Les Remparts perdent et échangent Nikolas Brouillard

Défaits 4-1 par le Phoenix de Sherbrooke, les Remparts ont vu leur séquence... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Défaits 4-1 par le Phoenix de Sherbrooke, les Remparts ont vu leur séquence victorieuse s'arrêter à cinq, au terme de ce qui s'est avéré le dernier match du défenseur Nikolas Brouillard, échangé aux Huskies après la rencontre, dans l'uniforme des Remparts, au Centre Vidéotron, lundi.

Au coeur de rumeurs d'échange depuis le dernier repêchage dans la LHJMQ, le vétéran de 20 ans aura finalement conclu son passage à Québec, lors de ce match disputé devant 17 897 amateurs, la deuxième meilleure foule de la saison à Québec.

«Il y a des journées tough dans le hockey. Celle-là, ça en est une. Nikolas a tout donné aux Remparts de Québec. C'est un gars qui adore le hockey. Son enthousiasme pour le hockey est contagieux. Il nous a rendu des fiers services et c'est difficile de le laisser partir, mais on lui souhaite bonne chance. Il s'en va rejoindre toute une machine de hockey», a indiqué l'entraîneur-chef Philippe Boucher, visiblement émotif.

En retour, les Remparts obtiennent des choix de première (2018), deuxième (2016) et troisième rondes (2016), ainsi que le vétéran de 20 ans, Alexander Sills. Le centre de 6'2" et 200 livres a cumulé 7 buts et 10 mentions d'aide en 36 matchs à Rouyn-Noranda, cette saison.

«J'ai toujours dit qu'on voulait l'équivalent de deux choix de première ronde pour Brouillard. On pense que cette transaction-là est près de ça. Nikolas avait manifesté le désir d'aller jouer dans ce coin de pays-là, où il y a deux bonnes équipes. Si on regarde ce qu'on a fait avec trois transactions jusqu'à présent, on a bien regarni notre banque de choix. Je ne veux plus me retrouver dans une situation comme cette année, où on a une équipe qu'on aime beaucoup et qu'on ne peut pas améliorer», a laissé entendre Boucher.

Malgré cet autre départ de premier plan, le directeur général continue de penser que son club continuera de tirer son épingle du jeu après les Fêtes, ce qu'il n'a pas été en mesure de faire face aux Phoenix, malgré deux bonnes périodes, lundi.

Carozza part le bal

Ce sont d'ailleurs les Remparts qui ont ouvert la marque en milieu de première, lorsque Massimo Carozza a rejoint Matthew Boucher avec une passe précise, sur une échappée à deux contre un. Ce dernier a trompé Alexandre Lagacé d'un tir précis, signant son 20e  but de la saison.

La réplique des Sherbrookois est venue en début de troisième, alors qu'ils ont enfilé deux buts en moins de deux minutes. Kevin Gilbert a d'abord trompé Callum Booth, mettant fin à sa belle séquence de 162,10 minutes sans avoir accordé de but, la deuxième plus longue de l'histoire des Remparts. Puis Daniel Audette, en avantage numérique, a lancé le Phoenix en avant 2-1, alors que Yanick Turcotte purgeait une pénalité pour avoir plaqué un adversaire par derrière.

«Sur ma pénalité, je vais prendre le blâme. [...] J'ai vu l'épaule du gars, je suis arrivé pour le frapper et il s'est tourné de dos. J'ai payé les conséquences pour ça», a affirmé le vétéran des Remparts.

Audette est revenu à la charge au milieu du troisième engagement, alors que son équipe évoluait en désavantage numérique. Il s'est emparé de son propre retour de lancer pour tromper Booth. Guillaume Gauthier a complété la marque dans un filet désert.

«J'ai aimé notre game de hockey contre Sherbrooke. En première et en deuxième périodes, on a bien joué. En troisième, on a vu avec Audette, ce que ça peut faire, un joueur dominant. Il nous a fait mal. On a fait quelques petites erreurs qui nous ont fait mal», a conclu Boucher, dont la formation recevra le Drakkar de Baie-Comeau, mardi.

Nikolas Brouillard (à droite) ... (Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé) - image 2.0

Agrandir

Nikolas Brouillard (à droite) 

Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé

Une nouvelle chance de gagner pour Brouillard

Depuis le début de la saison, Nikolas Brouillard s'est préparé pour le jour où il serait échangé. Triste de quitter Québec, il s'était toutefois fait à l'idée de cette possibilité. En se joignant aux Huskies de Rouyn-Noranda, il obtient une nouvelle chance de gagner. Et il entend la saisir.

«J'ai passé une très belle année, avec la Coupe Memorial. On a aussi failli toucher à la Coupe du Président. Ça ne s'est pas passé, mais je pense qu'on a eu une très belle saison. On avait un bon groupe de jeunes, cette année aussi. C'est sûr que j'aimais beaucoup la ville. J'étais bien ici. Mais je m'en vais à Rouyn-Noranda avec une équipe qui aspire aux grands honneurs. Je suis content», a commenté le défenseur originaire de Saint-Hilaire, lundi soir.

S'il souhaitait aller évoluer en Abitibi, c'est parce que le défenseur savait qu'il s'y trouvait deux formations pouvant rivaliser avec les meilleures de la LHJMQ. En prenant la direction de Rouyn, il obtient une chance légitime de mettre la main sur un trophée.

«Je pense que Rouyn et Val-d'Or, ce sont deux grandes puissances dans la Ligue. Shawinigan est très bon aussi. C'est sûr que ça m'intéressait d'aller dans ces équipes-là pour finir ma carrière junior», a indiqué Brouillard, qui retrouvera quelques connaissances chez les Huskies, notamment les Perron, Nantel et Waked. Informé avant le match de lundi face au Phoenix de l'imminence de son échange, Brouillard a joué sa dernière rencontre dans l'uniforme des Remparts avec l'esprit tranquille.

«Avant Noël, je jouais déjà comme si c'était mes dernières games. Je ne savais pas trop ce qui allait se passer. Ce soir [lundi], j'ai pu le faire en sachant. J'avais rencontré Phil [Boucher] avant la game et l'échange était déjà fait. Il m'en avait parlé un petit peu, mais il ne m'avait pas dit que c'était fini. J'avais quand même une game à jouer. Ç'a été le fun de pouvoir jouer une dernière game avec les Remparts», a-t-il soutenu, affirmant qu'il garderait de bons souvenirs du Centre Vidéotron, des fans et de la ville de Québec, où il s'est fait «des amis pour la vie».

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer