Massimo Carozza sacrifié

L'attaquant Massimo Carozza poursuivra sa carrière avec les... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

L'attaquant Massimo Carozza poursuivra sa carrière avec les Screaming du Cap-Breton.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La veille de la limite des transactions dans la LHJMQ, l'attaquant des Remparts Massimo Carozza n'avait formulé qu'un souhait, advenant qu'il soit échangé : demeurer près de la maison. Le Montréalais n'aura pas été exaucé, puisque le directeur général Philippe Boucher l'a envoyé poursuivre sa carrière chez les Screaming du Cap-Breton, mercredi.

Aimant son groupe de vétérans, Boucher avait fixé des prix élevés pour ses joueurs de 19 ans. Plus particulièrement pour Carozza, contre lequel il exigeait un choix de première ronde. L'offre de Marc-André Dumont, qui comprenait l'attaquant de 18 ans Colby Tower, ainsi que des choix de 2e tour en 2017 et de 3e tour en 2016, l'a toutefois convaincu de sacrifier son centre.

«Carozza, on l'aimait beaucoup, il aurait pu être ici comme joueur de 20 ans. [...] Mais on pense que le prix était juste», a indiqué Boucher.

Même s'il savait faire partie des discussions, Carozza a été secoué, au moment d'apprendre la nouvelle, quelques minutes avant l'entraînement des Remparts, mercredi matin.

«J'avais parlé à Phil mardi. Je savais que beaucoup d'équipes s'étaient informées à mon sujet, mais je ne savais pas lesquelles, alors je me cassais la tête pour essayer de deviner. Je suis finalement content. Je sais qu'ils aspirent aux grands honneurs, cette année. Ils ont une très bonne équipe. Ils ont annoncé clairement leur intention en faisant l'acquisition de Joly, alors je suis heureux de m'en aller là-bas», a indiqué un Carozza émotif, quelques minutes après être passé dans le bureau de Boucher.

Grande consolation pour l'attaquant, son ami d'enfance et ancien coéquipier Giovanni Fiore a lui aussi été échangé au Cap-Breton, mercredi. Il l'y retrouvera donc, ainsi qu'un autre ancien coéquipier des Remparts, Duncan MacIntyre.

De son passage à Québec, l'auteur de 17 buts et 21 mentions d'aide cette saison se souviendra surtout des gens et de la route vers la Coupe Memorial. «Il y a tellement de choses! Les coéquipiers, ma pension, le personnel de l'équipe... Tout le monde...» a-t-il dit, avant de craquer, la larme à l'oeil.

Timo Meier chez les Huskies

Dans ce qui a été le plus grand coup réalisé à la fermeture du marché, les puissants Huskies de Rouyn-Noranda ont ajouté encore plus de punch à leur attaque, en mettant la main sur l'attaquant suisse Timo Meier, des Mooseheads d'Halifax. En retour, le directeur général Gilles Bouchard a dû céder des choix de 1re (2017), de 2e (2017) et de 4e (2018) rondes aux Mooseheads. Âgé de 19 ans, Meier a inscrit 11 buts et 25 mentions d'aide en 36 matchs, cette saison. 

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer