Les Typhons du SSF-Québec à la rencontre des Remparts

Les jeunes joueurs des Typhons représenteront les Remparts... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Les jeunes joueurs des Typhons représenteront les Remparts au prochain Tournoi pee-wee. Ils ont eu droit à une haie d'honneur samedi lors de l'entraînement des Diables rouges.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) On aurait juré que certains s'alignaient pour l'autre équipe... À l'occasion d'une séance amicale d'entraînement, samedi midi au Colisée Pepsi, les Remparts ont patiné en compagnie des Typhons du SSF-Québec, qui porteront fièrement leurs couleurs au Tournoi international de hockey pee-wee, du 11 au 22 février.

Comme le veut la tradition, les «petits Remparts» ont passé les dernières heures dans l'entourage de leurs grands frères. Après avoir été présentés à la foule, vendredi, ils ont sauté sur la patinoire pour s'amuser pendant une heure avec leurs préférés.

«Duclair, Duclair, Duclair», pouvait-on entendre dans le vestiaire des Typhons lorsque le numéro 10 est venu les saluer.

«C'était un des plus gros rêves de notre équipe. Quand on l'a su qu'on allait être les Remparts, on capotait pas mal», avouait Zacharie Bordeleau, l'un des deux capitaines de la formation, l'autre étant Jacob Lavallée.

À l'aise devant micros et crayons, l'autre numéro 10 appréciait l'accueil qui leur était réservé, à lui et à ses coéquipiers. À voir aller tout le monde sur la patinoire, on constatait qu'une fusion existait déjà entre les deux groupes.

«Les gars sont fins avec nous, ils nous ont même demandé de changer de gilet pendant la pratique. L'an passé, j'avais représenté les Nordiques, mais là, ce n'est pas la même affaire», ajoutait celui qui en sera à sa deuxième participation au Tournoi pee-wee.

Les Typhons ont obtenu le droit de représenter les Remparts parce qu'ils occupaient le premier rang du classement de la Ligue d'excellence du Québec (AAA) au 31 octobre. Les Corsaires de Pointe-Lévy enfileront l'uniforme des Nordiques de Québec.

«On savait que les meneurs au classement auraient ce privilège, mais on ignorait la date. Sans être l'objectif de la saison, on souhaitait que ça se réalise et c'est un élément de fierté incroyable pour les jeunes, qui vivent tout un happening. On est reçu comme des rois, on nous traite sur le même pied que les vrais. Tout le monde va se souvenir de ça, je ne sais pas si on avait plus hâte de les représenter ou de vivre cette pratique», disait l'entraîneur-chef de la sélection, Éric Aubin.

Alléger l'atmosphère

Les petits Remparts disputeront leur premier match en classe AA-Élite le 14 février à 13h contre le 99 de Brantford, la ville natale de Wayne Gretzky, on s'en doute bien...

«On a une très bonne équipe, différente de celle de l'an passé qui jouait en classe AAA. Depuis qu'on a su qu'on représentait les Remparts, on est par contre dans un petit creux de vague», notait-il en souriant.

Pour l'entraîneur-chef de la version «officielle» des Diables rouges, ce croisement des âges ne pouvait pas mieux tomber, surtout au lendemain d'une défaite de 7-4 à oublier. «C'est le fun, nos joueurs aiment ça. On est tous passés par là, on a tous joué dans le pee-wee. On veut jouer jusqu'au 31 mai, alors c'est important de revenir à la base et d'avoir du plaisir. Ça tombait bien, et sans dire qu'elle était lourde, ça permettait d'alléger l'atmosphère», admettait Philippe Boucher, en se promettant bien d'assister au match des petits Remparts.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer