Rimouski 4/Québec 3: l'exécution fait défaut

Zachary Fucale a accordé quatre buts sur 17... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Zachary Fucale a accordé quatre buts sur 17 lancers, dont trois sur les sept premiers dirigés vers lui. Le gardien des Remparts a cédé sa place après la deuxième période.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Il faudra patienter jusqu'au dernier match de la saison, aujourd'hui, pour connaître leur rang final. En s'inclinant par 4-3 face à l'Océanic de Rimouski en marge de la soirée en hommage à Marc-Édouard Vlasic, vendredi au Colisée Pepsi, les Remparts de Québec n'ont pas été en mesure d'aller chercher le point au classement qui leur manque pour finir au quatrième rang.

Ils auront l'occasion de se reprendre dans le château fort de l'Océanic, samedi après-midi, à l'occasion de leur 68e et dernier match de la saison. Pendant ce temps, l'Océanic faisait un avant-dernier pas vers le championnat de la LHJMQ. En battant à nouveau les Remparts, les joueurs de Serge Beausoleil mettraient la main la main sur le trophée Jean-Rougeau.

«Ce qui a vraiment fait défaut, c'est l'exécution, on avait quasiment l'air rouillé et dans ce temps-là, il faut garder les choses plus simples. Rimouski l'a fait et n'est pas loin de finir premier pour rien», estimait l'entraîneur-chef des Remparts, Philippe Boucher.

Fucale retiré

L'entraîneur-chef des Remparts n'a pas lésiné après la deuxième en retirant le vétéran gardien Zachary Fucale, qui venait de céder quatre fois sur 17 lancers, dont trois sur les sept premiers dirigés vers lui. Le changement a eu l'air de réveiller sa troupe en troisième, mais les locaux n'ont pas été en mesure de combler le déficit de 4-2.

La performance de Fucale pourrait-elle inciter Boucher à faire confiance à Callum Booth pour le début des séries? «On pensait qu'on était dans le match, c'était 11-4 dans les tirs après la première et des fois, un changement de gardien peut faire du bien. On a réussi à revenir dans un match où on avait peut-être perdu un peu le contrôle... On va prendre les meilleures décisions pour notre équipe afin de gagner, on verra comment Callum ira demain [aujourd'hui] et je vous annoncerai, le lendemain ou lundi, le gardien pour le premier match.»

Privé de huit joueurs, l'Océanic a fait preuve de résilience et d'opportunisme. Un quatrième but inscrit à la faveur d'un tir banal dévié devant le filet avec 11 secondes à faire à la deuxième a compliqué la tâche des Remparts, qui n'ont jamais pris l'avance dans cette rencontre.

«Il s'agit d'une victoire à l'arraché. On a bien vu qu'on avait perdu le momentum sur notre jeu de puissance en troisième. Avec huit absents, nous sommes testés sur notre profondeur et je suis content de la façon dont les gars ont continué à travailler, à y croire. Notre philosophie ne change pas, on prend les matchs un à la fois et en gagnant le prochain, on sera champion de la saison régulière», résumait Beausoleil.

Christopher Clapperton (35e), Samuel Morin (5e), Anthony DeLuca (44e) et William Couture (4e) ont marqué pour les Bleus, la réplique des Rouges venant de Marc-Olivier Roy (26e), Kurt Etchegary (25e) et Anthony Duclair (13e). Après le match, les Remparts, qui ont roulé vers Rimouski en fin de soirée, ont souligné le dernier match régulier des trois 20 ans, Etchegary, Roy et Jérôme Verrier.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer