• Le Soleil > 
  • Sports > 
  • Remparts 
  • > Repêchage: Boucher veut améliorer son rang sans perdre ses vétérans 

Repêchage: Boucher veut améliorer son rang sans perdre ses vétérans

Nikolas Brouillard (ci-dessus), Matt Murphy et Guillaume Gauthier... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Nikolas Brouillard (ci-dessus), Matt Murphy et Guillaume Gauthier sont les joueurs que pourraient exiger les équipes intéressées à transiger avec les Remparts.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les partisans des Remparts devront prendre leur mal en patience avant d'entendre leur organisation favorite annoncer sa première sélection demain, lors du repêchage de la LHJMQ, au Palais des sports Léopold-Drolet de Sherbrooke. À moins que le directeur général Philippe Boucher ne complète un échange d'ici là.

Ne détenant que huit choix au total, dont le premier en quatrième ronde (70e), les Remparts vivront les durs lendemains d'une équipe hôtesse de la Coupe Memorial. Parmi leurs huit sélections, deux se retrouvent en cinquième ronde (80e et 82e), alors que les autres se situent dans les 6e (106e), 9e (160e), 12e (214e), 13e (232e) et 14e rondes (250e). Il sera donc difficile pour Philippe Boucher d'amorcer le processus de reconstruction partiel envisagé sans transiger pour obtenir de meilleurs rangs de sélection.

«Avec les règlements qui sont maintenant en vigueur dans notre ligue, il faut repêcher et développer. Et il faut le faire le plus rapidement possible. On a des joueurs qu'on apprécie et qui vont être en demande, mais on ne donnera pas nos vétérans. On aimerait ça s'avancer, mais pas à n'importe quel prix. C'est le marché qui va dicter ce qu'on va faire, en fin de semaine. De toute façon, il n'y a pas d'urgence», a annoncé Boucher.

Parmi les joueurs qui risquent les plus d'être en demande, les Nikolas Brouillard, Matt Murphy et Guillaume Gauthier viennent en tête de lice. Ils pourraient toutefois avoir une meilleure valeur aux périodes de transaction du camp d'entraînement et des Fêtes. Chose sûre, le prometteur gardien de but Callum Booth ne devrait pas faire partie des discussions, étant considéré comme un intouchable par le dg.

«En position de reconstruction, on va écouter les propositions pour tous nos joueurs, mais va-t-on échanger un Olivier Garneau? Je serais très surpris», a suggéré Boucher, ajoutant que les discussions tournaient plutôt au ralenti, jeudi.

Renflouer sa banque d'attaquants

Advenant qu'ils ne puissent pas améliorer leur rang de sélection, les Remparts se croient en mesure de faire de bonnes acquisitions avec leurs choix de quatrième et cinquième rondes. «J'ai espérance qu'avec ces choix-là, on sera capables d'aller chercher des joueurs qui ont un bon potentiel et qui seront en mesure de nous aider dans le futur», a jugé l'adjoint au directeur général Christian Vermette, qualifiant le repêchage de «correct pour les attaquants, mais plus mince à la position de défenseur».

La priorité des Remparts sera justement de renflouer sa banque d'attaquants à la suite des départs des Erne, Etchegary, Duclair, Verrier et Tkachev. «Devant le filet, on sera correct avec Booth. À la défensive, on a une bonne profondeur. Ce sera à nous de décider ce qu'on va faire, mais c'est sûr que notre position à l'attaque est plus précaire», a convenu Boucher.

C'est pourquoi il tentera, au cours de l'été, de convaincre des joueurs de s'amener à Québec, dont quelques agents libres ontariens et les Américains figurant sur sa liste de protection. Plus particulièrement le défenseur Noah Hanifin et l'attaquant Colin White, qui évoluent tous deux à Boston College. En outre, il sélectionnera un joueur au 43e rang de l'encan européen du 30 juin, afin de compenser la perte de Vladimir Tkachev.

Cure minceur chez les Remparts

Les Remparts ont fait savoir jeudi que les contrats du conseiller spécial au directeur général Jean Gagnon et du responsable de l'équipement Christian Tremblay ne seront pas renouvelés. Ces départs s'inscriraient dans une volonté du nouveau propriétaire, Québecor Sports et Divertissement, de réduire la taille de l'organisation.

«Ce ne sont pas des congédiements, ce sont plutôt des contrats qui n'ont pas été renouvelés», a précisé le directeur général Philippe Boucher, sans vouloir expliquer davantage les raisons de ces mises à pied. En coulisses, on affirmait toutefois que Québecor souhaitait ramener l'organisation des Remparts, auparavant généreusement financée par le quatuor Tanguay, Cadrin, Roy et Desmarais, à une taille plus proche de la majorité des autres formations du Circuit Courteau.

Les tâches incombant à Jean Gagnon seront réparties parmi l'équipe de dépisteurs des Remparts, chapeautée par l'adjoint au directeur général Christian Vermette. Quant à celles de Christian Tremblay, elles reviendront au gérant de l'équipement Stéphane Savard et à son adjoint, Bertrand Bélanger.

«Je ne crois pas que le départ de Jean va compliquer notre tâche tant que ça. Les dépisteurs des régions et moi, on va en faire plus. Tout le monde sera mis à contribution pour combler sa perte. À la gang, on devrait être capable de faire ça. Tout le monde va mettre son épaule à la roue. Ça ne m'inquiète pas», a indiqué Vermette.

De son côté, Philippe Boucher a affirmé que ces départs ne modifieraient en rien les services offerts aux joueurs et leur encadrement, qui demeurent une priorité pour l'organisation. Ce dernier vient par ailleurs de donner sa démission du comité orientation hockey de la LHJMQ, estimant y avoir apporté sa contribution. 

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer