Patrick Roy: un oeil sur «ses» Remparts... vendus à contrecoeur

Même s'il est derrière le banc de l'Avalanche... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Même s'il est derrière le banc de l'Avalanche du Colorado, Patrick Roy s'intéresse encore à ce qui se passe avec les Remparts.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Fort occupé à l'approche du repêchage de la LNH, Patrick Roy trouve néanmoins le temps de suivre son ancienne équipe, les Remparts de Québec, en finale de la Coupe du Président. Le vice-président aux opérations hockey et entraîneur-chef de l'Avalanche du Colorado se réjouit d'ailleurs des succès de la formation, et plus particulièrement des joueurs qui ont été recrutés ou acquis sous son règne.

Joignant l'utile à l'agréable, Roy n'a manqué que très peu de matchs des Remparts depuis le début des séries, que ce soit pour observer les espoirs figurant sur les listes de dépistage de l'Avalanche ou simplement pour constater la progression de ses anciennes ouailles.

«Il y a la série contre Moncton que je n'ai pas trop suivie, mais j'ai quasiment vu tous les matchs de la série contre le Cap-Breton, même la suivante [contre Charlottetown]», a indiqué l'ancien copropriétaire, directeur général et entraîneur-chef des Remparts, en entrevue au Soleil.

Ses fonctions en tant que vice-président aux opérations hockey de l'Avalanche l'incitent notamment à suivre les activités de la Ligue canadienne de hockey, ce qu'il fait avec plus de diligence depuis la fin de la saison de sa formation, qui a raté les séries éliminatoires par sept points.

«Je regarde beaucoup de matchs juniors. Ça permet de me faire ma propre idée. Nos dépisteurs voient ces gars-là. Et quand on entre dans les meetings, je suis en mesure de comprendre plus ce qu'ils peuvent voir en eux, d'avoir une idée du type de joueurs et de la direction dans laquelle ils veulent aller», a-t-il poursuivi.

Considérant le septième match de la première ronde comme le tournant des séries pour les Remparts, Roy ne cache pas sa joie de voir certains de ses anciens joueurs, notamment les membres du «gros trio», formé d'Anthony Duclair, Kurt Etchegary et Adam Erne, connaître de bons moments en séries.

«C'est sûr que lorsque je regarde et que je vois des joueurs comme Etchegary, Duclair, Erne, des joueurs que j'ai repêchés, je pense à un gars comme Alain Préfontaine, qui était notre dépisteur-chef à l'époque, qui avait fait un bon travail. Je trouve ça le fun de voir ces joueurs-là, à 19 et 20 ans, dominer la Ligue, et jouer un rôle aussi important au sein de l'équipe», a fait savoir Roy, également responsable des sélections ou acquisitions des Turcotte, Carozza, Booth, Donaghey et Thibodeau.

Le leadership d'Etchegary

L'ancien Diable en chef ne s'étonne d'ailleurs pas de voir Etchegary, un vétéran qui n'a pas été repêché et qui a fait face à beaucoup d'adversité, arborer le «C» de capitaine et faire preuve de leadership au sein de la formation. Des qualités qu'il affichait déjà avant sa sélection par les Remparts, en deuxième ronde du repêchage de 2011 (24e au total).

«Non seulement ça, mais lorsqu'il était midget, à la Coupe Telus, il avait été un joueur dominant. Alors on avait confiance à 19 ou 20 ans qu'il pourrait encore dominer», a-t-il raconté.

Roy pourra voir évoluer ce dernier, ainsi que tous ses coéquipiers, lors du tournoi de la Coupe Memorial, qui s'amorcera dans 10 jours. À cette occasion, la presque totalité de la formation gagnante de 2006 - Joey Ryan et Alexander Radulov seraient les deux seules exceptions - sera réunie et une bannière à son nom sera hissée dans les hauteurs du Colisée Pepsi.

«C'est un hommage que j'apprécie énormément de la part de l'organisation. Chaque fois que tu es honoré, et le fait que ça se passe dans ma ville, ç'a quelque chose de particulier pour moi», a indiqué l'ancien gardien vedette.

Rendus au bout de l'aventure

À l'origine de la relance des Remparts en 1997, Patrick Roy ne s'est pas départi de la formation de gaieté de coeur. L'arrivée dans le portrait de Québecor, comme gestionnaire du Centre Vidéotron, a placé le Groupe des Remparts devant une situation sans issue.

«Malheureusement, avec le fait que l'amphithéâtre serait dirigé par les gens de Québecor, on a réalisé qu'on était rendus au bout [de l'aventure]», a expliqué Roy, dont le groupe de propriétaires formé avec Michel Cadrin, Jacques Tanguay et André Desmarais n'aurait plus eu le loisir de négocier directement ses conditions de location avec la Ville de Québec.

Dans les circonstances, la vente à Québecor semblait la solution la plus logique, voire la plus propice à assurer la pérennité de la franchise de la LHJMQ. «On savait que l'équipe serait entre bonnes mains et que ces gens-là allaient continuer de donner du bon hockey aux gens de Québec, année après année», a estimé l'entraîneur-chef de l'Avalanche du Colorado.

Sur la glace, Roy applaudit les succès de la formation, qui lutte présentement pour l'obtention de la Coupe du Président, un trophée qui lui a échappé à titre d'entraîneur-chef des Remparts.

«Au cours des deux dernières saisons, Philippe [Boucher] a fait un excellent travail. Je suis tellement content de voir l'équipe bien performer et d'avoir une chance de, non seulement participer à une Coupe Memorial, mais de peut-être remporter les grands honneurs. C'est tout à l'honneur de ces joueurs-là», a-t-il estimé. 

D'un point de vue personnel, le membre du Temple de la renommée conservera toujours un bon souvenir de ses 10 années à la barre des Remparts. Une expérience «très valorisante», qui lui permettait d'avoir «un but commun avec les gens de Québec».

«C'est le fun de voir les Remparts continuer d'attirer l'attention, autant dans les autres villes, qu'à l'intérieur de Québec même. Je trouve ça le fun que ça continue. C'est un peu ce qu'on voulait aussi.» 

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer