L'Armada n'est pas obsédé par le championnat

L'Armada de l'entraîneur-chef Joël Bouchard pourrait surpasser son... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

L'Armada de l'entraîneur-chef Joël Bouchard pourrait surpasser son record de 92 points de la saison dernière.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Victoriaville) Jusqu'à la fin de la saison, les meneurs de chaque division s'échangeront le premier rang du classement général de la LHJMQ au gré des matchs à l'horaire. Confronté aux Remparts, ce vendredi soir, l'Armada de Blainville-Boisbriand n'est pas obsédé par la possibilité de remporter le trophée Jean-Rougeau remis aux champions de la saison régulière.

«Il est important de gagner, c'est vrai, mais on doit surtout jouer à notre façon, et les bonnes choses vont arriver. Les kids ont créé ce qu'on vit, ils écoutent et font ce qu'on dit. Nos trois 20 ans [Danick Martel, Daniel Walcott et Nikita Jevpalovs] sont de l'or en barre, c'est leur vestiaire, les gars les suivent», disait l'entraîneur-chef Joël Bouchard, joint jeudi à son bureau du Centre d'excellence Sports Rousseau.

Son club connaît une saison exceptionnelle avec un troisième championnat de division en quatre ans d'existence alors que les «experts» lui prédisaient une campagne difficile. Or, l'Armada pourrait surpasser son record de 92 points de l'an passé. Une saison de rêve, quoi?

«Le danger, c'est que tout le monde nous le dise, mais la saison n'est pas finie pantoute. Depuis quatre ans, ça n'a jamais été notre philosophie de fixer un objectif précis. Ce n'est pas réaliste de regarder trop loin devant soi, il y a trop de travail à faire à chaque jour pour agir ainsi.»

Et cette approche lui permet de confondre les sceptiques, comme en 2011-2012, avec un club «rapiécé», et en 2013-2014, avec une équipe «sous-estimée», pour reprendre ses expressions.

L'Armada reçoit les Remparts après n'avoir perdu qu'une fois à ses 10 derniers matchs malgré plusieurs blessés et un horaire chargé. Une poussée qui a permis à la troupe de Bouchard de concrétiser sa conquête de la division Ouest et, qui sait, de se faufiler devant au classement général après le dernier coup de sifflet. «Nous, on ne regarde pas ce que Rimouski ou Moncton font, on contrôle juste ce qu'on peut en s'assurant que l'équipe progresse.»

Brouillard «douteux»

Depuis l'achat des Diables rouges par Québecor, les matchs Remparts/Armada revêtent un intérêt particulier. «Les Remparts ont tout un club. Sur papier, ça n'a pas de bon sens, ils ont une force de frappe qui vient de tous les bords. Comme les autres, on veut aller à Québec [en mai], mais pour ça, il faut faire son job, ce n'est pas un tirage qui nous y amènera.»

L'Armada n'aura peut-être pas à se méfier de Nikolas Brouillard, vendredi, puisque le défenseur «ne jouera probablement pas demain», indiquait Philippe Boucher, toujours aussi prudent lorsqu'il est question de blessures. Le numéro 15 a raté un troisième match d'affilée, jeudi soir, pour une douleur au haut du corps.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer