Timashov absent du camp des Remparts

Les partisans des Remparts devront patienter avant de... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Les partisans des Remparts devront patienter avant de voir à l'oeuvre Dmytro Timashov, qui est demeuré dans le giron du programme suédois et qui participera ensuite au camp des recrues des Maple Leafs au début septembre.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) C'est sans leur meilleur attaquant, Dmytro Timashov, que les Remparts ont amorcé leur 19e camp d'entraînement, au Centre multidisciplinaire de L'Ancienne-Lorette, mardi.

Ayant participé au camp de développement de l'équipe junior de la Suède plus tôt cet été, l'espoir des Maple Leafs de Toronto est demeuré dans le giron de son programme national.

Au début de septembre, il prendra part au camp des recrues des Maple Leafs dans la région torontoise. Il ne sera de retour à Québec qu'une fois la saison des Remparts bien amorcée.

«Il a été au camp d'entraînement de l'équipe nationale de la Suède, ici à Montréal. Après, ils sont allés à Lake Placid. La semaine prochaine, ils vont l'amener avec eux autres faire un tournoi de U19 en Russie. On devrait le revoir après le camp de Toronto. C'est sûr que tu aimes ça quand tous tes joueurs sont ici au début du camp d'entraînement, mais c'est compréhensible. "Dima" n'a pas fait l'équipe nationale l'année passée. Cette année, il veut se donner toutes les chances», a raconté Philippe Boucher, au sujet de la recrue de l'année dans la LHJMQ la saison dernière.

Jeu défensif à améliorer

L'entraîneur-chef est confiant de voir son joueur, qui a cumulé 90 points, dont 19 buts la saison dernière, se présenter à Québec après le camp des recrues des Maple Leafs, puisqu'il s'agirait également de la volonté de la formation de la LNH.

«Je pense qu'ils veulent qu'il soit ici. Après tout, on a un jeune qui veut jouer en Amérique du Nord et dont le rêve, c'est de jouer dans la LNH. Je pense qu'il a vraiment progressé avec nous, l'année passée. C'est sûr qu'il jouait sur une équipe qui était bien nantie à l'attaque après Noël. Ça va être un des meilleurs joueurs offensifs de la Ligue cette saison, mais il a encore des choses à travailler au niveau défensif. Comme on en a jasé avec Toronto, on pense que Québec, c'est la place pour lui», a fait savoir le pilote.

Même s'il n'aura pas la chance de tester de nouvelles combinaisons de lignes incluant Timashov pendant le camp, Boucher ne s'en fait pas outre mesure avec l'absence de son joueur, dont il connaît déjà les qualités.

«On savait déjà qu'il faisait notre club et qu'à cause du camp à Toronto, il ne commençait pas l'année avec nous autres. Les gars qui s'en vont dans les camps pro ne sont pas là à l'ouverture de la saison...» a-t-il rappelé.

Entre-temps, l'entraîneur-chef s'est déjà amusé à réunir les possibles partenaires de trio de Timashov, le centre Massimo Carozza et l'ailier Auguste Impose, lors d'un premier match Blancs contre Rouges, où ils ont pu tester leurs affinités, au Centre multidisciplinaire de L'Ancienne-Lorette, mardi.

«Mass a vraiment eu une bonne saison pour nous autres, l'année passée. Il y a des gars qui explosent à 19 ans. On le voit régulièrement. L'année passée, il a joué dans un rôle défensif. Mais je pense qu'il a des habiletés offensives. C'est un bon patineur. Et Impose, c'est un peu la même chose. On les a mis ensemble pour voir ce que ça pourrait donner», a expliqué Boucher.

***

Impose s'adapte rapidement

À peine quelques jours après avoir mis les pieds au Québec, Auguste Impose se sent comme chez lui dans l'environnement des Remparts. N'eut été le décalage horaire, dont il ressent encore les effets, le nouveau Diable rouge a bien aimé son introduction au hockey nord-américain, mardi.

«Ce n'est pas encore top top top, mais il y avait un bon feeling déjà. J'espère que plus le camp va avancer, mieux ça va aller», a fait savoir le Suisse.

Sa plus grande surprise, le talentueux attaquant ne l'a pas eue en patinant en compagnie de ses futurs coéquipiers, mais plutôt en regardant les gradins du Centre multidisciplinaire de L'Ancienne-Lorette, lors de l'entraînement des Remparts, mardi après-midi.

«Ma plus grande surprise? Le nombre de personnes qui sont venues voir un entraînement! En Suisse, il n'y en a pas tant que ça! Pour le reste, sur la glace, qu'on joue en Suède, en Suisse ou au Canada, ça reste le même jeu, on joue à cinq contre cinq. Les règles, elles n'ont pas changé.»

Chose certaine, Impose n'a pas laissé les hommes de hockey des Remparts indifférents. «On a vu que ça va être un joueur d'impact. Il a un très bon coup de patin, un très bon tir. Peu importe les exercices qu'on a faits aujourd'hui, on entendait souvent le poteau avant que la rondelle rentre dans le but. Il a un tir précis. C'est un joueur qui va marquer beaucoup de buts cette année», a jugé Philippe Boucher.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer