Fucale au sommet de son art

Zachary Fucale a retrouvé tous ses moyens en... (PHOTO LE SOLEIL, Yan Doublet)

Agrandir

Zachary Fucale a retrouvé tous ses moyens en séries. Il est plus que jamais concentré dans la course à la Coupe Memorial.

PHOTO LE SOLEIL, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La progression fulgurante du gardien de but Zachary Fucale dans les séries de la Coupe du Président est de mauvais augure pour l'Océanic, qui affrontera un recordman de la LHJMQ au sommet de son art, en finale.

Ayant connu des mois difficiles après son arrivée à Québec en janvier, Fucale a entamé la première ronde des séries face aux Screaming Eagles sur le banc des joueurs, alors que son jeune coéquipier Callum Booth défendait la cage des Remparts.

Venu en relève lors du troisième match des huitièmes de finale, Fucale a fait le boulot, sans pour autant éblouir, bouclant la série en sept matchs, avec une moyenne de buts alloués de 3,00 et un pourcentage d'arrêts de ,881.

Au deuxième tour, l'espoir du Canadien a, à l'image de son équipe, joué avec beaucoup plus d'aplomb. Aidant à balayer les Islanders en quatre matchs, il a amélioré significativement ses statistiques personnelles, avec une moyenne de buts accordés de 2,25 et un taux d'efficacité de ,922.

Sur une bonne lancée, le natif de Rosemère a encore rehaussé son niveau de compétition en demi-finale, contre les Wildcats, dont il a disposé en quatre matchs, après avoir concédé une moyenne d'un but par match et stoppé 96,3 % des rondelles dirigées vers lui... Des chiffres spectaculaires!

«À chaque soir, mon but, c'est d'arrêter chaque rondelle», s'est contenté d'expliquer Fucale, après l'élimination des Wildcats, mardi.

Qu'est-ce qui a changé avec le portier de 19 ans pour qu'il redevienne celui qui avait contribué à la conquête de la Coupe Memorial par les Mooseheads, en 2013?

Son entraîneur Maxime Ouellet croit qu'il s'est finalement habitué à son nouvel environnement de travail, lui qui a été échangé pour la première fois en janvier. Ensuite, il vient de renouer avec l'adrénaline des séries, après avoir connu une baisse de régime, au lendemain de victoire canadienne au Mondial junior.

«Il y a des moments dans une saison où l'adrénaline est haute et d'autres où elle est basse. C'est sûr que le Championnat du monde, c'est tellement un gros high - je le sais, parce que je l'ai vécu moi aussi -, que c'est dur de reprendre le collier par la suite.»

Personnalité exubérante

Ouellet a cherché à rebâtir la confiance de Fucale en analysant des vidéos avec lui, en le gardant concentré sur le moment présent et en l'incitant à exprimer sa personnalité exubérante sur la patinoire.

«Je l'encourageais à faire ça, même dans les moments les plus difficiles. Parler sur la glace, c'est quelque chose qu'il a toujours fait. Ça fait partie de sa personnalité et de son comportement en tant que gardien de but.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer