Québec 4/Moncton 3: les Remparts dans le siège du conducteur

Même si les gros canons des Wildcats ont finalement tonné en début de rencontre... (La Presse Canadienne)

Agrandir

La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Moncton) Même si les gros canons des Wildcats ont finalement tonné en début de rencontre samedi, les Remparts ont remporté un deuxième match enlevant par la marque de 4-3 pour rentrer à Québec avec une avance de 2-0 dans la demi-finale de la Coupe du Président.

Après avoir été réduits au silence lors de la rencontre de jeudi, Conor Garland et Ivan Barbashev, avec un but et une passe chacun, ont mené l'attaque de Moncton, samedi. Mais ce ne fut pas suffisant pour renverser les Remparts qui, après une première période mitigée, n'ont pas relâché une seconde pour finalement s'assurer la victoire grâce à un filet tardif de Guillaume Gauthier.

«On a vu de tout. Ç'a été physique par moments, ç'a bloqué des lancers, ç'a été émotif sur les deux bancs des joueurs. On a vu des gros arrêts, on a eu des gros buts quand on en a eu besoin. Notre désavantage numérique a été très très bon quand on en a eu besoin. Les gars peuvent être fiers de leur voyage», a encensé l'entraîneur-chef Philippe Boucher.

Les Wildcats avaient de leur côté promis de faire meilleure figure, et plus particulièrement de compliquer la vie du gardien Zachary Fucale. C'est ce qu'ils ont fait avant même la deuxième minute du match. Le dangereux trio de Garland-Barbashev-Johnson a d'abord fait sentir sa présence en avantage numérique, alors que le Russe (13e) ouvrait la marque sur un tir foudroyant dans la partie supérieure du filet, qui n'a laissé aucune chance à l'espoir du Canadien.

Nombreuses escarmouches

La réplique des Remparts est venue en milieu de première lorsque Ryan Graves (4e) a trompé Alex Dubeau d'un tir au ras de la glace, qui s'est logé entre les jambières du portier des Wildcats. Avant la fin d'une période marquée par de nombreuses escarmouches, Garland (3e) a redonné l'avance aux siens sur un imparable tir des poignets.

Après 20 minutes de jeu, Barbashev et Garland totalisaient déjà quatre points (deux buts et deux passes), soit quatre de plus que dans le premier match de la série! Les Remparts n'avaient toutefois pas dit leur dernier mot. Connaissant un départ canon en deuxième, ils se sont d'abord fait refuser un but au terme d'une interminable révision vidéo, après qu'Adam Erne eut tenté de tromper Dubeau avec un tourniquet.

«J'étais sûr à 150 % que la rondelle était dans le filet. Je l'ai ramené de derrière le but et elle est entrée. Les officiels ne regardaient pas et ils ont pensé que j'avais donné des coups de bâton sur les jambières de Dubeau et c'est pour cette raison qu'ils l'avait refusé. Je suis certain que c'était un but, mais ils ont dit qu'ils n'avaient pas un bon angle de caméra», a expliqué Erne.

La troupe québécoise n'ont pas tardé à égaliser la marque 2-2, sur une échappée de Turcotte (1er), puis de prendre les devants pour la première fois dans la rencontre après qu'Erne (12e) eut expédié un retour de lancer de Kurt Etchegary derrière Dubeau, grâce à un tir d'un angle fermé.

Erne rejoint Simon Gagné

Avec ce but, l'Américain de 19 ans a rejoint Simon Gagné au quatrième rang des meilleurs buteurs des Remparts (deuxième génération), avec 20 filets en séries.

En fin de deuxième, Fucale a dû se signaler, notamment devant Lane Cormier en échappée, afin de conserver l'avance des siens. Une punition imposée à Nikolas Brouillard sur le coup de la sirène en deuxième venait de se terminer, lorsque l'ancien Remparts Taylor Burke a nivelé la marque 3-3 en début de troisième, sur un lancer d'un angle fermé. Gauthier a tranché en fin de match, sur une passe parfaite d'Aaron Dutra.

***

En vitesse...

Les Remparts ont quitté Moncton par autocar immédiatement après la rencontre de samedi. Les Wildcats prévoyaient quant à eux rallier la capitale par avion, en après-midi, dimanche. Les troisième et quatrième matchs de la série seront disputés demain et mardi, au Colisée Pepsi... Comme prévu, c'est Jérôme Verrier qui a remplacé Marc-Olivier Roy (genou), au centre du deuxième trio des Remparts, entre Anthony Duclair et Guillaume Gauthier. La formation a évolué avec 11 attaquants. Brian Lovell a quant à lui été inséré dans l'alignement pour pallier la perte de Ross MacDougall, malade... Les attaquants Jesse Sutton (réserviste), Donovan Rehill (réserviste) et Marcus Cuomo (genou), ainsi que les défenseurs Olivier Thibodeau (réserviste) et Giancarlo Fiori (réserviste) ont été laissés de côté par les Remparts... Marcus Tesink, Alex Jacob, Liam Murphy, Noah Corson et Éric Léger n'étaient pas en uniforme pour les Wildcats.

Live Blog Remparts c. Wildcats en direct
Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer