Anthony Duclair dit au revoir au Colisée et à sa carrière junior

En ce jour de finale de la Coupe... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

En ce jour de finale de la Coupe Memorial, Duclair et ses coéquipiers étaient de passage au Colisée afin d'y ramasser leur équipement.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Émotif, vendredi, après le dernier match, Anthony Duclair avait peut-être séché ses larmes au moment de quitter le vestiaire des Remparts une dernière fois, dimanche midi, mais ça ne l'empêchait pas d'être triste à l'idée de voir sa carrière junior prendre fin. «Difficile à croire que c'est déjà fini», a avoué le numéro 10.

En ce jour de finale de la Coupe Memorial, Duclair et ses coéquipiers étaient de passage au Colisée afin d'y ramasser leur équipement. La veille, ils avaient eu un dernier souper d'équipe. Pour certains, une carrière professionnelle les attend, d'autres y rêvent, tandis que les plus jeunes seront de retour, l'an prochain.

«Ça fait quand même quatre ans que j'habite ici, c'est ma deuxième maison. Depuis que je suis arrivé à 16 ans, j'ai vécu des expériences incroyables. Je ne pourrais pas remercier encore plus l'organisation des Remparts, ils m'ont tout donné du début à la fin et je leur en suis très reconnaissant», disait-il en confiant qu'il avait subi une entorse à la cheville et une subluxation de l'épaule gauche en première ronde des séries et une autre à l'épaule droite contre Oshawa.

Joueur spectaculaire au potentiel illimité, Duclair pouvait être le joueur le plus adulé, un jour, et le plus critiqué, le lendemain. Il a bouclé son aventure dans la LHJMQ avec une récolte de 116 buts et 249 points en 203 matchs.

«Tu choisis d'entendre les critiques ou pas, je ne lisais pas les journaux et je n'allais pas sur les réseaux sociaux. Tout ce qui m'intéressait, c'était les gars dans le vestiaire et ce que mes frères pensaient de moi. On s'est toujours tenu, l'un et l'autre, peu importe ce qui arrivait et c'est tout ce qui comptait.»

Saison très chargée

Duclair vient de vivre une saison fort chargée. Il a réussi à se tailler une place dans l'alignement des Rangers, il a remporté la médaille d'or avec l'équipe canadienne junior au championnat mondial, il est revenu avec les Remparts et a été échangé de New York à Phoenix.

«Quand je regarde tout ce qui m'est arrivé, ce fut vraiment une grosse année. Je ne m'attendais pas à faire l'équipe à New York, j'ai beaucoup appris là-bas. Le championnat du monde, c'était un rêve d'enfance de jouer pour le Canada et de gagner l'or à Montréal, ma ville natale, c'était vraiment encore plus spécial. Et de revenir finir la saison ici et participer à la Coupe Memorial, je ne pouvais pas demander plus.»

Dans les semaines ayant suivi son retour, on l'a questionné sur son niveau d'intérêt, sa motivation. Il avait retenu la leçon de Mikhail Grigorenko, placé dans une situation identique à deux reprises. Duclair a répété, dimanche, ne pas être revenu à Québec à reculons.

«Non, pas du tout. Grigorenko avait vécu la même chose, on voyait que ça l'avait affecté au niveau de la motivation. Personnellement, je ne voulais pas que ça m'arrive, même si ç'a été un peu difficile au niveau de la constance. Quand je suis revenu, je me sentais comme à la maison.»

Il quitte le Colisée bardé de souvenirs. Comme son premier match devant 12 188 spectateurs au Colisée (9 septembre 2011), son premier but (contre Blainville-Boisbriand), son premier match éliminatoire. «Ç'a été une expérience inoubliable», a conclu celui dont le prochain objectif sera de percer l'alignement des Coyotes de l'Arizona.

Aujourd'hui, ce sera au tour du comité organisateur de la Coupe Memorial de tracer son bilan, suivi par celui de la saison de l'entraîneur-chef des Remparts, Philippe Boucher.

Une trop longue saison pour Timashov

Habitué à un rythme moins effréné en Europe, Dmytro Timashov a admis avoir trouvé sa première saison dans la LHJMQ plutôt longue, et pour cause. «Je n'avais jamais joué plus de 45 parties en une saison, j'ai eu de la misère à me concentrer pour chaque match», a confié le Suédois, qui n'était pas déçu de s'envoler aujourd'hui pour la maison, où il passera quelques jours avant de participer à un camp d'évaluation à Chicago et d'assister au repêchage de la LNH, en Floride. «J'ai parlé à toutes les équipes, j'espère être repêché. On verra à la suite du repêchage, mais je pense bien revenir, l'an prochain. Je suis très heureux de ma saison et venir jouer à Québec a été la meilleure décision de ma vie», a ajouté Timashov, en racontant à la blague que sa tâche de traducteur auprès des médias pour le Russe Vladimir Tkachev ne lui manquera pas.

Roy a joué contre l'avis des médecins

S'il avait écouté le conseil des médecins, Marc-Olivier Roy ne serait pas revenu au jeu lors du sixième match de la finale de la LHJMQ contre Rimouski. Il devait s'absenter huit semaines pour soigner son genou gauche, mais il est revenu au jeu après une courte convalescence d'un mois. «Je voulais être là pour lever la coupe du Président. J'insistais tellement qu'ils [les médecins] m'ont dit que si je revenais, c'était ma décision, mais que pour mon avenir, il vaudrait mieux ne pas le faire. J'ai pris la chance et ça s'est bien passé.» Le vétéran n'a pas connu la saison espérée par les Remparts. Débarqué à Québec au lendemain d'un bon camp d'entraînement avec les Oilers d'Edmonton, il a quitté la ville, hier, en sachant que le club de la LNH ne lui offrirait pas un contrat. «J'en saurai plus long sur mon avenir demain [aujourd'hui] après avoir déjeuné avec mon agent qui a des plans pour moi. Je veux jouer dans la Ligue américaine, l'an prochain, le hockey universitaire n'est pas une option. J'aurais pu avoir de meilleures statistiques, ça s'est bien terminé, j'ai eu un bon tournoi. Et contrairement à ce qu'on dit de nous, je pense qu'on a eu une bonne saison.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer