Duclair, Erne et Etchegary, un nouveau trio choc

Anthony Duclair et Adam Erne ont eu plusieurs... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Anthony Duclair et Adam Erne ont eu plusieurs raisons de célébrer au Colisée Pepsi, mardi soir.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le trio de la rencontre semblait aussi détendu sur la glace que lors de sa conférence de presse d'après-match. Anthony Duclair, Adam Erne et Kurt Etchegary ont offert une performance inspirée en récoltant 14 points au total dans la victoire de 7-0 des Remparts, mardi. Près du vestiaire, après la sirène, l'ambiance était décontractée.

Les trois joueurs n'ont pas l'habitude de se retrouver ensemble sur la patinoire, mais l'histoire pourrait bien changer. «Nous avons eu la chance de jouer ensemble et ç'a fonctionné. J'espère que nous resterons ensemble et qu'on continuera à produire de cette façon en finale», a affirmé Etchegary.

Ce dernier a réussi son premier tour du chapeau en carrière en séries, en plus de récolter deux passes. Ses cinq points constituent un record personnel. Même chose pour Duclair, qui a marqué une fois et amassé quatre mentions d'aide. Erne a «seulement» obtenu quatre points (2-2), mais c'est aussi une marque individuelle pour lui lors d'un match d'après-saison. Le premier de ses deux buts l'a propulsé au premier rang des buteurs en séries. Il a maintenant inscrit 15 filets en autant de rencontres. «On a du plaisir en ce moment», a-t-il lancé, en parlant de toute l'équipe.

«Quand tu joues avec des gars comme Erne et Etchegary...», a ensuite dit Duclair sans finir sa phrase. «Je pense que notre ligne a cliqué dès le début. C'était vraiment beau à voir. On a fait les petits détails correctement et ça nous a amené beaucoup de succès.»

Balayage étonnant

Une performance qui a même un peu surpris le principal intéressé, Duclair avouant qu'il ne s'attendait pas à ce que les Remparts dominent autant leurs adversaires, mardi soir. Le balayage de la série est aussi étonnant, les Wildcats ayant terminé au deuxième rang du classement général. «On savait qu'ils étaient vraiment fatigués après leur septième match [de la ronde précédente] et on en a profité.»

La dure série de première ronde contre le Cap-Breton - une victoire en sept matchs - semble avoir cimenté l'esprit d'équipe chez les Diables rouges. Les vedettes de la formation québécoise n'ont pas hésité à utiliser des épithètes familiales en parlant de l'atmosphère qui règne dans le vestiaire. «On est devenu une vraie famille, a dit Duclair. On n'a jamais arrêté de croire en nous.»

«Tout le monde dans le vestiaire veut gagner, a ajouté Etchegary. Tout le monde est prêt à bloquer des lancers, à donner des mises en échec. [Yanick] Turcotte protège tout le monde comme un père. C'est une bonne sensation.»

Et peu importe qu'ils affrontent les Foreurs de Val-d'Or ou l'Océanic de Rimouski en finale, dit Etchegary. «On s'en fout. On sera prêts. Nous voulons gagner. C'est notre année.»

En attendant cette finale, les Remparts pourront soigner leurs petits bobos. Le risque de perdre le rythme est toutefois présent, ce qui ne semble pas inquiéter Duclair. «Nous sommes plus affamés que jamais!»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer