Un retour au jeu imminent pour Booth

Callum Booth n'a pas joué depuis qu'il a... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Callum Booth n'a pas joué depuis qu'il a défendu son filet lors de la première période du match du 3 novembre contre les Tigres de Victoriaville. Prêt à revenir, le numéro 30 aimerait se retrouver devant le filet vendredi soir contre Shawinigan.

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le retour au jeu de Callum Booth n'est plus qu'une formalité. Le gardien de but des Remparts de Québec a participé à un premier entraînement de 90 minutes sans aucune restriction, mardi matin, au Centre Vidéotron pendant que ses coéquipiers profitaient d'un troisième jour de congé d'affilée depuis leur retour des Maritimes.

«Je n'ai pas encore parlé avec M.Boucher, mais j'espère [jouer vendredi]. En fait, si ce n'était que de moi, je jouerais n'importe quel match, n'importe quand, même après une opération», a dit en riant le numéro 30, qui venait de se farcir une séance de travail avec l'entraîneur des gardiens Maxime Ouellet et ses deux jeunes coéquipiers Olivier Garneau et Mikaël Robidoux.

Au lendemain d'un match où il avait disputé une seule période, Booth a subi une appendicectomie, le 5 novembre. Il devait être au repos complet pendant trois semaines, sous l'ordre du chirurgien l'ayant soigné. Il aura été à l'écart du jeu pendant quatre semaines, au total.

«Je savais que je ne pouvais pas rien faire pendant trois semaines. Mercredi dernier, le médecin m'a donné le feu vert pour reprendre l'entraînement, ce que j'ai fait le soir même, et jeudi dernier, j'étais sur la glace avec Maxime. J'ai très hâte de jouer, ça me manquait», a-t-il ajouté, fin seul dans le vestiaire en contrôlant le son de la musique ambiante.

Mine de rien, Booth a raté les 10 derniers matchs des Remparts et les deux dernières périodes d'un 11e. Pendant son absence, l'équipe a conservé une fiche de 6-5 et occupe à ce jour le septième rang du classement général de la LHJMQ. En 15 matchs, cette saison, le gardien présente une fiche de 8-4-2-0 en 15 sorties (il n'a pas signé la victoire du 4 novembre, où il avait abdiqué). Il montre une moyenne de buts alloués de 3,27 et un taux d'efficacité de ,900.

Trois substituts

Pendant son absence, les Remparts ont utilisé trois gardiens, soit son auxiliaire Julian Galloway et les recrues Brady Labrecque et Samuel Cardinal. «L'équipe a bien fait et Julian a disputé de très bons matchs, je suis content pour lui», a commenté Booth, qui a admis avoir trouvé difficile d'observer le jeu du haut des gradins, sans pouvoir venir en aide à ses coéquipiers. Il estime pouvoir retrouver son rythme assez rapidement, maintenant que son retour au jeu ne fait plus de doute.

«La Ligue est très rapide, il y a des joueurs exceptionnels, et qu'on le veuille ou non, le "cardio" en prend un petit coup pendant trois semaines d'inactivité. J'ai bien travaillé avec Max dans les deux derniers jours [lundi et mardi], j'ai hâte à la pratique de demain [mercredi] avec tout le monde», a ajouté le numéro 30.

Personne n'aurait pu prédire que Booth n'aurait disputé que la moitié des matchs de l'équipe depuis le début de la saison. En début de campagne, il avait raté les quatre premiers en raison de sa présence au camp des Hurricanes de la Caroline, qui l'ont sélectionné en quatrième ronde au dernier repêchage de la LNH. «Je n'avais pas de contrôle là-dessus, pas plus que ce qui vient de m'arriver. Au moins, je sais que je ne ferai plus d'appendicite...»

Une étoile en novembre

Les succès offensifs de Nikolas Brouillard ne sont pas passés inaperçus puisque le défenseur des Remparts a reçu la troisième étoile du mois de novembre dans la LHJMQ. En 12 matchs, le numéro 15 a marqué 9 buts et amassé 22 points, réussissant notamment deux tours du chapeau pendant cette période. Il pointe au 26e rang des défenseurs les plus productifs de l'histoire du circuit. Le joueur de 20 ans a notamment établi un record d'équipe avec six points par un défenseur, le 8 novembre, dans une victoire de 10-6 contre le Cap-Breton, où il avait marqué trois buts et amassé trois passes. Le gardien Étienne Montpetit (Val-d'Or) et l'attaquant Conor Garland (Moncton) ont hérité des deux premières étoiles pour le dernier mois. 

Des jambes à retrouver

L'entraîneur des gardiens, Maxime Ouellet, croit que Callum Booth retrouvera... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet) - image 4.0

Agrandir

L'entraîneur des gardiens, Maxime Ouellet, croit que Callum Booth retrouvera vite ses repères devant le filet.

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

L'entraîneur des gardiens, Maxime Ouellet, est ravi de la progression de Callum Booth, qu'il accompagne sur la glace depuis qu'on lui a donné la permission d'enfiler à nouveau les jambières, jeudi dernier. «Il ne lui reste plus qu'à recevoir le feu vert, mais ça regarde bien», a dit Ouellet à propos du retour au jeu de Booth. Selon lui, le gardien retrouvera vite ses repères devant le filet. «Ce n'est pas comme s'il s'agissait d'un nouveau début de saison pour lui, il suffit juste de retrouver ses jambes, son souffle et son niveau de confort, ce qui se fait avec des répétitions. Son absence a été plus longue qu'on pensait, mais ç'a aussi permis à nos jeunes [gardiens], qui ont connu des hauts et des bas, d'acquérir du bagage qu'ils n'auraient pas eu, sinon. Un peu comme Mike Condon [Canadien], qui a la chance d'être numéro un d'une équipe qui mise sur Carey Price. Au hockey, c'est à toi de défoncer la porte lorsqu'elle s'ouvre», a ajouté Ouellet. 

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer