• Le Soleil > 
  • Sports > 
  • Remparts 
  • > L'Océanic veut savourer un premier gain à Québec, malgré l'absence de Gauthier 

L'Océanic veut savourer un premier gain à Québec, malgré l'absence de Gauthier

Considéré comme le «meilleur centre défensif» de la... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Considéré comme le «meilleur centre défensif» de la LHJMQ par son entraîneur-chef, Frédérik Gauthier a aussi amassé près d'un point par match (28 en 31) et affiche un différentiel de + 25.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) À la recherche d'une première victoire cette saison à Québec, l'Océanic de Rimouski débarque au Colisée Pepsi, mardi, sans les services de Frédérik Gauthier. Le centre aux multiples facettes ratera le match contre les Remparts en raison d'une blessure au «haut du corps» à la suite d'une mise en échec à la tête, dimanche à Gatineau.

«Je te confirme qu'il ne jouera pas», a dit l'entraîneur-chef de l'Océanic, Serge Beausoleil, lundi, au lendemain d'une deuxième défaite en deux jours. La formation du Bas-Saint-Laurent complète aujourd'hui une séquence de quatre matchs en six jours.

Avec 36 secondes à écouler à la première période contre les Olympiques, Gauthier a été frappé par Yakov Trenin alors qu'il se penchait pour ramasser son bâton après un hors-jeu. Aucune punition n'a été appelée.

«Ce n'est pas mon genre d'envoyer des vidéos à la Ligue, mais si notre gars ne peut pas jouer, il [Trenin] n'a pas d'affaire à jouer. J'aurais pu accepter si le geste avait été involontaire, mais c'était un coup vicieux contre un joueur qui est tout, sauf salaud», a confié celui qui est aussi le directeur général de l'Océanic.

Beaudoin absent aussi

Gauthier est un joueur important à Rimouski. Considéré comme le «meilleur centre défensif» de la LHJMQ par son entraîneur-chef, il a aussi amassé près d'un point par match (28 en 31) et affiche un différentiel de + 25. Et n'oublions pas qu'il a remporté la médaille d'or au Championnat mondial junior, en janvier, en compagnie de Samuel Morin, Anthony Duclair et Zachary Fucale. Tout ce beau monde devait se revoir, ce soir...

«Je ne parle jamais des blessures, mais il nous manque aussi notre défenseur de 20 ans [Charles-David Beaudoin]. Ça paraît, ils sont deux éléments très importants de notre alignement. Pour combler l'absence de Gauthier, il faudra se resserrer les coudes et partager les minutes à court terme. Nous sommes dans le premier tiers d'une séquence de 15 matchs en 31 jours, lorsqu'un joueur rate une semaine, on parle donc de quatre ou cinq parties», a expliqué Beausoleil.

L'Océanic se pointe à Québec avec une rare séquence de deux défaites. Mais à Drummondville comme à Gatineau, il n'y a que l'opportunisme qui n'était pas du voyage parce que Rimouski a lancé 16 et 17 fois lors de chacune des troisièmes périodes.

«On a perdu 4-3 et 2-1 contre des clubs qui se battaient pour leur survie. Et cette saison, les équipes sont difficiles à battre à la maison. Il faut savoir relativiser les choses, on ne remet pas tout en question à cause de ces deux revers, on va se reprendre demain [mardi]», a-t-il ajouté à propos du duel contre les Remparts.

Au classement général, Rimouski occupe le troisième rang à quatre points du sommet, détenu par Blainville-Boisbriand. L'Océanic devance aussi les Remparts par cinq points en tête de la division Est. «L'objectif de finir premier est une belle source de motivation, notre destinée nous appartient puisqu'on a quelques matchs en main.»

À Québec, l'Océanic a perdu deux fois cette saison, dont la dernière en prolongation. «Il s'agit d'un match important pour les deux équipes. On a eu de la difficulté au Colisée jusqu'à maintenant, ce n'est pas un endroit facile à jouer. Les gars vont se remettre à la tâche, on va espérer bien faire», a-t-il conclu sur l'adversaire du jour.

En vitesse...

Ébranlé en fin de match à la suite d'une mise en échec de Nicolas Aubé-Kubel, dimanche, Adam Erne se sentait beaucoup mieux, lundi midi, au point où il était en classe avec ses coéquipiers. «Les huit heures de route n'avaient rien pour l'aider, mais je pense qu'il va correct», a dit Boucher, en qualifiant l'état de santé de son attaquant de puissance «d'au jour le jour»... Zachary Fucale sera devant le filet des Remparts, mardi, tandis que Philippe Desrosiers défendra celui de l'Océanic... Jusqu'à présent, Québec a remporté trois des cinq matchs contre Rimouski... L'ancien gardien des Remparts, François Brassard, qui évolue maintenant à Gatineau, a été nommé la troisième étoile de la semaine dans la LHJMQ derrière Philippe Sanche (Armada) et Conor Garland (Moncton)...

Pas de panique chez les Remparts

Aussi décevante soit-elle, la défaite de 6-0 subie dimanche à Val-d'Or n'a pas démoli le travail accompli ces derniers temps. «Il n'y a pas lieu de paniquer», a soutenu Philippe Boucher après une courte nuit.

Les Remparts n'avaient pas de séance d'entraînement à l'horaire, lundi, au retour de l'Abitibi. L'entraîneur-chef était de passage à son bureau du Colisée, où il consacrait un peu de temps à la préparation des plans pour le vestiaire de l'équipe dans le nouvel amphithéâtre. Mais cela ne l'éloignait pas du match d'aujourd'hui contre l'Océanic.

«Plusieurs petits facteurs ont expliqué notre défaite de dimanche [comme la séance d'échauffement avec le but dans le coin en raison d'une vitre brisée, le début du match retardé, le but refusé, etc.], mais c'est vraiment la deuxième période qui a fait mal. Notre implication individuelle n'a pas été notre meilleure», a-t-il résumé.

Cela étant dit, les siens présentent une fiche positive de sept victoires à leurs dix derniers matchs et n'ont pas perdu à leurs six dernières sorties au Colisée Pepsi.

«Rimouski représente un très bon test pour nous. Il est sûr que si on répond de la même manière qu'à Val-d'Or, ce serait décevant. L'Océanic vient de perdre à Drummondville et Gatineau, ce n'est sûrement pas ce qu'il voulait. Il s'agit d'une équipe d'expérience qui aime jouer contre nous. On ne le cachera pas, c'est une de nos très bonnes rivalités, alors il faut tourner la page et être prêt. J'ai hâte de voir comment on va répondre.»

Boucher a assisté à la victoire de 7-0 de l'Océanic à Rimouski, jeudi. Il s'attend à une opposition de haute qualité. «Ça ne va pas mal à Rimouski, ça ne va pas mal à Québec non plus. Il faut être plus combatif sur la rondelle, ce qu'on a été dernièrement [mais pas à Val-d'Or], et afficher plus de constance», a ajouté Boucher, dont les actions sont basées sur l'amélioration quotidienne de sa troupe. 

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer