Les Remparts battus 6-3 malgré les deux buts d'Auguste Impose

Obtenu la journée même de l'Océanic, le gardien... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Obtenu la journée même de l'Océanic, le gardien Julian Galloway a affronté son ancienne équipe, samedi soir. Il a repoussé 23 tirs dans la défaite des Remparts.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Quelques vétérans s'étaient ajoutés à la formation des Remparts, samedi soir, à L'Ancienne-Lorette, mais le sort n'a pas été différent de la veille. Les Diables rouges ont plié l'échine pour une deuxième soirée consécutive face à l'Océanic dans une défaite de 6-3.

«C'est sûr que l'on aime mieux gagner que perdre, mais on est en camp d'entraînement», relativisait Philippe Boucher après le match. Le pilote des Remparts reconnaît néanmoins que certains de ses vétérans devront avoir plus d'impact.

Malgré la présence des Brouillard, Murphy, Carroza et Turcotte, les Remparts semblaient au neutre sur la glace du complexe sportif de L'Ancienne-Lorette. En arrière 1-0 après une période, les locaux ont donné signe de vie en deuxième avec trois buts rapides, avant de regarder l'Océanic inscrire cinq buts sans réplique.

«Massimo Carozza peut mieux faire et on dirait que Lucas Thierus est absent depuis le début du camp. Il va falloir se mettre sur son dos», a fini par reconnaître Boucher.

Dans le rayon des bonnes nouvelles, le nouveau venu suisse Auguste Impose a été un des rares à faire des étincelles, offensivement, marquant deux buts coup sur coup en milieu de deuxième période sur de beaux efforts individuels. Malgré ses prouesses, la recrue suisse n'était pas particulièrement contente de subir la défaite à son premier match dans la LHJMQ.

«Pour la confiance, c'est bien de marquer, mais j'aurais préféré ne pas marquer et que l'on gagne», a tout de suite lancé l'attaquant de 18 ans lorsque questionné sur sa performance. «Mais bon, c'est un match de présaison, il ne faut pas s'enflammer. C'est une étape de plus pour être prêt le 10 septembre. J'espère que celle-là, on va la gagner.»

Boucher a reconnu dans le jeu de son nouvel attaquant ce pour quoi il l'a sélectionné au dernier repêchage Euro. «Il est intense et c'est un fin marqueur.»

Avec Impose et Timashov, l'entraîneur croit que son équipe est suffisamment bien outillée à l'aile. «Au centre, par contre, il va falloir être plus patient ou trouver le moyen d'aller chercher un peu d'aide», a-t-il admis.

Matt Murphy a été le seul autre marqueur des Remparts, samedi. Samuel Beck a mené la charge pour l'Océanic avec deux buts.

Galloway arrive

Les Remparts avaient envoyé dans le filet Julian Galloway, tout juste acquis de l'Océanic dans la journée en échange d'un choix de 10e ronde en 2016. Galloway, qui avait gardé les buts contre les Remparts la veille, à Rimouski, se retrouvait donc dans la situation inverse, samedi.

«Ce n'était pas évident pour lui comme situation», a souligné Boucher, qui dit se donner une journée pour évaluer Galloway avant de trancher entre lui et Sandro Silvestre pour seconder Callum Booth.

Boucher a par ailleurs confirmé que l'attaquant ontarien invité Sean O'Brien demeurera avec l'équipe cette saison. Une nouvelle vague de coupes est prévue ce matin.

Duclair heureux pour Etchegary

De passage à Québec pour le Boot Camp, Anthony Duclair se promettait samedi après-midi d'aller voir quelques-uns de ses anciens coéquipiers des Remparts en soirée. «Je joue à 18h30, donc ça va être un peu serré pour voir leur match, mais après c'est sûr que je vais aller faire un tour.» S'il ne reste que quelques joueurs de la nouvelle mouture des Remparts avec qui Duclair a gardé le contact, il communique régulièrement avec plusieurs anciens Remparts ayant fait le saut chez les professionnels. Il s'est d'ailleurs dit excité pour Marc-Olivier Roy et Kurt Etchegary, qui ont récemment signé des contrats professionnels. «Etchegary est passé à travers tellement de choses avec les Remparts. Qu'il réussisse à avoir sa chance chez les professionnels, je suis vraiment fier de lui. Je n'ai aucun doute qu'il va bien faire.»

Sur une note plus personnelle, Duclair espère être en mesure de percer l'alignement des Coyotes dès cette année. Au camp des recrues, il a eu la chance de montrer que lui et Max Domi n'avaient rien perdu de leur chimie de l'an dernier avec équipe Canada junior. «On a tellement eu de plaisir ensemble l'an dernier, on espère tous deux pouvoir jouer sur la même ligne avec les Coyotes.» D'ici au camp des Coyotes, le Duc de l'Arizona tentera de retrouver complètement la santé. Duclair est toujours traité pour des blessures aux deux épaules subies durant les séries et la Coupe Memorial.

Le couperet tombe sur Boudreau et Hébert

Le couperet est tombé sur cinq joueurs des Remparts, samedi, dont les vétérans Simon Boudreau et Nicolas Hébert. Boudreau, un défenseur de 20 ans, était toujours ennuyé par sa blessure au genou subie l'an dernier. Et c'est après une bonne conversation avec Philippe Boucher que l'équipe a décidé de le retrancher. «La carrière junior de Simon n'a pas été facile. Il a eu de beaucoup de blessures et je pense qu'il va accrocher ses patins», a expliqué l'entraîneur en fin de journée.

Boucher est bien placé pour parler de la carrière junior du défenseur, puisque c'est lui qui l'avait repêché, à l'époque chez l'Océanic, avec le huitième choix au total du repêchage 2011 de la LHJMQ. «C'est sûr que c'était une discussion spéciale à avoir. Moi, je l'ai fait, arrêter de jouer au hockey, à 36 ans. Je pense que, peu importe l'âge où tu arrêtes, c'est difficile. Il sera le bienvenu à l'entour de l'organisation pour venir nous voir quand il veut.» Le départ du défenseur format géant signifie qu'il ne reste que trois joueurs de 20 ans avec les Remparts : Matt Murphy, Nikolas Brouillard et Marcus Cuomo.

Dans le cas d'Hébert, Boucher n'exclut pas de le ramener avec l'équipe dans quelques jours. «On va lui reparler parce que j'ai été surpris qu'il me dise ce matin qu'il serait prêt à accepter n'importe quel rôle. On va faire le tour des jeunes demain [dimanche] et si on pense qu'on a besoin d'un bon vétéran dans notre chambre, c'est un gars qui pourrait peut-être nous aider.»

Les autres joueurs qui ont dû plier bagage sont les attaquants Étienne Verrette et Benoit Villeneuve, ainsi que le défenseur Danny Blain. La veille, Eric Faith, Gael Mukeba-Lubwelle et Étienne Vivash avaient subi le même sort.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer