quitter. Les décisions sont prises à la fois pour le bien de l'équipe et celui du joueur», expliquait Boucher, qui a passé la matinée à discuter avec quelques-uns de ses troupiers pour leur expliquer ce qu'il attendait d'eux.

Thierus devrait se retrouver avec les Panthères de Saint-Jérôme, en Ligue junior du Québec (LHJQ). À 17 ans, il serait aussi encore en droit d'évoluer dans le midget AAA, notamment avec les Vikings de Saint-Eustache.

«Lucas est un marqueur naturel, on l'a coupé pour qu'il puisse retrouver sa confiance et ses moyens. Plusieurs joueurs sont allés remplir le filet dans le midget AAA ou le Junior A avant de revenir s'établir dans la LHJMQ. Il valait mieux qu'il joue régulièrement dans le top 6 au niveau inférieur que sporadiquement avec nous. S'il affiche une bonne attitude, qu'il s'améliore, on va le revoir, surtout qu'on n'a pas beaucoup de compteurs naturels», indiquait l'entraîneur-chef.

Si le renvoi de Pierre-Luc Lurette dans la Ligue Junior des Maritimes tombait sous le sens avec la présence de neuf défenseurs dans l'entourage, la sélection d'un gardien au ballotage était plus étonnante, vue de l'extérieur du bureau des entraîneurs.

Une décision qui aurait été rendue nécessaire par la probabilité que l'auxiliaire Sébastien Dupré s'éloigne du hockey. Il avait été acquis de Moncton, récemment, en retour de Julian Galloway, un autre homme masqué.

À Québec en courant

«Kiselev a joué contre nous, on s'est informé à son sujet. On a parlé à Martin Mondou [qui l'avait mis sous contrat comme joueur autonome à Shawingan] et à Steve Ahern [Baie-Comeau]. Même si Callum Booth est notre numéro un, on voulait quelqu'un de compétitif. Kiselev est parti de Moscou pour s'établir au Canada afin de devenir un joueur de hockey et il s'amène à Québec en courant», confiait Boucher.

Kiselev peut évoluer dans la LHJMQ malgré le règlement qui empêche à un gardien européen de le faire parce qu'il s'est établi au Canada avec sa famille en 2014, ce qui ne lui confère pas le statut de joueur étranger.

Choix de deuxième ronde (2014) du Dynamo de Moscou en KHL, il a joué à Waterloo, dans une ligue junior inférieure à l'OHL, avant d'aboutir dans le circuit Courteau. Avec le Drakkar, cette saison, le gardien de six pieds et un pouce a conservé une fiche de 1-15 et une moyenne de buts alloués de 4,45 en 18 matchs, son taux d'efficacité étant de 0,864. Il venait à nouveau d'être soumis au ballotage, ces derniers jours.

«J'ai hâte de voir ce que Maxime [Ouellet, l'entraîneur des gardiens] pourra faire avec lui», indiquait Boucher à propos de celui qui doit se joindre à l'équipe lundi matin.

Thierus veut remonter

Même si la décision était difficile à avaler, Lucas Thierus a réagi dignement à sa rétrogradation par les Remparts. «Philippe [Boucher] m'a expliqué la décision d'une manière respectueuse. Je ne redescends pas pour m'asseoir sur mes lauriers, je vais retrousser mes manches pour remonter. Le but de tout le monde, c'est de jouer dans le hockey junior majeur et c'est clair que ça me servira de source de motivation. J'ai 17 ans, je veux toujours faire un joueur de hockey», confiait l'articulé jeune homme après avoir appris son renvoi. Dimanche après-midi, il ignorait encore sa destination, mais Saint-Jérôme (LHJQ) était une forte possibilité. Thierus montrait une fiche de 4-1 en 23 matchs. Il avait été acquis de Sherbrooke avec des choix de septième (2015) et troisième (2017) rondes contre le 20 ans Guillaume Gauthier, l'un des meilleurs marqueurs du circuit. 

Tower suspendu deux matchs

Colby Tower... (Photothèque Le Soleil, Caroline Grégoire) - image 4.0

Agrandir

Colby Tower

Photothèque Le Soleil, Caroline Grégoire

Le verdict n'a pas tardé à tomber. Au lendemain d'un match où il a écopé d'une punition majeure et d'une extrême inconduite de partie, Colby Tower a déjà reçu sa sanction : une suspension de deux matchs et les Remparts n'ont pas l'intention d'interjeter appel, Philippe Boucher ayant qualifié le geste de «punition stupide de notre part», samedi soir... Pierre-Luc Lurette a remercié les Remparts sur le réseau social Twitter pour le dernier mois passé à Québec. «On sait maintenant qu'on a un joueur de hockey. Il aura un rôle important à Campbellton et il fait partie des 10 défenseurs qui peuvent revenir avec nous, la saison prochaine», estimait Philippe Boucher... Mine de rien, seulement quatre joueurs avaient marqué plus de buts que Matthew Boucher (27) avant le programme de dimanche dans la LHJMQ...

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer