Propos sur la LHJMQ: Benoît Groulx appuie Philippe Boucher

Benoit Groulx, entraîneur-chef des Olympiques de Gatineau, aimerait... (Archives Le Droit, Patrick Woodbury)

Agrandir

Benoit Groulx, entraîneur-chef des Olympiques de Gatineau, aimerait voir les dirigeants de la LHJMQ trouver un juste milieu entre l'image de la Ligue et le spectacle que l'on doit offrir aux amateurs.

Archives Le Droit, Patrick Woodbury

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Après avoir effectué sa sortie «thérapeutique» contre l'arbitrage samedi, l'entraîneur-chef des Remparts, Philippe Boucher, avait également livré un plaidoyer musclé en faveur du maintien d'une certaine robustesse dans la LHJMQ, afin de soutenir l'intérêt du public. Au moment où la Ligue vit des baisses d'assistances marquées, ses propos ont trouvé écho auprès du confrère Benoît Groulx, qui les endosse également.

Au lendemain de son controversé point de presse dimanche, Philippe Boucher admettait que le langage employé, sous le coup de l'émotion, avait dépassé sa pensée, mais l'essence de sa réflexion demeurait la même. Il n'avait alors pas mâché ses mots.

«On veut des beaux petits étudiants, bien habillés, polis, gentils, qui ont des bonnes notes. Mon gars est poli, gentil et il a des bonnes notes, mais j'aime ça en sacrament quand il se beurre le nez, qu'il se bat et qu'il fait le bum de lui sur la glace. Et ça n'en est vraiment pas un. Un gouverneur que je connais m'a dit : "Les petits étudiants parfaits qu'on veut, ça vide nos arénas." [...] Mais c'est un sujet sensible, parce qu'on a affaire à des ados», s'était enflammé Boucher, samedi.

À Gatineau, l'entraîneur-chef des Olympiques Benoît Groulx a pris connaissance des propos «crus» de son homologue de Québec, des propos qui pourraient lui valoir une sanction de la part de la LHJMQ. Le commissaire Gilles Courteau a d'ailleurs déjà fait savoir qu'il prenait la cause en délibéré. Sur le fond, Groulx dit partager la pensée de Boucher.

«Je pense qu'il faut vraiment oublier les mots et se concentrer sur le message. [...] Je pense que tous les coachs vont dire que deux gars qui s'en vont dans le coin pour une mise en échec, et dont les gants tombent, ça fait partie du jeu. C'est sûr que les bagarres planifiées, personne n'est pour ça. Mais quand on pense à ce qu'on aimerait voir dans la Ligue, je pense que la majorité des coachs vont être d'accord avec Philippe», a affirmé Groulx.

Autant la LHJMQ tente de policer le jeu sur la glace, autant cherche-t-elle à contenir ses entraîneurs, qui ne peuvent plus émettre de commentaires sur l'arbitrage sans risquer de se voir imposer de lourdes amendes. Des mesures qui ont pour but de protéger l'image de la ligue, mais qui nuisent au produit, croit Groulx, rappelant que la LHJMQ avait pourtant fait de «la vitesse, la robustesse et la controverse» ses trois grands axes de vente.

«Tout le monde sait que c'est important, l'image de notre Ligue, mais c'est un spectacle. [...] Et le spectacle appartient aux joueurs. Mais je pense qu'il y a un juste milieu. On trouve souvent, nous, qu'on est pénalisés pour des choses qui ne devraient pas l'être. On n'a pas le droit de rien commenter. On a toujours peur d'en dire trop. Ça finit qu'il ne se passe rien.»

Un réel dialogue

Le pilote des Olympiques croit que cette situation indispose de plus en plus d'hommes de hockey dans la LHJMQ et qu'il est temps que s'ouvre un réel dialogue avec la Ligue.

«Il y a une certaine frustration de ce côté-là. Je pense qu'il y a quelque chose à améliorer. Les gens de la Ligue sont au courant de ça. [...] Je sens qu'ils vont être ouverts à discuter pour essayer d'améliorer cette situation-là.»

Groulx estime que la sortie de Boucher doit être vue pour ce qu'elle est, soit une manifestation de son intérêt pour la LHJMQ.

«Philippe Boucher, c'est un gars aussi très brillant et très respecté de ses pairs. Je pense que ce qu'il veut, c'est le bien de la Ligue. Les dirigeants de la Ligue veulent le bien de la Ligue. Les coachs et les directeurs gérants aussi. C'est à nous de trouver un juste milieu.»

Partager

À lire aussi

  • Philippe Boucher convoqué en audience

    Remparts

    Philippe Boucher convoqué en audience

    La LHJMQ ne sanctionnera pas pour l'instant Philippe Boucher pour ses propos controversés tenus samedi. À la place, le directeur général et... »

  • Philippe Boucher soulagé de 5000$

    Remparts

    Philippe Boucher soulagé de 5000$

    Au terme d'une rencontre jugée «positive» de trois heures à Québec lundi après-midi, le commissaire de la LHJMQ, Gilles Courteau, et... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer