Les Remparts renversent le Drakkar 6-4

Les Remparts ont été forcés d'orchestrer une remontée en fin de troisième... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les Remparts ont été forcés d'orchestrer une remontée en fin de troisième période, pour se défaire de la 18e et dernière équipe de la LHJMQ, le Drakkar de Baie-Comeau, par la marque de 6-4, au Centre Vidéotron, devant une foule annoncée de 14 770 amateurs, mardi. Du coup, les hommes de Philippe Boucher ont infligé une 10e défaite consécutive aux Nord-Côtiers.

Le Drakkar pouvait sembler une proie facile, au lendemain d'une dégelée de 8-0 à Shawinigan, mais la troupe de Marco Pietroniro a vendu chèrement sa peau face aux Remparts. Des buts tardifs de Matthew Boucher (21e et 22e), dont l'un dans un filet désert, et de Bronson Beaton (17e), en avantage numérique, ont permis aux locaux de se sauver avec la victoire.

«Baie-Comeau n'a peut-être pas gagné beaucoup de games de hockey, cette année, mais ils travaillent. [...] Avec l'équipe qu'on a présentement, si on n'égalise pas l'éthique de travail de notre adversaire, on ne gagnera pas. [...] Tout le monde a vraiment mieux joué en troisième et Callum [Booth] a fermé la porte», a analysé l'entraîneur-chef Philippe Boucher.

Le Drakkar avait été le premier à faire bouger les cordages, tôt en première période, lorsque Fabrizio Ricci a déjoué Booth à l'aide d'un tourniquet. La réplique des Remparts est venue de Lucas Thierus, qui a fait dévier un tir de la pointe d'Aaron Dutra, derrière Evgeny Kiselev, en milieu d'engagement. Il s'agissait du premier point de l'attaquant depuis le 27 septembre.

Les visiteurs n'ont pas mis de temps à reprendre leur priorité d'un but, lorsque Matt Jones, profitant d'un avantage numérique, a trompé Booth d'un tir vif des poignets. Moins d'une minute plus tard, Zachery Moody a créé l'égalité 2-2 sur un spectaculaire tir du revers pour Québec. Avant la fin du premier vingt, le vétéran des Remparts donnait l'avance aux siens 3-2, avec la supériorité d'un homme. Son premier doublé en carrière dans la LHJMQ.

Moody s'éclate

«Son premier but, il n'y a pas beaucoup de joueurs ici qui peuvent faire ça. On va lui donner l'opportunité de jouer dans un rôle offensif. Il a toujours voulu l'avoir. Tant mieux s'il a bien répondu ce soir», a souligné Boucher.

Le principal intéressé préférait donner le crédit de sa belle soirée de travail à ses partenaires de trio. «J'ai été chanceux sur le deuxième but. Je n'ai pas visé, je n'ai fait que lancer. La chance a peut-être joué un rôle, mais notre ligne a travaillé fort. Je pense que c'est ce qui a fait notre succès», a indiqué Moody, qui évoluait en compagnie de Lucas Thierus et de Jesse Sutton.

En début de deuxième, Ricci a redirigé un rebond accordé par Booth pour créer l'égalité 3-3. Une infraction coûteuse d'Aaron Dutra, en deuxième, a ensuite permis au Drakkar de rétablir son avance, alors que le défenseur des Remparts purgeait une majeure et une inconduite pour un coup de genou à l'endroit de Nicolas Leblond.

«C'était probablement un cinq minutes. Je vais laisser Raymond [Bolduc, directeur du département de la sécurité des joueurs] décider si c'est plus que ça. Je n'ai pas vu son patin laisser la glace. Mais je suis en accord avec l'appel», a soutenu Boucher.

Jones a battu Booth d'un lancer dans la partie supérieure du filet, pour porter la marque à 4-3, en fin de deuxième. Les Remparts ont ensuite réalisé leur remontée en troisième. Un scénario qu'aurait aimé éviter l'entraîneur-chef du Drakkar. «Tout est lourd, présentement. Ça vient frustrant. On a seulement cinq victoires. C'est tough...» a déploré Marco Pietroniro.

Galloway échangé à Moncton

Les Remparts ont confirmé tard en soirée, mardi, une transaction qui envoie le gardien auxiliaire Julian Galloway chez les Wildcats de Moncton en retour d'un autre portier, Sébastien Dupré. Âgé de 18 ans, Dupré dispute sa première saison dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Le natif de Saint-Anne-de-Sorel présente un dossier de 8-6-0-0 depuis le début de la campagne. Il a maintenu une moyenne de buts alloués de 3,46, en plus d'afficher un taux d'efficacité de ,885. Un choix de cinquième ronde de 2014 (89e au total), Dupré sera en uniforme lors du dernier match de l'année des Remparts, au Colisée Financière Sun Life de Rimouski, le 31 décembre.

Le directeur général du Drakkar de Baie-Comeau, Steve... (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche) - image 2.0

Agrandir

Le directeur général du Drakkar de Baie-Comeau, Steve Ahern

Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche

Un appât du nom de Cadorette à Baie-Comeau

Maintenant que le joueur le plus prisé de la période des échanges, Nikolas Brouillard, a été échangé des Remparts aux Huskies, Steve Ahern croit que le marché risque de reprendre un peu de rythme. Le directeur général du Drakkar s'attend d'ailleurs à transiger son gardien de 20 ans, Philippe Cadorette, au cours des prochaines heures.

«Les gars cherchaient à améliorer leur défensive en premier. Et souvent, les dg ne travaillent peut-être pas toujours sur deux ou trois fronts. Et tu essaies de garder tes meilleurs morceaux pour payer les meilleurs éléments. C'est ce que Rouyn-Noranda a fait. Il y avait plusieurs équipes là-dessus. Ce que ça permet maintenant, c'est d'ouvrir le marché pour d'autres types de transactions», a indiqué Ahern.

C'est ce qui permet au dg du Drakkar de croire qu'il sera en mesure de monnayer les services de Cadorette sous peu, et ce, même si le marché regorge de gardiens de but (Montembeault, Guindon, etc.). En quatre matchs joués avec les Admirals de Norfolk (ECHL) cette saison, le portier originaire de Mont-Saint-Hilaire avait conservé une moyenne de buts alloués de 6,58 et un pourcentage d'arrêts de ,820.

«La cible pour Philippe, c'est un choix de première ronde ou l'équivalent de ça. Si on a ça, ça va être l'équipe qui va l'avoir. C'est le meilleur gardien de la Ligue, malgré ce qu'un autre dg peut dire...» a laissé entendre Ahern, lançant une flèche à son homologue rimouskois Serge Beausoleil.

Déjà, le Drakkar a reçu quelques offres pour son portier, qui attend de connaître son sort chez lui, en Montérégie. «J'ai des offres sérieuses pour lui, mais je suis un peu nostalgique avec Philippe. Je le connais depuis l'âge de six ans. La première fois qu'il a mis un équipement de gardien de but, il était avec Vincent Riendeau et moi, à l'une de mes écoles de hockey. Je veux avoir la meilleure place pour lui et la meilleure transaction pour notre organisation aussi.»

Cadorette devrait avoir l'occasion de faire ses adieux à ses partisans nord-côtiers, lors du match du 31 décembre, face aux Saguenéens de Chicoutimi. «On avait fait ça avec Gabriel Bourque et ça avait été intéressant», a rappelé Ahern.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer