Les Remparts éliminent les Screaming Eagles

Kurt Etchegary célèbre le premier but des Remparts... (LE SOLEIL, Yan Doublet)

Agrandir

Kurt Etchegary célèbre le premier but des Remparts marqué par Dmytro Timashov à 7,4 secondes du premier entracte. Ce but a fait tourner le vent, alors que les Diables rouges ont inscrit trois buts en deuxième période, puis un autre en début de troisième pour éteindre tous les espoirs adverses.

LE SOLEIL, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les Remparts ont signé une solide victoire de 6-3, mardi soir, pour éliminer les Screaming Eagles du Cap-Breton en sept matchs. Ils s'attaqueront maintenant aux Islanders de Charlottetown dans une série quart de finale qui devrait s'amorcer vendredi, à Québec.

«J'espère que la pression va tomber un peu», a soufflé le pilote des Remparts, Philippe Boucher, après sa première expérience de septième match comme entraîneur. «Je l'ai dit aux joueurs après, il n'y a pas un club au Canada qui a plus de pression que nous. Et de sortir de la première ronde dans le junior majeur, c'est rendu aussi dur que dans le pro. Là on peut aller s'amuser, on peut aller voir ce qu'on peut faire.»

Les 8680 spectateurs réunis au Colisée de Québec ont vu leurs favoris imparables durant les 40 dernières minutes de jeu. Trois buts en deuxième période, puis un autre pour éteindre tous les espoirs adverses en début de troisième.

Mais la flamme des vainqueurs a été allumée en toute fin de premier vingt quand, après avoir encaissé deux buts, les Remparts ont vu Dmytro Timashov enfiler l'aiguille à 7,4 secondes du premier entracte. Un but présage à faire tourner le vent et illuminer un feu qui ne s'est plus éteint par la suite.

«Ce but-là ne pouvait pas mieux tomber», a admis Boucher. Ses hommes sont ressortis du vestiaire pour la deuxième avec «une nouvelle attitude». Il n'était de toute façon pas question d'abandonner aussi tôt, la stratégie résidant dans l'idée d'aborder chaque période comme un match en soit.

Un truc emprunté à un certain Bob Hartley, bon ami avec qui Boucher a discuté mardi après-midi. Hartley est l'entraîneur-chef des Flames de Calgary.

Outre Timashov, Jérôme Verrier, Massimo Carozza, Ryan Graves et Adam Erne, deux fois, dont un filet désert, ont aussi marqué pour Québec. Vladimir Tkachev a été la source des succès offensifs de l'équipe avec une aide sur chacun des trois buts en deuxième période.

Tkachev brille

Cible des critiques depuis le début de la série, Tkachev a enregistré autant de points durant le deuxième tiers de ce septième match que dans les six premières rencontres de la série. Il a ensuite été blessé au genou gauche en début de troisième, mais plus de peur que de mal, il est ensuite revenu au jeu.

«On peut virer le match dans tous les sens, on n'a pas fait un bon travail en possession de rondelle. L'inexpérience a pris le dessus dans ces moments-là», a pour sa part analysé le patron des Screaming Eagles, Marc-André Dumont, qui a vu les siens inscrire un troisième but à 4,2 secondes de la fin. 

«Jouer sept matchs contre une bonne équipe bâtie pour gagner la Coupe Memorial, c'est de la bonne expérience. Mais notre but, ce n'était pas de gagner de l'expérience, c'était de gagner la série», a conclu un Dumont déchiré de fierté pour le cran démontré par sa jeune troupe et la déception de la défaite.

Les Remparts remportaient un septième match pour la sixième fois en neuf occasions depuis leur retour en 1998. Ils ont toutefois renversé les éliminations consécutives de 2012 et de 2011.

Notons la présence au Colisée mardi de l'entraîneur-chef des Islanders de Charlottetown, Gordie Dwyer, ancien joueur des Remparts. Sa troupe a gagné sa série à Sherbrooke, lundi.

Un septième match contre Martin Brodeur

Philippe Boucher se souvient de son premier septième match dans la LNH comme si c'était hier. «J'étais vraiment nerveux. J'ai même été malade avant la game!» se rappelle l'ancien défenseur, 21 ans plus tard. Tout juste âgé de 21 ans, le grand arrière de Saint-Apollinaire avait fait son nid chez les Sabres de Buffalo pour la deuxième moitié du calendrier.

«On jouait contre les Devils et Martin Brodeur», se remémore Boucher. Brodeur d'un côté, Dominik Hasek de l'autre. Deux jours plus tôt, les Sabres avaient sauvé leur peau grâce au but de Dave Hannan en quatrième prolongation. Hasek avait bloqué 70 rondelles.

Si les Sabres ont perdu 2-1 l'ultime affrontement de cette série huitième de finale, Boucher se souvient que «ç'a été un de mes bons matchs». Il avait marqué le seul but de son camp, en première période, avant de heurter le poteau sur sa présence suivante. Les Devils avaient dominé la soirée 46 tirs contre 18.

«J'ai joué plusieurs septièmes matchs, mais je me souviens plus de celui-là peut-être à cause de mon jeune âge. Je n'étais pas toujours sûr d'être dans l'alignement», affirme celui qui a disputé trois autres rencontres coupe-gorge en 18 saisons dans la grande ligue. En 2001, avec Los Angeles, un autre gardien de légende, Patrick Roy, lui fait le coup. Colorado poursuivra sa route jusqu'à soulever la Coupe Stanley, cette année-là.

Rédemption à Pittsburgh

Nouvel échec pour Boucher en 2007, avec Dallas, cette fois au profit de Vancouver et de Roberto Luongo. Sa rédemption surviendra en 2009, ses adieux avec Pittsburgh. Le défenseur québécois contribuera à éliminer Washington en sept rencontres en deuxième ronde, mais se contentera du rôle de spectateur pour le septième match de la finale, gagné par son équipe. Son nom est gravé sur la Coupe Stanley.

«C'est pour ça qu'on joue au hockey, tout est là! Il faut que tu reviennes à quand tu étais petit bonhomme et que tu jouais au hockey dans la rue avec tes chums ou avec une balle sur la patinoire dehors. C'était la game la plus importante de ta vie!» résume celui qui en était à une première à titre d'entraîneur, mardi. Olivier Bossé

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer