Anthony Duclair: le «Duke» est resté à New York

Après avoir goûté à l'expérience de la LNH... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Après avoir goûté à l'expérience de la LNH et à l'or du Mondial junior, Anthony Duclair était heureux de sauter sur la glace du Colisée, vendredi matin.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Anthony Duclair ne retrouve pas seulement son numéro 10 avec les Remparts, il reprend aussi le surnom qui l'identifie depuis toujours dans l'entourage de l'équipe. «Je vais retourner à Tony D, le "Duke" est resté à New York», disait-il en riant au terme de son premier entraînement fait sous le signe de la bonne humeur.

Souriant et toujours aussi rapide sur la glace, Duclair a eu droit aux coups de bâton de ses coéquipiers sur la patinoire pour souligner son retour avec les Diables rouges, qui se préparaient alors à recevoir le Phoenix de Sherbrooke, en soirée. Après avoir goûté aux richesses de la LNH et vécu la conquête d'une médaille d'or, il rentre en ville sans amertume.

«C'est bon d'être de retour, de revoir les gars, autant les anciens visages que les nouveaux. Pour mon développement, c'est mieux que je termine la saison à Québec et je suis motivé d'être d'ici», assurait-il dans un point de presse tenu au Colisée Pepsi.

«Jusqu'au bout»

De New York, Duclair a suivi la progression des Remparts depuis le début de la saison. Il a aussi noté les nombreux changements effectués par le directeur général, Philippe Boucher. Son retour à Québec se voulait la dernière pierre à déposer dans le sentier menant jusqu'à la grande danse printanière du hockey junior canadien.

«Sur papier, il n'y a aucun doute qu'on est l'une des meilleures équipes de la Ligue. Je pense qu'on peut aller jusqu'au bout et gagner la Coupe du Président. Sans regarder trop loin dans le futur, la Coupe Memorial est aussi dans les plans. Je vois mon retour comme étant une source de motivation [et non pas comme une déception]. Je suis ici pour que l'on gagne la Coupe du Président et la Coupe Memorial, et si on le fait, ce serait la cerise sur le gâteau», avouait l'auteur de 50 buts avec les Remparts, l'an dernier.

Il ne s'en cache pas, la présente saison s'avère fort satisfaisante pour lui. À 19 ans, il a percé l'alignement des Rangers, disputé18 matchs dans la LNH, y a inscrit son premier but et il vient de remporter la médaille d'or d'un championnat mondial disputé dans son pays. Et voilà que d'autres objectifs importants pointent à l'horizon d'ici à la fin du mois de mai.

«Je suis content de voir comment la saison se déroule. J'ai vécu l'expérience de la LNH et du Mondial Junior, j'ai acquis de la maturité sur la glace et à l'extérieur, j'ai amélioré mon jeu dans les trois zones et appris à jouer de la bonne façon. Alain Vigneault [l'entraîneur-chef] et les Rangers savent ce qu'ils font avec moi et je reviens sans regret», assurait-il.

«Rien d'acquis»

Malgré tout cela, Duclair ne bombe pas le torse en se disant que tout sera facile pour lui dorénavant. «J'ai mis le pied dans le vestiaire [des Rangers] cette année, je me suis fait un nom, mais il n'y a rien d'acquis pour l'an prochain. Je devrai travailler fort pour mériter à nouveau ma place.»

S'il suivait les Remparts à distance, il en fera autant avec les Rangers au cours des prochaines semaines. Pour lui, l'unique façon de retourner à New York cette saison serait au terme de la Coupe Memorial... et si les Rangers se rendaient en finale de la Coupe Stanley. «Je vais suivre ce qu'ils vont faire, c'est cool de savoir qu'il n'y a pas longtemps, j'étais avec eux, et ça va me motiver pour la saison prochaine.»

****

La leçon de Grigorenko

Anthony Duclair n'est pas le premier joueur à revenir chez les Remparts en pleine saison après un stage dans la Ligue nationale. À deux reprises, Mikhail Grigorenko a vécu l'expérience et le choix de troisième ronde des Rangers en 2013 était bien placé à ses côtés pour en avoir tiré certaines leçons. «Tout le monde est différent. Moi, je vis cela juste une fois, alors que lui, ça lui est arrivé à deux reprises.

«Dans son cas, c'était une grosse déception, mais pour le mien, je ne vois pas cela de même. Je peux apprendre de ce qu'il a vécu. Il était un peu déçu à son retour, mais après, il était content d'être ici. Je suis excité et motivé depuis le jour 1 de mon retour», disait Duclair, qui fut le coéquipier de Grigorenko, le centre russe qui n'avait pu s'établir en permanence avec les Sabres de Buffalo à 18 et 19 ans.

Le poste de capitaine pourrait l'intéresser

En plus d'enfiler l'uniforme des Remparts, Anthony Duclair pourrait fort bien voir la lettre emblématique du capitaine fixée à son chandail dans un avenir rapproché. Vendredi, il ne cachait pas son intérêt pour remplir ce poste symbolique.

La question lui a été posée après l'entraînement: serait-il intéressé à devenir le capitaine des Remparts? «Ouais, c'est sûr. Je regardais les Remparts de New York et je voyais qu'ils n'en avaient pas encore. J'ai parlé à Philippe [Boucher] à ce sujet, il est important d'avoir du leadership dans le vestiaire. Il y a des joueurs qui sont ici depuis trois ou quatre saisons, on a de bons vétérans. J'ai eu de bons exemples de leadership à New York, on m'a beaucoup aidé car ce n'était pas évident pour un jeune de 19 ans de rentrer dans la LNH et de bien faire. J'ai beaucoup appris, je vais appliquer ça à Québec.»

Duclair a d'ailleurs reçu la mission d'afficher du leadership de la part des Rangers, qui l'ont avisé de son renvoi à Québec, tôt mardi matin. Après la finale du Mondial junior, il a reçu des messages de félicitations de quelques coéquipiers toujours à New York, comme Derrick Brassard, Martin St-Louis et Rick Nash.

À ce sujet, l'entraîneur-chef Philippe Boucher admettait que Duclair se voulait un sérieux candidat pour porter le «C», mais il n'était pas encore prêt à en faire l'annonce. «Il y a plusieurs joueurs qui peuvent être capitaine, dont Tony, qui est ici depuis le début et qui possède un bagage d'expérience impressionnant. On va le laisser jouer son premier match et on se penchera là-dessus dans les prochaines semaines.

«On disait depuis longtemps qu'on avait hâte que l'équipe soit en place, il ne reste que Fucale à arriver. Lui aussi va amener beaucoup de leadership, et même si ça s'est déjà vu qu'un gardien soit capitaine, il ne le sera pas. Laissons la cohésion s'installer, mais oui, Tony peut être capitaine des Remparts de Québec», confiait Boucher, qui avait retiré le titre honorifique à Kurt Etchegary pendant le camp d'entraînement, ce qui n'empêche pas le vétéran de20 ans de connaître sa meilleure saison dans la LHJMQ et de jouer son rôle de leader à sa façon.

Partager

À lire aussi

  • Le jour du grand retour pour Anthony Duclair

    Remparts

    Le jour du grand retour pour Anthony Duclair

    Jour de grand débarquement à Québec! Après plusieurs semaines d'absence, Anthony Duclair rentre à la maison, vendredi. L'ailier de 19 ans retrouvera... »

  • Philippe Boucher jongle avec ses trios

    Remparts

    Philippe Boucher jongle avec ses trios

    L'entraîneur-chef Philippe Boucher jonglait déjà avec quelques combinaisons, jeudi après-midi, lors de son passage à son bureau aux abords du... »

  • Zachary Fucale amène du leadership aux Remparts

    Remparts

    Zachary Fucale amène du leadership aux Remparts

    Avec Zachary Fucale, les Remparts obtiennent un excellent gardien, mais aussi un meneur d'hommes. Le nouveau numéro 31 l'a démontré dès son premier... »

  • La «p'tite vie» d'Anthony Duclair

    Remparts

    La «p'tite vie» d'Anthony Duclair

    Sans dire qu'il menait la grosse vie à New York, Anthony Duclair a pu expérimenter le quotidien privilégié des hockeyeurs professionnels, le temps de... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer