Rouyn-Noranda 6/Québec 5: Timashov n'aura pas suffi

Dmytro Timashov se faufile entre les défenseurs Jacob... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Dmytro Timashov se faufile entre les défenseurs Jacob Neneu et Philippe Myers en première période. L'attaquant a bien fait à son retour dans l'uniforme des Remparts en récoltant un but et deux passes dans la défaite des siens devant les Huskies de Rouyn-Noranda.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le retour de l'attaquant Dmytro Timashov, auteur d'un but et deux passes, n'aura pas suffi aux Remparts pour s'assurer de la victoire face aux Huskies de Rouyn-Noranda, au Centre Vidéotron, jeudi. Les hommes de Philippe Boucher se sont inclinés par la marque de 6-5, après qu'un but d'Auguste Impose eut forcé la prolongation, à une seconde de la fin du match.

«Ç'a été un match difficile du début à la fin, à part la troisième période où l'on a bien joué. C'est sûr qu'à trois contre trois, on leur a donné la vie un petit peu facile pour gagner le match. Le positif, c'est qu'on s'est réveillés en troisième et on n'a jamais lâché. Le reste, on a beaucoup de choses à travailler. On est allés chercher un point contre une des bonnes équipes de la ligue. On va le prendre. Ils comptent tous à la fin de la saison», a rappelé d'entrée de jeu Boucher.

La rencontre avait fort mal débuté pour les Remparts, qui ont péché par indiscipline tôt en première, lorsque le défenseur Austin McEneny s'est fait prendre en défaut pour rudesse. Les visiteurs en ont saisi l'occasion pour ouvrir la marque, sur un filet de Julien Nantel. Le même McEneny retournait au cachot en milieu d'engagement, pour avoir fait trébucher. Il venait à peine de sortir du banc des pénalités, quand les hommes de Gilles Bouchard, par l'entremise du Letton Martins Dzierkals, portaient leur avance à 2-0.

Passe spectaculaire 

Les Remparts ont réduit l'écart en fin de première, après que Massimo Carozza eut profité d'une spectaculaire passe de Dmytro Timashov à genoux, pour tromper Samuel Harvey, en avantage numérique.

«Timashov, c'est vraiment un très, très grand joueur. Il a des mains incroyables. Il voit le jeu 15 ans avant tout le monde! La passe qu'il met sur le but à Mass, ça montre tout son talent. S'il est repêché NHL, ce n'est pas pour rien. Il nous a montré que c'était un grand joueur», a jugé Impose.

Avant la fin du premier vingt, les Huskies reprenaient toutefois leur avance de deux buts, grâce au premier de la rencontre de Jean-Christophe Beaudin. Ils augmentaient ensuite leur priorité à 4-1 en début de deuxième, lorsque Francis Perron a battu Callum Booth d'un tir précis du côté de la mitaine. La réplique des Remparts est survenue en toute fin de période, quand Timashov a mystifié Harvey du côté rapproché.

Les Huskies ont ajouté un but (Philippe Myers) en troisième, alors que les Remparts inscrivaient trois filets, ceux de Ross MacDougall, Raphaël Maheux et, de façon dramatique, Auguste Impose, pour créer l'égalité 5-5. Il s'agissait du premier filet en carrière du Suisse.

«On a perdu, alors ça gâche un peu ce premier goal, mais c'est vrai que ça me manquait. J'en avais besoin. En plus, c'était un goal important. Mais malheureusement, il n'a pas servi à grand-chose. Ce que je retiens aujourd'hui, c'est qu'on a perdu. On n'a pas gagné», a commenté Impose.

C'est Jean-Christophe Beaudin, avec son deuxième but du match, qui a mis fin aux hostilités à

32 secondes du début de la prolongation, faisant mal paraître les trois vétérans des Remparts qui effectuaient un retour dans l'alignement de l'équipe hier, soit Timashov, Maheux et Booth.

«Ç'a été très ardu pour certains de nos vétérans, ce soir [hier]. On peut s'attendre que nos jeunes de 16 et 17 ans aient un petit peu de difficulté en début de saison, mais de nos vétérans, on peut s'attendre à mieux », a estimé Boucher.

De la stabilité devant le filet pour les Huskies

Ayant amorcé la saison avec un duo de gardiens composé de Jérémy Belisle et Samuel Harvey, les Huskies ont bien failli se retrouver le bec à l'eau, lorsque le premier a annoncé qu'il quittait la meute, il y a quelques jours. Chanceux dans sa malchance, le directeur général et entraîneur-chef des Huskies de Rouyn-Noranda Gilles Bouchard a pu compenser sa perte en mettant la main sur le vétéran Chase Marchand, qui venait tout juste d'être placé au ballotage par les Tigres de Victoriaville. «Il y a deux semaines, Jérémy a décidé de quitter l'équipe. Je ne peux pas dire si c'est à cause de ceci ou de cela. Il était bien avec le groupe des joueurs, mais c'est lorsqu'il embarquait sur la glace, je ne sais pas ce qui se passait. Il y avait moins de motivation à travailler. Maintenant, la vraie raison, on ne la sait pas. Par le fait même, Chase Marchand a été libéré. Nous, on avait un poste de disponible. [...] Là, on se retrouve avec un bon jeune de 17 ans et un bon vétéran, avec Harvey et Marchand. [...] Finalement, c'était positif», a estimé Bouchard.

Pas à son meilleur...

Même s'il a salué son retour en inscrivant trois points sur la feuille de match jeudi, Dmytro Timashov ne se sentait pas à son meilleur pour cette première rencontre, au Centre Vidéotron. «J'étais un petit peu fatigué avec tous les vols des derniers jours, et à cause des deux matchs que j'ai joués en deux jours [avec les Maple Leafs lundi et mardi]», a expliqué le Suédois d'origine ukrainienne, après la rencontre. L'entraîneur-chef Philippe Boucher a pour sa part aimé ce qu'il a vu de son petit attaquant, même s'il le sait capable de faire encore mieux. «Il a bien été. Il a fait un jeu extraordinaire, sa passe sur le premier but. Il va être dominant offensivement. Il a des choses à travailler encore, mais il faut être patient», a indiqué Boucher. 

En vitesse...

Les Huskies ont devancé leur heure habituelle d'arrivée à Québec jeudi, question de laisser le temps à leurs joueurs de s'acclimater au Centre Vidéotron. «On voulait laisser le temps aux gars de le vivre, de voir ce qui se passe ici, comment c'est. Après ça, on est passés à la préparation de match», a expliqué Bouchard... La formation abitibienne bénéficiait jeudi du retour de cinq joueurs des camps professionnels de la LNH, soit Martins Dzierkals (Toronto), Julien Nantel (Colorado), Jean-Christophe Beaudin (Colorado), Francis Perron (Ottawa) et Philippe Myers (Philadelphie). Jérémy Lauzon (Boston) rejoindra quant à lui l'équipe à Victoriaville vendredi... Outre les blessés Nikolas Brouillard et Mikaël Robidoux, les défenseurs Christian Huntley et Alexandre Drapeau, ainsi que les attaquants Justin Samson et Zachery Moody ont été rayés de l'alignement chez les Remparts, jeudi. Philippe Boucher a indiqué qu'il en attendait davantage du dernier, qui ne cumule que deux passes et affiche un différentiel de - 5. «On pense que Moody peut nous aider dans le top 6. Et ç'a été difficile pour lui, depuis le début de la saison», a-t-il jugé. 

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer