La deuxième chance d'Alexandre Gosselin

Acquis par les Screaming Eagles aux Fêtes, Alexandre... (PHOTO LA PRESSE CANADIENNE, Vaughan Merchant)

Agrandir

Acquis par les Screaming Eagles aux Fêtes, Alexandre Gosselin (à droite) espère que les présentes séries de la LHJMQ lui permettront d'attirer l'attention des recruteurs du circuit Bettman.

PHOTO LA PRESSE CANADIENNE, Vaughan Merchant

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) En un peu plus de deux saisons et demie chez le Titan d'Acadie-Bathurst, le défenseur Alexandre Gosselin n'a disputé que neuf matchs en séries. Acquis par les Screaming Eagles aux Fêtes, le Beauceron de 19 ans espère que cette nouvelle participation, dans l'alignement d'une équipe compétitive comme celle du Cap-Breton, lui permetta de raviver son rêve de Ligue nationale de hockey.

Choix de deuxième ronde du Titan en 2011 (31e au total), le défenseur droitier de 6'2" et de 190 livres n'a jamais été reconnu pour son jeu défensif, affichant des différentiels négatifs - dont un - 43 en 2013-2014 - à chacune de ses saisons avant d'arriver au Cap-Breton. Depuis qu'il joue sous la houlette de Marc-André Dumont, qui en a fait l'acquisition en même temps qu'Olivier Leblanc (Saint-Jean) et Alexandre Bélanger (Rouyn-Noranda) à Noël, le natif de Saint-Georges est passé dans le positif (+ 1).

Pendant ce temps, l'équipe, elle, a également fait un bond spectaculaire, passant de la 17e à la 13e position du classement général, en vertu d'une fiche de 19-12, après janvier. Toute une progression!

«Dans le temps des Fêtes, je suis arrivé, ils étaient 17e, en dehors d'une place en séries. À l'époque, Marc-André me parlait que c'était de la défensive, le problème, et ce qu'il voulait aller chercher, c'était de la stabilité.»

C'est ce qu'il a trouvé en Gosselin, qui est venu compléter une brigade comptant notamment sur, outre Leblanc (actuellement blessé à une cheville), les Jonathan Deschamps, Duncan MacIntyre, Loïk Léveillé et Bradley Lalonde.

«L'échange, ç'a été une bonne chose. C'est la première fois que je me retrouve dans une équipe qui a un gros potentiel offensif et qui a énormément de talent offensivement. C'est une chance pour moi de gagner et de jouer une autre série», a indiqué le numéro 15 des Screaming Eagles.

Une vitrine

Gosselin, qui avait été invité au camp des recrues des Blue Jackets de Columbus en 2013, espère que les présentes séries de la Coupe du Président lui serviront de vitrine et permettront notamment d'attirer l'attention des dépisteurs de la LNH.

«On l'a vu dans les dernières années. Dans les équipes qui se rendent loin en séries, il y a plusieurs joueurs qui reçoivent des invitations pour des camps professionnels. Les recruteurs sont vraiment à la recherche de gagnants. Et être dans une équipe qui aspire à gagner, c'est une nouvelle chance. C'est la première fois que ça m'arrive dans ma carrière. Je l'apprécie et je compte bien en profiter», a laissé entendre Gosselin, qui vient de connaître sa meilleure saison offensive avec 8 buts et 33 mentions d'aide.

Heureux au Cap-Breton, il espère bien revenir terminer son stage junior à titre de joueur de 20 ans, la saison prochaine. Surtout que la formation fera encore partie des bonnes équipes de la LHJMQ.

«Mon but, c'est de jouer à 20 ans dans cette ligue-là. Et je pense que Cap-Breton, l'année prochaine, va avoir encore une équipe très compétitive. J'ai hâte de voir ce que ça va donner. Surtout qu'il n'y aura pratiquement personne qui va partir. C'est la même chose à la défense. Les autres ont presque tous 18 ans...» a-t-il laissé entendre.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer