Erne se charge des Huskies

Anthony Duclair et Philippe Myers bataillent devant le... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Anthony Duclair et Philippe Myers bataillent devant le filet du gardien des Huskies de Rouyn-Noranda, Samuel Harvey. L'attaquant des Remparts ne s'est pas inscrit sur la feuille de pointage.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) En déficit d'un but malgré une bonne première période, les Remparts n'ont pas laissé la frustration s'emparer d'eux et sont finalement venus à bout des Huskies de Rouyn-Noranda 3-2, vendredi au Colisée Pepsi. Avec un but et deux passes, Adam Erne a été le meilleur des siens.

Livrant l'un de leurs bons «58 minutes» de la saison, les Remparts ont été tenaces face aux visiteurs de l'Abitibi, bien qu'ils aient une fois de plus accordé le premier but à l'adversaire. Dominés 12-4 au chapitre des lancers en première, des Huskies «manquant d'émotion», selon l'entraîneur-chef Gilles Bouchard, ont toutefois été opportunistes, rentrant au vestiaire avec une avance de 1-0.

C'est Alexandre Fortin qui a ouvert la marque pour Rouyn-Noranda, après avoir fait dévier une passe d'Antoine Waked (11e). La rondelle a rebondi au-dessus de l'épaule de Zachary Fucale. Les Remparts ont répondu avec trois buts consécutifs en deuxième et troisième : ceux d'Adam Erne (39e), de Ryan Graves (15e) et de Kurt Etchegary (24e). Francis Perron (26e) a réduit la marque en désavantage numérique, en toute fin de rencontre.

«On a été très bons. En première période, on a donné une seule chance de marquer. De notre côté, on aimerait ça marquer plus de buts. Mais Adam a manqué un filet ouvert et on a eu une couple de chances sur l'avantage numérique en fin de deuxième, où on a tout fait sauf marquer. On a eu le contrôle de la rondelle, on a fait des ajustements sur nos sorties de zone et ç'a très bien fonctionné. Défensivement, on a été solides. Si on joue comme ça, on va exploser offensivement tôt ou tard», a estimé l'entraîneur-chef Philippe Boucher, saluant le retour au jeu du défenseur Nikolas Brouillard.

Intense dans les trois zones, l'attaquant Erne a sonné la charge pour les Remparts, s'approchant à un filet de la marque des 40 buts, un sommet en carrière dans la LHJMQ.

«Je pense qu'en tant qu'équipe, nous avons répondu à la commande. Nous avons joué un match de 60 minutes, ou en tout cas tout près de ça. Nous les avons dominés au chapitre des lancers. Nous sommes vraiment venus jouer. Et nous devrons continuer de faire la même chose dans le futur», a indiqué le vétéran.

L'Américain de 19 ans n'a pas caché que l'enjeu du match a pesé lourd dans la motivation générale des troupes. «Nous savons tous comment ces points au classement sont importants. Notre objectif est de sécuriser notre quatrième place et nous savons que ça n'arrivera pas avant la toute fin de la saison. Ce sera une bataille jusque-là et tous les points seront importants», a affirmé l'espoir du Lightning de Tampa Bay.

Fucale ébranlé

Devant la cage des Remparts, Zachary Fucale n'a pas été très testé, stoppant 23 des 24 lancers dirigés vers lui. Le portier a toutefois été ébranlé en milieu de deuxième, après avoir été poussé sur son filet. Demeuré longuement étendu sur la glace, il a repris l'action, après la visite du thérapeute sportif Steve Bélanger. Son vis-à-vis Samuel Harvey, de son côté, a brillé dans la défaite des siens, avec 28 arrêts.

Ayant passé des messages à quelques-uns de ses vétérans au cours des derniers jours, Philippe Boucher a apprécié les prestations des Duclair, Timashov et Tkachev. «Ç'a été un effort complet. Tout le monde a contribué. [...] C'est une game satisfaisante à l'aube des séries», a conclu le pilote, dont la troupe reçoit les Foreurs de Val-d'Or, aujourd'hui.

Sutton brise la glace

Premier choix des Remparts en juin (3e ronde, 50e au total), le centre Jesse Sutton (photo) disputait son premier match dans la LHJMQ, vendredi. Peu utilisé par Philippe Boucher, il aura connu quelques bonnes présences, s'acclimatant progressivement à la vitesse d'exécution du junior majeur, mais aussi à l'environnement du Colisée Pepsi.

«Il y avait définitivement une bonne atmosphère dans l'amphithéâtre. Lorsque j'ai sauté sur la glace pour la première fois, j'ai regardé autour de moi, vers tous les partisans. Mais une fois le match commencé, je m'y suis habitué. [...] En termes de vitesse, il y a certainement un ajustement à faire, par rapport au midget. Ça va prendre un certain temps, mais je me sentais bien sur la glace», a indiqué la recrue de 16 ans, qui avait été opéré au labrum de l'épaule gauche en septembre.

Pour cette première rencontre, le Terre-Neuvien a évolué à la droite de  Zachery Moody et de Yanick Turcotte. Il a également obtenu du temps de jeu en compagnie d'Adam Erne et de Dmytro Timashov, pendant une pénalité à Kurt Etchegary. «C'était bon de pouvoir patiner avec des gars comme eux. Ils ont tellement une bonne vision de jeu, que c'est facile de se démarquer!» a lancé Sutton, qui disputait ce premier match sous les yeux de sa tante Tami Pennell, entraîneure adjointe de l'équipe de basketball féminin de l'Université de Winnipeg, en visite à Québec en marge du Championnat de basketball féminin de SIC.

Au terme de la rencontre, l'attaquant a été blanchi de la feuille de pointage, mais il jugeait que l'important, c'était que l'épaule avait tenu le coup. «Mon épaule a bien répondu, alors c'est positif. Lorsque j'ai reçu ma première mise en échec, je n'étais pas certain, mais une fois dans le feu de l'action, ça s'est très bien passé.» 

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer