• Le Soleil > 
  • Sports > 
  • Remparts 
  • > Blessé, Jérôme Verrier ne pourra pas effectuer son retour à Drummondville 

Blessé, Jérôme Verrier ne pourra pas effectuer son retour à Drummondville

Guillaume Gauthier (24) et les Remparts devront se... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Guillaume Gauthier (24) et les Remparts devront se passer des services de Jérôme Verrier pour le match de cet après-midi.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Il avait encerclé la date du 11 janvier au crayon rouge sur son calendrier, mais il ne pensait pas devoir reporter le rendez-vous à plus tard. En raison d'une blessure au haut du corps, Jérôme Verrier ne sera pas en mesure de retourner jouer chez lui, dimanche, à l'occasion de la visite des Remparts de Québec à Drummondville.

Verrier a retraité au vestiaire pendant une partie du match, vendredi, en raison d'une blessure au haut du corps, bien que ses précédentes blessures à l'épaule et au bassin ne faisaient pas l'objet de cachoteries au moment de son acquisition par les Remparts en retour d'un choix de première ronde en 2017 et d'Adam Chapman, en décembre.

«Si je ne joue pas, je serai un peu déçu, mais il y aura une autre visite à Drummondville bientôt [le 27 janvier], j'espère pouvoir être de la partie cette fois-là», disait le vétéran de 20 ans, quelques minutes avant que l'entraîneur-chef Philippe Boucher ne confirme son absence.

Mais déjà, le ton de voix de Verrier laissait présager qu'il ne serait pas dans l'alignement, bien qu'il espérait toujours une bonne nouvelle. Finalement, la prudence est entrée en ligne de compte.

«Pour nous, la saison est encore jeune. Il est normal d'être prudent. L'important, c'est de rentrer dans les séries en bonne santé, ça ne donne rien de prendre des risques. Ce serait spécial pour moi, mais ce n'est qu'un match au calendrier», disait le numéro 77.

Il accompagnera quand même ses coéquipiers pour l'occasion pour revoir sa famille, ses amis et ses anciens partenaires de jeu, le temps d'un dimanche après-midi. «J'habite à deux minutes de l'aréna, les Voltigeurs m'ont donné ma première chance. Juste d'utiliser la porte arrière au lieu de l'entrée principale, ça va faire drôle», disait celui qui ne sautera toutefois pas sur la patinoire.

Retrouver ses moyens

Pour l'instant, Verrier souhaite recouvrer la santé et retrouver ses moyens. Depuis son acquisition par les Remparts, le 5 décembre, l'ailier droit estime ne pas encore jouer comme il souhaiterait le faire.

«Au niveau de l'adaptation avec mes nouveaux coéquipiers, ça se déroule très bien, je m'entends bien avec tout le monde. Mais sur la glace, il me reste encore à aller chercher ma vitesse de croisière. Je ne suis pas satisfait de la manière dont je joue, je sais que je peux en apporter beaucoup plus», notait celui qui présente une fiche d'un but et de cinq passes en 11 matchs à Québec.

Il faut savoir que Verrier n'avait disputé que neuf matchs avant de s'amener chez les Remparts en raison de diverses blessures. Il a même raté deux parties dans son nouvel uniforme depuis son arrivée.

«J'ai discuté avec Philippe, il sait qu'on jouera encore au mois de mai et qu'il n'y a pas de presse. Personnellement, j'ai hâte de faire mieux. Il n'y aura plus de changements, tout le monde est là, on va développer notre cohésion. On sait que les adversaires seront prêts contre nous et qu'ils voudront lancer des messages, il faut l'être, nous aussi.»

****

En vitesse...

Libéré par les Screaming Eagles de Cap-Breton, l'ancien gardien des Remparts François Brassard a été mis sous contrat par les Olympiques de Gatineau en raison d'une blessure à Brandon Whitney, un portier de 20 ans comme lui... Blessé au haut du corps, le robuste Yanick Turcotte est tenu à l'écart du jeu. Il espère que son absence ne dépassera pas de 7 à 10 jours... Plusieurs réguliers n'ont pas participé à l'entraînement, hier matin, avant la rentrée des pee-wees, comme Anthony Duclair, Kurt Etchegary, Vladimir Tkachev et Jérôme Verrier... Boucher à propos des Voltigeurs, les adversaires dimanche: «Il s'agit d'une jeune équipe, on sait qu'ils vont travailler et donner tout ce qu'ils ont.»

****

Brouillard excité de retourner à Drummondville

Même s'il a déjà affronté son ancienne équipe à Québec, le 7 novembre à l'occasion d'une victoire de 6-2, Nikolas Brouillard en sera cet après-midi à une première visite au Centre Marcel-Dionne, où il s'est produit pendant trois ans dans l'uniforme des Voltigeurs. Le défenseur pensait à ce jour depuis déjà longtemps. «J'ai joué presque toute ma carrière junior à Drummondville, ça va faire bizarre. J'ai joué contre eux, ici, mais ça ne sera pas la même chose d'aller là-bas. Même si j'aborde le match de la même manière que les autres, je ne sais pas comment je vais me sentir. C'est plus excitant qu'autre chose, mais ce qui importe, c'est qu'on travaille avec acharnement et qu'on développe notre cohésion parce qu'on ne pourra pas gagner juste avec notre talent», convenait le numéro 15.

Chacun devra accepter son rôle

L'entraîneur-chef Philippe Boucher rappellera souvent à ses joueurs qu'ils devront accepter les rôles qu'on leur donnera d'ici à la fin de la saison. Si certains seront appelés à l'avant-scène, d'autres auront des missions plus discrètes, mais tout aussi importantes. «L'an passé, nous avions gardé 26 ou 27 joueurs et ça avait été difficile au niveau de l'acceptation de rôle, surtout à l'avant parce que tout le monde avait joué sur les deux premières lignes. Là, on en a 25 et on veut qu'ils les comprennent bien», soulignait celui qui a eu le temps de montrer quelques séquences de la veille à ses troupiers avant de les inviter à se changer les idées lors de l'entraînement avec les jeunes Typhons qui les représenteront au Tournoi pee-wee.

Fucale devant le filet mercredi

Le gardien Callum Booth obtient, aujourd'hui, un 12e départ d'affilée devant le filet des Remparts. Il est déjà assuré que Zachary Fucale, qui rejoindra l'équipe mardi, disputera son premier match mercredi contre le Titan d'Acadie-Bathurst. Pour le jeune cerbère, il s'agira d'une belle occasion de faire amende honorable après avoir cédé sa place au réserviste Xavier Potvin en deuxième période, vendredi. «Callum a joué du bon hockey pour nous, on ne l'a pas beaucoup aidé hier [vendredi]. Ça fait plusieurs départs de suite dans son cas et, mentalement, il vit peut-être une déception, mais lorsqu'on parle de l'acceptation des rôles, c'est à toutes les positions. Nous avons énormément confiance en lui, il représente le futur de l'organisation et on aura encore besoin de lui», disait Boucher à son sujet.

Retranché, Hébert devient joueur affilié

Les Remparts devaient remettre leur liste de protection de 25 joueurs, samedi midi, et les noms de Simon Boudreau, de Cody Donaghey et de Nicolas Hébert n'en faisaient pas partie. Si la saison des deux premiers est terminée pour cause de blessure, l'autre deviendra un joueur affilié.

Acquis de Saint-Jean en retour d'un choix de cinquième ronde en 2017 au dernier repêchage, Hébert n'est pas parvenu à s'imposer parmi les joueurs de soutien de l'équipe. Il avait été rayé de l'alignement dans 8 des 13 derniers matchs, dont celui de vendredi.

«Nicolas est capable de jouer dans le junior majeur et il sera sur notre liste de réserve. Je ne veux pas m'étendre sur les raisons, mais je connais Nick depuis qu'il a 13 ou 14 ans, ce n'est jamais une décision facile à prendre», disait l'entraîneur-chef, Philippe Boucher.

En fait, Hébert avait perdu du galon au profit de certains joueurs. Identifié comme centre du troisième trio en début de campagne, son utilisation a décliné pendant que celle de quelques autres joueurs augmentait.

«Vous savez que notre top 6, même notre top 9, est assez bien garni. Ce qu'on veut, c'est de voir certains joueurs remplir des rôles sur la quatrième ligne», ajoutait Boucher, qui ignorait encore la prochaine destination de Hébert.

Le retour éventuel de Jesse Sutton, l'émergence de Garneau et la jeunesse d'Olivier Thibodeau et de Donovan Rehill ont aussi pesé lourd dans la balance pour exclure le numéro 39 du groupe.

«Nous avons parlé à quelques-uns, comme Thibodeau et Rehill, qui représentent beaucoup pour l'avenir de l'équipe. On veut continuer de travailler avec eux, poursuivre leur développement, même si on ne connaît pas le temps de glace qu'ils auront. Cela étant dit, on va utiliser ceux qui jouent le mieux.»

Pour ce qui est de Donaghey, les Remparts savaient qu'il ne reviendrait pas au jeu cette saison, y compris les séries et la Coupe Memorial, mais ils préféraient attendre au lendemain de l'intervention chirurgicale subie vendredi pour en avoir le coeur net, ce que les Maple Leafs de Toronto leur ont confirmé, samedi matin. Le défenseur s'alignera avec les Mooseheads d'Halifax, l'an prochain.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer