Remparts: Marcus Cuomo veut donner l'exemple

Seul attaquant de 20 ans retenu par Philippe... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Seul attaquant de 20 ans retenu par Philippe Boucher, Marcus Cuomo s'est donné comme mission de montrer le chemin à ses jeunes coéquipiers des Remparts.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Marcus Cuomo n'est pas le prototype habituel des joueurs de 20 ans. Sa présence dans l'alignement s'explique principalement par son éthique de travail, son leadership et son attitude positive dans le vestiaire. Et ce n'est pas son statut de vétéran qui incitera Cuomo à changer son style à sa deuxième saison avec les Remparts de Québec.

«Je suis vraiment content d'être de retour et extrêmement heureux d'être un joueur de 20 ans dans cette Ligue [LHJMQ], surtout après avoir été un joueur autonome réclamé au ballottage en début de saison dernière. Tout a bien tourné pour moi», a confié le numéro 61, mardi matin, dans les couloirs du Complexe multifonctionnel de L'Ancienne-Lorette.

À la fin de la dernière saison, son nom faisait partie d'un groupe de candidats choisis pour former le trio de 20 ans des Remparts. Au repêchage, sa position s'est clarifiée lorsque Philippe Boucher a cédé les droits de Guillaume Gauthier à Sherbrooke. Rien n'assure toutefois que Cuomo et ses deux collègues d'expérience, les défenseurs Matt Murphy et Nikolas Brouillard, disputeront toute la saison à Québec.

L'ailier natif de St. Johns, à Terre-Neuve, s'est présenté au camp avec une bonne attitude, la seule qu'il connaisse. Pour lui, enfiler le chandail d'une équipe de la LHJMQ n'est pas un droit acquis, mais un privilège. Son ardeur au travail en fait un exemple à suivre pour la jeune formation québécoise.

«Il y a plusieurs recrues, c'est ma responsabilité de leur montrer comment ça fonctionne sur la patinoire et dans le gymnase. De leur faire comprendre l'éthique de travail à laquelle on s'attend chez les Remparts. L'équipe est en transition, on a besoin de leadership et c'est ce que Phil [Boucher] me demande en priorité.»

«Joueur de rôle»

L'ailier sait qu'il ne remplira pas le filet à outrance. Il se considère comme un «joueur de rôle» prêt à faire tout ce que les entraîneurs lui demanderont. «Je vais travailler fort, m'impliquer physiquement. J'ai toujours été un joueur à caractère défensif, c'est un style naturel pour moi, mais je vais m'adapter si on me demande de faire autre chose. Je ne suis pas un grand producteur de points, mais en même temps, ce n'est pas comme si j'étais terrible offensivement», a raconté l'auteur de 6 buts et 19 passes en 64 matchs, la saison dernière.

Blessé à un genou, Cuomo n'a pas joué beaucoup dans les séries. Il a aussi été ennuyé par le même malaise pendant la Coupe Memorial. Le court été de congé lui a permis de guérir. Foi de Cuomo, les Remparts ne seront pas une proie facile, cette saison, malgré l'absence de joueurs aux habiletés individuelles qui foisonnaient, l'hiver dernier.

«Ça n'avait pas été une saison facile, on a affronté beaucoup d'adversité. Nous n'avions pas l'équipe la plus travaillante, mais on avait beaucoup de talent. La victoire était prioritaire, c'était exigeant. Je ne dis pas qu'elle ne le sera pas, cette saison, mais nous aurons une identité différente. Nous n'écraserons personne, mais on n'acceptera pas la défaite. On va travailler fort et afficher de l'intensité.»

***

Sutton, le centre d'avenir

Les Remparts multiplient les expériences à la position de centre. «Pour l'instant, tout est ouvert, c'est en audition», a convenu Philippe Boucher.

Il n'a pas encore formé de duos précis comme par le passé, mais la fusion entre Massimo Carozza et Zachery Moody a déjà donné de bons résultats, il y a deux ans.

«La majorité de nos joueurs ont déjà évolué au centre. Auguste [Impose] l'a déjà fait, mais il est encore trop tôt pour savoir si on va l'utiliser à cette position. On va laisser [Derek] Gentile au centre, [Sean] O'Brien peut jouer là et [Julien] va jouer un peu partout. À un moment donné Jesse Sutton (photo) va se retrouver au centre. Il n'a que deux matchs d'expérience dans la LHJMQ, c'est mieux pour lui d'être à l'aile présentement, mais il sera le centre d'avenir de l'équipe en temps et lieu.»  

***

En rafale...

  • Le premier match de hockey présenté au Centre Vidéotron sera disputé à guichets fermés. Ce sera salle comble le 12 septembre lors de l'ouverture du calendrier régulier des Remparts qui accueillent pour l'occasion l'Océanic de Rimouski. Mis en vente mardi midi, les billets à l'unité ont trouvé preneurs en quelques heures.
  • Philippe Boucher aime bien le leadership affiché par Marcus Cuomo: «Nous voulons une équipe travaillante, il a été un leader positif l'an passé et c'est un peu l'exemple qu'on veut avoir, cette saison. Il est un joueur physique qui peut faire de bonnes choses, notamment en désavantage numérique. Il a connu de très bonnes séquences offensives, l'an passé, et sans qu'on lui demande de transporter l'attaque, on espère qu'il puisse en connaître d'autres», a confié l'entraîneur-chef.
  • Lucas Thierus et Zachery Moody n'ont pas sauté sur la patinoire, mardi.
  • Les Remparts s'entraînent à nouveau aujourd'hui avant de s'envoler pour les Îles-de-la-Madeleine, demain matin. Deux matchs contre les Islanders de Charlottetown les attendent, là-bas.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer