Zachary Fucale a hâte de commencer

Après avoir aidé le Canada à remporter la... (LA PRESSE CANADIENNE, Frank Gunn)

Agrandir

Après avoir aidé le Canada à remporter la médaille d'or au Championnat mondial junior, Zachary Fucale tentera de guider les Remparts vers la conquête de la Coupe Memorial.

LA PRESSE CANADIENNE, Frank Gunn

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Physiquement et mentalement fatigué au lendemain du Championnat mondial junior (CMJ), le gardien des Remparts, Zachary Fucale, s'accorde quelques jours de congé à la maison - question de «respirer» un peu - avant de joindre sa nouvelle équipe. Il se dit toutefois «très excité» à l'idée d'endosser son nouvel uniforme et d'amorcer une autre marche vers la Coupe Memorial.

Célébrant sa conquête de la médaille d'or en famille, Fucale a fait une légère entorse à son congé mercredi, afin de s'adresser aux médias de Québec pour la première fois depuis l'échange qui l'a fait passer des Mooseheads aux Remparts, le 19 décembre. En conférence téléphonique, le portier de 19 ans s'est dit heureux de se joindre à une «organisation exceptionnelle», lui qui n'était pas fixé sur son sort avant de quitter Halifax pour le camp de sélection d'Équipe Canada Junior.

«Au début, il n'y avait rien de très clair [avec le directeur général Cam Russell] à savoir si j'étais sur le marché ou non. Je savais qu'il y avait une possibilité, mais au bout de la ligne, je voulais juste profiter du CMJ. Après ça, lorsqu'il y a eu des développements, on s'est parlé. Ça s'est fait durant le tournoi», a raconté le deuxième portier le plus victorieux de l'histoire de la LHJMQ derrière Jacques Cloutier (126 gains entre 2011 à 2015 contre 142 entre 1976 et 1980).

«Cam avait certaines places où il voulait m'envoyer. C'est sûr que je lui ai dit que Québec m'intéressait, que ce serait l'une des seules places où j'aimerais aller. Ou la seule place», a nuancé Fucale.

Éloges sur les Remparts

En plus des anciens Mooseheads Matt Murphy et Brian Lovell, l'espoir du Canadien retrouvera chez les Remparts son coéquipier d'Équipe Canada Junior, Anthony Duclair. Ce dernier lui a brossé un portrait flatteur de l'organisation.

«Tony et moi, on a eu plusieurs conversations là-dessus. On savait qu'il y avait la possibilité qu'on continue de jouer ensemble. On est des bons amis, donc il m'a donné toute l'information. J'ai même parlé à Matt Murphy, avec qui j'ai joué lors des deux ou trois dernières années à Halifax. Il n'avait rien que des bonnes choses à dire sur l'organisation, sur comment ça marche, sur les fans. Sincèrement, il n'y a rien de négatif, juste du positif», a soutenu le numéro 31 des Remparts.

Rare opportunité

En s'amenant chez les Diables rouges, Fucale obtiendra une opportunité rare : celle de batailler pour une deuxième Coupe Memorial, lui qui a soulevé le prestigieux trophée en 2013. «Je me sens choyé et chanceux d'avoir cette deuxième chance-là. Une fois, dans une carrière junior, c'est vraiment pas commun et très spécial. D'avoir une deuxième chance, surtout dans une excellente ville, à Québec, ça va être vraiment exceptionnel.

«J'ai très hâte de commencer la préparation pour le tournoi. J'ai vraiment hâte d'arriver la semaine prochaine pour entamer tout ça.»

Politiquement correct, le Montréalais n'a pas voulu comparer le talent de l'alignement actuel des Remparts à celui des Mooseheads de 2013, mené par les surdoués Nathan MacKinnon et Jonathan Drouin.

«On ne peut pas vraiment faire des comparaisons, parce que ce ne sont pas les mêmes gens. C'est une équipe complètement différente. Je n'ai pas fait la connaissance de tout le monde dans l'équipe, mais je connais la grande majorité. Au bout de la ligne, on va apprendre à se connaître d'ici jusqu'à la fin de la saison. [...] Mais on ne peut pas se cacher que le niveau de talent dans l'équipe est très élevé. En regardant l'alignement, c'est sûr qu'on a quelque chose de spécial et qu'on a l'équipe pour faire ça [gagner la Coupe].»

****

Fucale sur...

Son nouvel auxilaire Callum Booth

«Je connais bien Callum. On était cochambreurs au camp de gardiens de but d'Hockey Canada, cet été. On n'avait aucune idée que ça [l'échange] allait arriver. Je m'entends très bien avec lui et j'ai hâte de travailler avec lui.»

La Classique hivernale du 24 janvier, à Shawinigan

«C'est dans deux semaines, ça? J'ai hâte! C'est une expérience qui va être une première pour moi et sûrement pour la majorité des joueurs. Un match dehors comme ça, ça va être super. On a très hâte d'avoir cette opportunité-là. Parce qu'on sait que peu d'équipes ont la chance de jouer.»

Ses matchs contre les Remparts de Patrick Roy

«C'est toujours très spécial de jouer contre une légende comme ça, qu'il soit derrière le banc ou comme directeur général dans les gradins. C'est un challenge de plus. Est-ce que j'en mettais plus pour ces matchs-là? Je ne sais pas. Chaque match était important pour moi. Mais c'est sûr qu'en tant que jeune de Montréal, jouer contre les Remparts, c'était quand même assez légendaire!»

La mémorable remontée de Halifax contre Québec en séries de 2012.

«Je m'en souviens comme si c'était hier!»

****

Coupe Memorial ou médaille d'or?

Zachary Fucale ne saurait dire laquelle de la Coupe Memorial ou de la médaille d'or au Mondial junior a été la plus difficile à gagner. Il n'échangerait toutefois les deux expériences pour rien au monde! «Ce sont des expériences très spéciales. On se sent vraiment chanceux de jouer dans des matchs comme ceux-là, que ce soit au Championnat mondial ou à la Coupe Memorial. Mais ce sont deux événements très différents. [...] Les deux sont très, très difficiles à gagner. À part quand tu es la ville hôtesse du tournoi, se rendre à la Coupe Memorial, c'est très difficile. Il faut que tu passes à travers les séries éliminatoires. En même temps, au Championnat mondial junior, le niveau de compétition est incroyablement élevé. C'est difficile à trancher!» Chose certaine, le portier ressort grandi du grand tournoi du temps des Fêtes. «J'ai appris plus dans le dernier mois que depuis très longtemps. J'ai appris beaucoup sur moi-même dans la défaite, dans la victoire. Ç'a été une expérience très enrichissante. J'ai appris une quantité énorme de choses et j'ai hâte d'essayer d'en transmettre aux autres.»

Un «Au revoir» émotif

Alors que les Remparts confirmaient le retour au jeu d'Anthony Duclair face à Sherbrooke jeudi, Zachary Fucale demeurait plutôt vague quant au moment de son premier départ avec la formation québécoise. Le gardien de but doit d'abord se rendre à Halifax pendant la fin de semaine afin de récupérer ses effets personnels. Il en profitera pour procéder à la mise au jeu officielle du match entre les Mooseheads et l'Armada de Blainville-Boisbriand, au Scotiabank Centre, samedi. «Cette organisation-là a vraiment changé ma vie. Je me sens extrêmement chanceux et privilégié d'avoir fait partie d'une organisation aussi incroyable que ça. C'est une organisation pleine de classe. C'est très émotionnel pour moi d'avoir à dire bye à cette équipe-là.» Il devrait rallier Québec en début de semaine prochaine.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer