Payante filière ontarienne pour l'organisation des Remparts

L'Ontarien Sean O'Brien a impressionné au plus haut... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

L'Ontarien Sean O'Brien a impressionné au plus haut point Philippe Boucher, qui le croit même capable d'évoluer en supériorité et en infériorité numérique.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Peu nantis en choix de repêchage, les Remparts ont amorcé leur reconstruction en invitant plusieurs joueurs autonomes à participer à leur camp d'entraînement. Du nombre, trois patineurs de l'Ontario ont réussi à percer l'alignement de 25 joueurs, qui se trouve toujours à Québec. Un filon que l'organisation veut continuer d'exploiter.

Considérant le défenseur Aaron Dutra arrivé en pareilles circonstances la saison dernière, les Remparts comptent maintenant quatre agents libres ontariens débusqués par l'équipe de dépisteurs de Christian Vermette. Outre l'attaquant Ryan McReynolds et le défenseur Austin McEneny, le centre Sean O'Brien (6 pieds et 150 livres) a laissé une bonne première impression, qui ne s'est jusqu'à maintenant pas démentie.

Formant un trio en compagnie de Matthew Boucher, sur le flanc gauche, et d'Olivier Garneau au centre, l'ancien attaquant des Lincolns de St. Mary's (GOJHL), qui a cumulé une fiche de 9 buts et 13 passes en 48 parties la saison dernière, fait étalage de belles aptitudes, juge l'entraîneur-chef Philippe Boucher. Ce dernier le croit capable d'évoluer autant en avantage qu'en désavantage numérique.

«On n'a pas le talent pur de l'année passée, mais j'adore le degré de compréhension de nos joueurs. Ils assimilent rapidement ce qu'on leur demande. On a beaucoup de joueurs qui ont un bon sens du hockey. Et lui, il a ça. J'ai adoré ce qu'on a vu dans les pratiques jusqu'à maintenant. Ce sont tous des jeunes qui ont joué dans un calibre inférieur et qui sont des projets pour nous, mais c'est le fun de voir qu'il a des habiletés naturelles et qu'il a un bon degré de compréhension», a raconté le pilote, au sujet du centre naturel pouvant également évoluer à l'aile.

N'ayant jamais été repêché dans la Ligue de hockey de l'Ontario (OHL), O'Brien n'a pas hésité à accepter l'invitation «trop belle pour la laisser passer» des Remparts.

«J'en ai parlé avec mon entraîneur Merlin Malinowski [ancien attaquant des Rockies, des Whalers et des Devils, 1980-1983] au cours de ma dernière saison avec St. Mary's. On en est venus à la conclusion que c'était une bonne opportunité, une bonne organisation. Ils m'ont invité au camp et me voilà!» a lancé le patineur de 17 ans.

Avenue à développer

Jusqu'à maintenant positive, la recherche de joueurs autonomes ontariens constitue une avenue que les Remparts souhaitent continuer de développer. Non seulement s'agit-il d'une façon rapide de rebâtir une équipe, mais surtout peu coûteuse en termes de choix au repêchage.

«On a commencé avec Dutra la saison passée. Il nous a rendu de bons services. Cette année, on veut qu'il joue comme un vétéran et qu'il l'assume. McEneny a de très bonnes habiletés. C'est un très bon patineur, très fluide. On va donc avoir deux gars en arrière qu'on n'a pas eu à repêcher, c'est la clé pour nous autres.

«McReynolds, c'est un beau projet. C'est un gros bonhomme. Il a un très bon lancer. Est-ce qu'il va être capable de trouver le temps et l'espace pour s'en servir? On va voir. Ce sont tous des gars qui nous donnent de la profondeur», a convenu Boucher.

La plupart devraient être en action lors du match préparatoire de jeudi face aux Saguenéens, à Chicoutimi. Boucher a d'ores et déjà annoncé son intention d'utiliser principalement les nouveaux venus de l'équipe, dont les attaquants Mikaël Robidoux et Matthew Pietroniro.

***

Imposant duo pour entourer Gentile

Les trios des Remparts commencent tranquillement à prendre forme à l'entraînement, où une nouvelle unité, formée de la diminutive recrue Derek Gentile au centre, entouré du colosse Ryan McReynolds et du robuste Yanick Turcotte sur les ailes, avait de quoi étonner, mercredi. L'entraîneur-chef Philippe Boucher a admis qu'en réunissant ces trois attaquants, il cherchait à donner confiance à son centre de 16 ans.

«C'est sûr qu'il peut se sentir plus à l'aise, on ne se le cachera pas. Yanick, c'est un très bon joueur pour nous autres, c'est un leader. Je pense qu'il est capable de prendre un jeune comme lui sous son aile. Mais tout ça est appelé à changer.» Boucher affirme en être encore à l'étape des expériences. «Tant que Timashov ne sera pas ici, tant que notre alignement ne sera pas complet, ça va être dur de faire les lignes. Mais j'aime quand même ce que je vois de la part de certains...»

***

En vitesse...

  • Les Remparts ont placé au ballottage les noms des attaquants Nicolas Hébert, Gaël Mukeba-Lubwele, Lucas Batt, Bruno Cheff, Charles Tremblay, Jonathan Desbiens et du défenseur Benoît Villeneuve, mercredi. Aucun n'a été réclamé, à l'exception d'Hébert, que l'organisation a réintégré à son alignement.
  • Le gardien Samuel Cardinal a quitté le camp des Remparts pour aller rejoindre son équipe midget AAA, les Vikings Saint-Eustache, où il amorcera la saison. Le portier sera rappelé lors du départ de Callum Booth pour le camp des Hurricanes.
  • Les Remparts doivent remettre aujourd'hui leur liste de 55 joueurs en vue de la prochaine saison. Encore mercredi, une dizaine de noms devaient y être retranchés, afin de laisser des places à d'éventuels joueurs autonomes.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer