Les Remparts choisissent Auguste Impose

Auguste Impose...

Agrandir

Auguste Impose

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Avec une attaque à réoutiller, le directeur général des Remparts, Philippe Boucher, a jeté son dévolu sur le Suisse d'origine congolaise Auguste Impose, au 43e rang du repêchage européen de la LCH, mardi.

Le nom d'Impose n'est pas tout à fait inconnu à Québec, où il avait brillé lors du Tournoi international de hockey pee-wee, en 2009 (comme joueur surclassé) et 2010. Depuis, il n'a cessé de retenir l'attention dans son pays natal, la Suisse, où il est considéré comme l'un des plus beaux espoirs montants.

«C'est un joueur explosif, qui a un bon lancer. Il devrait bien compléter un gars comme Timashov, sur nos deux premiers trios», a indiqué Philippe Boucher, qui imaginait déjà une ligne formée d'Impose, Carozza et Timashov, mardi.

Au cours de la dernière saison, l'attaquant de 5'10" et 187 livres, qui évolue autant à la position de centre que celle d'ailier droit, s'est aligné avec la formation junior de Genève-Servette (14 buts et 31 passes en 36 matchs), mais a également participé, malgré son jeune âge, à quelques matchs des séries de son club professionnel, dans la Ligue nationale suisse (LNA).

Ce printemps, il a en outre impressionné sur la scène internationale, alors qu'il menait son pays (deux buts et deux passes en sept matchs) à la demi-finale du Championnat mondial des moins de 18 ans, qui se tenait en terre helvète, à Zoug.

C'est notamment là que le dg adjoint des Remparts, Christian Vermette, responsable du dépistage européen, a vu jouer le spectaculaire attaquant, destiné à devenir l'un des favoris de la foule du Centre Vidéotron, selon Philippe Boucher.

«C'est un joueur qu'on regardait depuis longtemps, mais ce n'était pas le seul. Il y en avait d'autres qui ont été repêchés plus tôt. Mais ça, c'est le repêchage. Il fallait attendre de voir quels joueurs seraient encore disponibles à notre rang de sélection. On était très content qu'il soit là», a-t-il soutenu.

Le profil éclatant du dynamique attaquant, classé 79e espoir européen sur le relevé final de la Centrale de recrutement de la LNH, ne lui a toutefois pas valu d'être repêché, en Floride, en fin de semaine dernière. Son arrivée à Québec lui permettra de se faire voir davantage des dépisteurs du Circuit Bettman.

Il s'agit du premier Suisse à obtenir la faveur des Remparts, depuis Fabrice Herzog, repêché par Patrick Roy, en juillet 2013.

«La Suisse produit de très bons joueurs de hockey, qui se démarquent de plus en plus au niveau international. Et pas seulement par leur talent individuel, mais aussi par la façon qu'ils respectent leur système de jeu, qu'ils patinent et jouent avec énergie», a noté Boucher.

Ce dernier s'est par ailleurs dit étonné qu'autant de patineurs russes aient obtenu la faveur des formations de la LCH, lundi. La rumeur veut que la Russie soit ne train de mettre en place un programme national de développement calqué sur celui des Américains, ce qui pourrait convaincre plusieurs joueurs de demeurer dans leur pays.

Chez le Drakkar, le directeur général Steve Ahern a fait d'ailleurs fi du facteur russe, portant son choix sur l'attaquant Igor Kabanov (34e). À Rimouski, l'Océanic a retenu les services d'un duo d'attaquants tchèques, Matous Belohorsky et Nicolas Werbik, aux 52e et 112e rangs.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer