Exclusif

Julian Galloway perd deux amis morts en automobile

Le gardien Julian Galloway a le moral dans... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Le gardien Julian Galloway a le moral dans les talons, ces temps-ci.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Dernière semaine atroce pour le gardien Julian Galloway. Il a accordé 19 buts en quatre sorties, dont un très gênant à Chicoutimi. Mais ses prestations perdent de leur gravité quand on apprend que deux de ses amis sont morts en voiture.

«J'étais déjà abattu après le match à Shawinigan [6 novembre, défaite 8-2]. Puis j'ai reçu un texto qui me disait que Colby était mort», a confié l'homme masqué de 18 ans, mardi matin, après l'entraînement des Remparts. «L'auto a fait des tonneaux. Lui et un autre de mes amis sont décédés sur le coup, un troisième est dans le coma.»

Colby Callender, 18 ans, et Chad Alder, 16 ans, ont péri dans un accident de la route à Port Elgin, un village du sud-est du Nouveau-Brunswick. Près de Sackville, d'où viennent Galloway et Callender. Jason Bourque, 17 ans, reste entre la vie et la mort.

«Ç'a été une dure fin de semaine au plan du hockey et de la vie en général, soupire Galloway. Le hockey, c'est du sérieux à notre niveau, mais ça remet les choses en perspective.»

Galloway venait d'être nommé premier portier du club junior de Québec jusqu'au retour de Callum Booth, forcé au repos par une appendicectomie. Booth n'est d'ailleurs revenu dans l'entourage de l'équipe que lundi, 12 jours après être passé sous le bistouri. N'attendez pas de le voir défendre la cage des Remparts avant deux autres semaines, sinon trois.

«Le lendemain contre Saint-Jean [7 novembre, défaite 7-3], je pensais que j'avais la tête à ça, mais ce n'était pas le cas, poursuit Galloway. Puis contre Chicoutimi [13 novembre; il n'a pas eu le départ du 8 novembre contre Cap-Breton], je me sentais bien. J'ai laissé passer ce but... C'est sûr que j'aimerais ravoir ce tir, mais même après, je me sentais bien. Disons que la semaine a été pas mal dure, mais c'est derrière moi maintenant.»

Dans un revers de 5-1 des Remparts, les Saguenéens ont ouvert le pointage en désavantage numérique sur un dégagement provenant de leur propre zone, jeu où Galloway a chuté sans raison.

Les funérailles ont eu lieu le mercredi 11 novembre. Galloway n'y était pas. «J'ai décidé qu'avec notre horaire et mes performances, ce n'était pas un bon moment pour demander de retourner à la maison. J'irai visiter sa famille à Noël pour offrir mes condoléances.»

Labrecque au poste

Pendant ce temps, les gardiens se succèdent dans le vestiaire des Remparts. Victorieux 6-2 à Baie-Comeau dimanche, Brady Labrecque sera le partant vendredi soir au Centre Vidéotron contre Rouyn-Noranda.

Rappelé du junior AAA, Labrecque n'a pas participé aux entraînements du début de semaine. Il participe à un tournoi-vitrine pour les équipes universitaires. Aussi issu du junior AAA, Jean-Félix Bussières, de Québec, le remplaçait sur la glace mardi. Samuel Cardinal et Sandro Silvestre, du midget AAA, ont aussi gardé le fort en match à un moment ou un autre cette saison.

«Ça ne devrait pas faire de différence, mais ça en fait une, reconnaît Galloway. Tu pars de : "c'est Booth et toi, tu connais ton rôle, tu le remplaces quand il a besoin de repos". Mais avec tous ces gardiens qui montent, je dois faire mes preuves à nouveau. Je dois prouver que je suis meilleur que ces gars-là. Je n'étais pas au plus haut niveau dans la dernière semaine, mais j'espère remonter et prouver que je mérite ma place dans cette équipe.»

L'entraîneur-chef Philippe Boucher assure que Galloway aura une nouvelle chance de se faire valoir.

Surpris du congédiement de Raymond

Malgré la fiche de 3-10 des Voltigeurs dans le dernier mois, le congédiement de Martin Raymond comme entraîneur-chef à Drummondville en a surpris plusieurs. Au premier chef ses anciens protégés Nikolas Brouillard et Matthew Boucher, maintenant à Québec.

La saison passée, «j'ai joué ma première année junior avec lui et j'ai beaucoup appris. Il aide ses joueurs. Il est très bon avec le tableau, fait beaucoup de vidéo et ses joueurs apprennent beaucoup», explique Boucher, attaquant de 17 ans acquis durant l'été par les Remparts, que son père dirige.

Raymond s'est fait reprocher un manque d'émotion au sein de l'équipe, après deux saisons et 25 matchs à la barre. Défenseur de 20 ans, Brouillard a évolué trois saisons chez les Voltigeurs. Il regrette aussi le départ de l'entraîneur adjoint Louis Robitaille, qu'il a côtoyé durant deux campagnes et demie.

Impose se rapproche

Auguste Impose ... (Le Soleil, Erick Labbé) - image 4.0

Agrandir

Auguste Impose 

Le Soleil, Erick Labbé

Auguste Impose avait retrouvé un gilet d'entraînement régulier, mardi matin. Mais pas si vite! Il doit encore éviter les contacts, pas au menu de la séance. Sa présence pour les matchs de la fin de semaine s'avère douteuse, selon le pilote Philippe Boucher, mais «il se rapproche». L'attaquant d'origine suisse soigne une fracture de l'omoplate subie lors d'une bête collision avec son propre défenseur, Matt Murphy, dans le match du 25 octobre face à l'Océanic de Rimouski. L'autre Européen des Remparts, Dmytro Timashov, attend l'appel de la fédération suédoise pour participer au Mondial junior, durant les Fêtes. «Je serais surpris qu'il ne soit pas là. Il est excellent pour une deuxième année de suite dans le junior et j'ai entendu dire qu'il a connu un très bon camp d'été aux États-Unis et un très bon tournoi en Russie. Cette année, il est mûr pour ça», selon Boucher. 

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer