Huskies 4/Remparts 5: une remontée inattendue

Mikael Robidoux (29) et Auguste Impose bataillent contre... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Mikael Robidoux (29) et Auguste Impose bataillent contre un joueur des Huskies pour récupérer la rondelle. Impose, qui revenait au jeu après une absence de neuf matchs en raison d'une blessure à l'omoplate, a inscrit le but vainqueur en milieu de troisième période.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Tirant de l'arrière 4-1 en début de deuxième période face à la meilleure équipe de la LHJMQ, les Remparts de Québec ont effectué une remontée inattendue pour vaincre les Huskies de Rouyn-Noranda 5-4, vendredi soir, devant une foule animée au Centre Vidéotron.

À la conclusion de la rencontre, plusieurs milliers de 14 046 spectateurs encore présents ont manifesté leur appréciation de l'effort déployé par les Remparts, qui signaient une première victoire en quatre matchs face aux meneurs du classement général.

«On dit souvent que c'est comme ça qu'on veut être. On a eu beaucoup de clubs talentueux par le passé, mais c'est l'identité qu'on veut avoir, que l'on repêche des petits ou gros bonhommes, on veut qu'ils soient fiers de porter le chandail des Remparts. Les gars adhèrent à ça, ils se donnent et c'est ce que j'ai aimé du match. On est privilégié de jouer au Centre Vidéotron, et de voir la foule debout à la fin, c'était le fun à voir», résumait l'entraîneur-chef, Philippe Boucher.

Il venait de voir les siens inscrire quatre buts sans réplique, dont trois en troisième pour infliger une troisième défaite seulement en temps régulier aux visiteurs. De retour après une absence de neuf matchs en raison d'une fracture de l'omoplate, Auguste Impose (4e) a fait la différence grâce à un but magique avec 9:43 à écouler.

«Ça m'avait manqué, ça faisait quand même un mois que je n'avais pas joué. En plus, c'est un but décisif. Je suis content, pour un retour, c'est très bien. On a quand même fait un très bon match contre la meilleure équipe, on perdait par trois, on est revenu, et à la fin, on a réussi à gagner. C'est une très, très bonne soirée», disait le Suisse, en expliquant qu'il avait pris «beaucoup de vitesse, puis fait une, deux» avant de battre le gardien Samuel Harvey.

Les Remparts avaient bien entrepris le match, prenant les devants 1-0, mais quelques punitions ont ouvert la porte aux visiteurs, qui menaient 4-1 après 25 minutes.

«On a pu voir pourquoi ils étaient une machine de hockey. On pourrait pratiquer notre jeu de puissance toute l'année, je doute qu'il roulerait comme le leur. Ils ont repris le contrôle du match, mais on parle souvent de comment on joue sur la route, que nos jeunes ont du caractère, je pense qu'on l'a montré», ajoutait Boucher.

Galloway ferme la porte

Dmytro Timashov (12e et 13e), Massimo Carozza (12e) et Zachery Moody (4e) ont aussi marqué pour les Diables rouges. Raphaël Maheux a amassé trois passes. La réplique fut celle de Francis Perron (2), Jérémy Lauzon et Alexandre Sills. En relève à Brady Labrecque après le quatrième but des visiteurs, Julian Galloway a fermé la porte pour anéantir tout espoir de victoire adverse.

«L'histoire de Galloway [qui a perdu deux amis dans un accident de voiture] a été rendue publique cette semaine, ça n'a pas été facile. Il est apprécié de ses coéquipiers, il s'est mérité le départ, dimanche», avouait l'entraîneur-chef.

Chez les Huskies, la défaite était lourde. Gilles Bouchard a longtemps parlé à ses joueurs après le match. «On n'a pas vécu cela souvent, espérons qu'on va apprendre. À 4-1, on s'est endormi et perdu notre concentration. On pris de mauvaises décisions et à ce moment-là, on fait des jeux stupides.»

Duhamel avait le feu vert

Si Mario Duhamel avait voulu diriger à nouveau les Voltigeurs de Drummondville, les Huskies n'auraient pas mis de bâton dans les roues de leur adjoint au directeur général. Dès l'annonce du congédiement de Martin Raymond, Gilles Bouchard avait écrit à son collègue. «Je lui avais texté : "Ouf, as-tu vu ça à Drummondville?" et il n'avait pas l'air d'en savoir plus. Nous, lorsqu'on a embauché Mario [à son retour du Colorado], c'était pour profiter de son expérience, mais aussi pour lui permettre de rester dans le bain dans la LHJMQ afin qu'il se trouve quelque chose. On veut le garder, mais l'objectif n'est pas de le retenir», expliquait Bouchard, à la fois entraîneur-chef et directeur général de la meilleure équipe du circuit.

Brouillard admire Duclair

Le défenseur Nikolas Brouillard a profité du passage des Coyotes de l'Arizona à Montréal jeudi soir pour aller voir jouer et rencontrer Anthony Duclair, son ancien coéquipier avec les Remparts, l'an passé. «Tony est l'un de nos bons amis, c'était le fun de le voir. On l'admire beaucoup. Qu'il puisse déjà jouer dans la LNH, ça peut être motivant pour nous. On l'a vu après le match, pas très longtemps, car sa famille était là», racontait Brouillard, vendredi matin. Il souriait aussi à l'idée qu'un selfie en compagnie de Duclair, de Guillaume Gauthier et de Jérôme Verrier se soit retrouvé sur le site de la LNH. «La photo a fait le tour, j'avais texté Anthony avant le match pour qu'il essaie de nous regarder», ajoutait le joueur de 20 ans, fier de son coup.

En vitesse...

De nombreux dépisteurs de la LNH étaient présents au match des Remparts, vendredi... Retourné au gymnase pendant l'entraînement sur glace, la veille, Zachery Moody était aussi de l'alignement des Remparts... Les cinq joueurs des Huskies ayant participé à la Série Canada-Russie ont rejoint leur équipe, vendredi midi, et affrontaient les Remparts... Le défenseur de 18 ans Jérémy Lauzon ne cesse d'impressionner avec les Huskies. «Même si je le connais bien, j'ignore s'il recevra une invitation de l'équipe canadienne junior. Il est dans la mire, c'est juste que je ne sais pas quand», confiait Gilles Bouchard. À un mois de l'ouverture de la période des transactions, le dg et coach des Huskies ne ressent pas l'urgence de bouger rapidement. «Il faudra trouver le moyen de s'améliorer sans mettre l'équipe à terre. Et ça ne va pas si mal, je ne veux pas virer ça à l'envers.»  

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer