Dave Tippett garde l'oeil sur Anthony Duclair

L'entraîneur des Remparts, Philippe Boucher, a évolué sous... (Photo AP, Ross D. Franklin)

Agrandir

L'entraîneur des Remparts, Philippe Boucher, a évolué sous les ordres de Dave Tippett (photo, en habit noir) à Los Angeles et à Dallas.

Photo AP, Ross D. Franklin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Philippe Boucher était en route vers Drummondville mercredi, où il allait voir les Voltigeurs de son fils Matthew affronter les Foreurs de Val-d'Or - les adversaires des Remparts samedi - lorsque son téléphone a sonné. À l'autre bout du fil, l'entraîneur-chef des Coyotes, Dave Tippett, voulait s'enquérir d'Anthony Duclair, la nouvelle acquisition de la formation de l'Arizona.

Ayant lui-même évolué sous les ordres de Tippett à Los Angeles et à Dallas entre 1999 et 2008, Boucher a développé un lien fort avec l'ancien ailier gauche devenu entraîneur. Il n'a donc pas été étonné qu'il le joigne afin de discuter de Duclair, qui effectuera un retour au jeu vendredi, lors de la visite des Huskies de Rouyn-Noranda, après avoir été rayé de l'alignement un match pour manque d'effort.

«C'est un ami personnel. Je le connais bien. Comme je l'expliquais à Anthony récemment, le hockey, c'est un petit monde... J'ai une bonne idée de ce que son futur entraîneur va s'attendre de lui», a indiqué l'ancien défenseur des Sabres, des Kings, des Stars et des Penguins, après l'entraînement optionnel des siens, jeudi.

Au cours de la conversation, le pilote des Coyotes a informé Boucher que son organisation allait jeter au cours des prochaines semaines un regard attentif à son nouvel espoir, acquis à la limite des échanges dans la LNH contre le défenseur Keith Yandle.

«Ils vont venir le voir jouer bientôt, le dg [Don Maloney] va se déplacer pour venir le voir jouer. De notre côté, on veut que sa tête soit ici à 100 %. Mais il y a aussi une réalité que le jeune veut faire un pro. Alors, il y a certaines choses qu'il va devoir faire. Tout est à recommencer avec son nouveau club», a fait remarquer Boucher.

Défi à relever

Il se dit toutefois persuadé que Duclair va redresser la barque et «jouer du gros hockey» en séries et pendant le tournoi de la Coupe Memorial. Pourquoi? Parce que lorsqu'il avait mis l'ancien espoir des Rangers au défi d'améliorer son langage corporel la saison dernière, il avait très bien répondu.

«Mon argument, c'était qu'à New York, ils n'allaient pas accepter ça. À Phoenix, ils ne l'accepteront pas plus. Je le connais très bien, Dave Tippett... Surtout qu'il y a de bons joueurs à Phoenix. Je regardais [Laurent] Dauphin jouer récemment, c'est un bon joueur. [Max] Domi, c'est un bon joueur. [...] Et ce n'est pas vrai que tous ces gars-là vont arriver au camp et vont tous jouer sur la même ligne! Ils vont y aller à tour de rôle, en haut. Et ça va être au joueur qui est le plus prêt à être rappelé. "Tony" a tout ce qu'il faut pour jouer en haut. Les choses qu'il a à améliorer, elles ne sont pas extrêmement difficiles à améliorer.»

Boucher a également profité de sa conversation avec Tippett, son mentor dans le coaching, pour valider certaines de ses façons de faire à la barre des Remparts. «J'en ai profité pour jaser pas mal de hockey, de termes que j'utilise qui sont venus un peu de lui, lorsqu'il coachait avec Andy Murray [à Los Angeles] et que je jouais pour lui. Je ne l'ai jamais caché : il est une référence dans ce que j'essaie de faire. Comme il me le disait, ce n'est pas trop compliqué. On joue pas mal tous dans le même système. On dirige pas mal tous de la même manière.

«Je voulais juste confirmer que ce sont les bonnes choses qu'on montre à nos joueurs. C'est le fun d'aller chercher des idées ou de comparer des idées avec un gars comme lui que je respecte beaucoup.»

Prêt à «manger les bandes»

Même s'il a accepté la décision de Philippe Boucher, Anthony Duclair n'a pas apprécié d'avoir été laissé de côté lors du match de mardi, à Shawinigan. À son retour dans l'alignement face aux Huskies vendredi, le rapide patineur entend démontrer à son entraîneur qu'il mérite sa place dans la formation.

«C'était difficile pour moi de manquer un match, particulièrement à 19 ans. Mais je suis pas mal motivé de retourner dans l'alignement et de prouver à Philippe qu'il a fait une mauvaise décision», a fait savoir Duclair, jeudi.

Considéré comme le dynamo de l'attaque des Remparts, il tarde à remplir ce rôle depuis son retour avec la formation, en janvier. Il est néanmoins déterminé à retourner dans les bonnes grâces des entraîneurs des Remparts et à impressionner les Coyotes et leur entraîneur-chef, Dave Tippett.

«Phil m'a dit qu'il était vraiment proche de Dave. Ce sont de bons amis. Alors, c'est sûr qu'il va nous suivre tout au long de l'année. De toute façon, peu importe quelle équipe, peu importe le joueur, ils te suivent de près. De mon côté, tout ce que je vais faire, je vais le faire à fond et à 100 %. Et je vais essayer de faire bonne impression sur les Coyotes.»

L'ancien espoir des Rangers ne cache toutefois pas qu'il y a une pression supplémentaire à se retrouver sous la loupe d'une nouvelle organisation. «C'est sûr. Mais j'aimerais finir la saison dans le bon chemin et avoir de bonnes séries, et évidemment, avoir un bon tournoi de la Coupe Memorial. Mais autant l'équipe que moi, on est déjà en mode séries. Il faut juste gagner le plus de matchs d'ici la fin de la saison et voir ce qui va arriver dans le classement», a laissé entendre Duclair, qui évoluera aujourd'hui en compagnie des vétérans Jérôme Verrier (centre) et Marc-Olivier Roy (à droite).

=> En vitesse

  • Les Remparts ont tenu une première réunion de préparation en vue du grand bal printanier, jeudi. «Ça va porter sur notre manière de penser et de faire les choses en vue des séries», s'est contenté d'indiquer Philippe Boucher.
  • Zachary Fucale défendra la cage des Remparts lors de la visite des Huskies vendredi, alors que Callum Booth obtiendra le départ contre les Foreurs, samedi. Nikolas Brouillard (haut du corps) devrait effectuer un retour au jeu, aujourd'hui. Une décision sera prise avant le match. Jesse Sutton (épaule) pourrait quant à lui disputer son premier match dans la LHJMQ. Il voyait le médecin de l'équipe jeudi, afin d'obtenir son feu vert. Marcus Cuomo (bas du corps) ne jouera pas du reste de la saison. Il devrait être de retour pour les séries.
  • Les Remparts ont procédé à des tests techniques jeudi, en vue de la soirée de retrait du chandail de Marc-Édouard Vlasic, vendredi prochain. Boucher espère que la cérémonie poussera son équipe à jouer avec émotion. «Je le souhaite. C'est l'un des derniers joueurs à avoir passé par les Remparts de Québec et à avoir une très belle carrière chez les pros.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer