Les Remparts prêts pour la guerre

Comme plusieurs autres vétérans, Zachary Fucale a élevé... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Comme plusieurs autres vétérans, Zachary Fucale a élevé son jeu d'un cran en deuxième ronde pour permettre aux Remparts de balayer les Islanders de Charlottetown.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) En disposant des Islanders en quatre matchs jeudi, les Remparts l'ont emporté de façon suffisamment convaincante pour faire taire leurs nombreux détracteurs. C'est l'objectif qu'ils s'étaient donné.

Après avoir été poussés à la limite par les Screaming Eagles en huitième de finale, les hôtes du tournoi de la Coupe Memorial étaient déterminés à remettre les pendules à l'heure, en deuxième ronde. En balayant Charlottetown, les Diables rouges espèrent avoir changé la perception de ceux qui mettaient en doute leur caractère.

«C'est un statement qu'on voulait faire», a expliqué d'entrée de jeu le gardien de but Zachary Fucale. «C'était quelque chose qui était important pour nous, pas seulement de prouver aux autres, mais de se prouver à nous-mêmes qu'on est une équipe capable de compétitionner contre n'importe qui. On ne veut pas juste être passables. On veut avoir du succès.

«On est contents de notre progression. On devient meilleur à chaque match. Ça augure bien», a poursuivi le portier qui, avec ses coéquipiers, est rentré à Québec dans la nuit de jeudi à vendredi, au terme d'un long voyage de neuf heures en autocar.

Cette progression, le vétéran de 19 ans l'attribue en partie à l'adversité rencontrée par les Remparts en première ronde, eux qui ont notamment dû remporter un match en prolongation et un septième match.

«Chaque fois qu'on a fait face à quelque chose de difficile, qui demande vraiment beaucoup plus qu'on s'attendait, ç'a ramené les gars ensemble. Et on a appris beaucoup. On a appris que dans les séries, peu importe contre qui tu joues, si l'autre équipe est prête à jouer, n'importe qui peut nous battre. C'est arrivé trois fois en première ronde. Je pense que ça, ça nous a aidés à rester humbles et à être bien préparés pour chaque match», a estimé Fucale.

intensité en hausse

L'espoir du Canadien, qui possède une longue feuille de route dans les séries de la Coupe du Président, croit que cette expérience sera essentielle dans une demi-finale, où l'enjeu sera encore plus grand.

«En troisième ronde, l'autre équipe va être encore plus prête. On a une cible sur notre front et il faut être prêts à ça. [...] Aussitôt qu'on gagne une ronde, l'intensité augmente. Rendu ici, c'est une guerre. On s'approche du but.

«Et il faut comprendre que les plus petites erreurs vont coûter cher. Et qu'à partir d'ici, les autres équipes vont prendre avantage des lacunes de l'autre équipe. C'est très important pour nous d'être bien préparés et de prendre la prochaine semaine pour se reposer», a jugé Fucale, qui a conservé de meilleures statistiques qu'en saison régulière, soit une moyenne de buts alloués de 2,66 et un pourcentage d'arrêts de ,905, depuis le début des séries.

Comme plusieurs autres vétérans de l'équipe, le natif de Rosemère a élevé son jeu d'un cran en deuxième ronde. Une situation qu'il attribue notamment au fait de jouer plus régulièrement.

«Avoir un rythme, ça aide. On ne va pas se le cacher. Mais au bout de la ligne, il ne faut rien prendre pour acquis, parce que rendu à ce stade-ci des séries, ça commence pour de vrai. On ne peut pas reculer. C'est vraiment important de vraiment garder les bonnes habitudes et de ne pas changer la manière dont tu joues, parce qu'on s'est rendus ici pour une raison. Et en tant qu'équipe, il faut se faire confiance.»

Qui sera le prochain adversaire?

En s'étant rapidement défaits des Islanders de Charlottetown, les Remparts (4es) profiteront d'un congé avant la demi-finale, qui s'amorcera vendredi. Les Diables rouges devront toutefois attendre quelques jours avant de connaître l'identité de leurs adversaires de troisième ronde. Chose certaine, ils ne peuvent affronter l'Océanic (1er) ou les Mooseheads (12es), en raison de leur positionnement au classement de la saison régulière. Si le Drakkar de Baie-Comeau (7e) remporte sa série contre les Foreurs, où il a actuellement les devants 3-2, les Remparts seraient les plus susceptibles de se mesurer aux Wildcats (2es), qui joueront le sixième match à Halifax, demain. Les Mooseheads perdent 3-2 dans cette série quart-de-finale. Contre Moncton, Québec ne bénéficierait toutefois plus de l'avantage de la glace. «Ça ne change rien. Nous, on sait qu'on a du succès au Colisée et il faut prendre avantage de ça», a estimé le gardien Zachary Fucale.

 

Bonne séquence pour Olivier Roy

Ayant fourni une mention d'aide sur chacun des trois buts de Guillaume Gauthier jeudi, le centre Marc-Olivier Roy connaît une bonne séquence offensive, ayant inscrit deux buts et six passes à ses cinq derniers matchs en séries. Par comparaison, il n'avait récolté qu'un but à ses six matchs précédents. Le vétéran de 20 ans (+ 13) attribue ses succès à ses ailiers Gauthier (+ 2) et Duclair (+ 5). «Jeudi, on s'est dit que ce serait le fun de partir de l'aréna et d'avoir fait la différence en tant que ligne. Je pense qu'on a eu une dure première série, mais qu'en deuxième ronde, on a vraiment levé notre jeu d'un cran, tous les trois. C'est pour ça qu'on a plus de facilité à gagner plus de matchs et plus rapidement. On a montré du leadership et on ne s'est pas fait scorer beaucoup. On est tous dans les plus. Ça démontre qu'on est un trio dans lequel Phil [Boucher, entraîneur-chef] peut avoir confiance des deux côtés de la patinoire.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer