Philippe Boucher jongle avec ses trios

Adam Erne et Anthony Duclair ont déjà connu... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Adam Erne et Anthony Duclair ont déjà connu du succès ensemble.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'entraîneur-chef Philippe Boucher jonglait déjà avec quelques combinaisons, jeudi après-midi, lors de son passage à son bureau aux abords du vestiaire des Remparts. Ainsi, il songe sérieusement à jumeler Anthony Duclair avec Adam Erne et Guillaume Gauthier.

«On aime bien ce que fait Adam au centre, et, en plus, lui et Tony se connaissent bien et ils ont déjà connu du succès ensemble. Pour sa part, Gauthier est vraiment menaçant près du filet», notait le patron des Remparts.

Avec 23 et 18 buts, Erne et Gauthier occupent les deux premiers rangs de l'équipe à ce niveau. Pour un, Gauthier a inscrit le but décisif lors des victoires en tirs de barrage à Baie-Comeau et à Chicoutimi entre Noël et le Nouvel An.

Si la présence de Gauthier en compagnie des deux vétérans de 19 ans s'avérait juste, cela permettrait à l'entraîneur-chef de miser hypothétiquement sur une autre ligne offensive avec Dmytro Timashov, Marc-Olivier Roy et Vladimir Tkachev. Il pourrait ensuite s'offrir un trio fort efficace avec Marcus Cuomo, Kurt Etchegary et Jérôme Verrier, trois attaquants à dimension plus physique.

«Ça pourrait ressembler à ça, mais tout peut changer demain [vendredi] ou après la première période. Nous avons plusieurs options, on va essayer des choses», ajoutait-il sans rien confirmer.

Enfin à la maison

Pour l'instant, Boucher se réjouissait d'avoir un alignement complet, à l'exception des gardiens - Zachary Fucale est attendu la semaine prochaine -, et de rentrer à la maison après plusieurs semaines passées dans les valises aux quatre coins de la Ligue. Avec une majorité de matchs à disputer au Colisée Pepsi, quelques voyages d'un jour et d'une tournée en Abitibi, les Remparts pourront retrouver une routine absente depuis plusieurs semaines.

«J'avais hâte qu'on revienne s'installer au Colisée. On pourra bien planifier nos pratiques et entraînements en gymnase, passer du temps ensemble et continuer à développer notre identité», notait Boucher, qui n'ignore pas que la fatigue peut être un adversaire de l'ombre, surtout au lendemain d'un Championnat mondial junior disputé au pays.

«J'en ai parlé avec Anthony et Zachary, le facteur de la fatigue peut entrer en ligne de compte. On va permettre à Tony de jouer, mais nous allons quand même lui faire attention en gérant bien les entraînements, les exercices matinaux, etc.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer