• Le Soleil > 
  • Sports > 
  • Remparts 
  • > Remparts 3/Océanic 2: la série de victoires en prolongation se poursuit 

Remparts 3/Océanic 2: la série de victoires en prolongation se poursuit

Callum Booth, qui continue son solide travail devant... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Callum Booth, qui continue son solide travail devant le filet des Diables rouges, venait d'effectuer quelques arrêts incroyables quand un long tir de la pointe d'Eduard Nasybullin l'a pris de court.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Kevin Johnston</p>

(Québec) Un but de Nikolas Brouillard avec seulement huit secondes à faire en prolongation a permis aux Remparts de l'emporter 3-2 sur l'Océanic de Rimouski, mercredi. Une quatrième victoire de suite pour la formation québécoise, une troisième en quatre jours en temps supplémentaire.

À leur première rencontre au Colisée Pepsi depuis le 5 décembre, les protégés de Philippe Boucher ne voulaient pas désappointer les 10 919 spectateurs qui s'étaient déplacés à quelques heures du réveillon du Jour de l'An. Et ils ont connu une solide sortie si on fait exception des cinq dernières minutes de jeu de l'engagement médian au cours desquelles les visiteurs ont réussi à combler un déficit de 0-2 pour créer l'égalité.

Après un premier vingt en dents de scie qui a vu les deux clubs se mesurer, les Remparts ont surpris l'Océanic avec un but alors qu'il ne restait que 15 secondes à écouler au tableau. Intense comme le veut la coutume, le vétéran Kurt Etchegary a vu son tir dévier sur le bâton du Rimouskois Samuel Laberge avant de se retrouver derrière le gardien Philippe Desrosiers.

Puis, à la 11e seconde au début de la deuxième, Québec doublait son avance quand Dmytro Timashov a récupéré un retour de lancer d'Adam Erne. À partir de là, c'est Desrosiers qui a gardé les siens dans la rencontre jusqu'a ce que la porte ouvre lentement mais sûrement pour l'Océanic qui n'a jamais baissé les bras. Callum Booth, qui continue son solide travail devant le filet des Diables rouges, venait d'effectuer quelques arrêts incroyables quand un long tir de la pointe d'Eduard Nasybullin l'a pris de court.

Sur la séquence, l'entraîneur-chef Boucher a pesté un peu car l'arbitre aurait pu décerner une pénalité pour obstruction sur un de ses joueurs, mais ça n'a rien changé. Deux minutes plus tard, avec Erne au cachot, Christopher Clapperton a créé l'égalité en récupérant son propre retour. Booth connaît définitivement ses meilleurs moments de la saison.

Comme par hasard suite à l'acquisition de Zachary Fucale qui sera numéro un à son retour de son expérience avec Équipe Canada Jr. D'ailleurs pendant que Booth brillait sur la patinoire du Colisée Pepsi, Fucale était bien assis sur le banc réservé au réserviste au Centre Bell pendant le match opposant les Canadiens aux États-Unis.

Si Booth a été bon, Philippe Desrosiers l'a été tout autant. Même qu'en troisième période, le gardien de l'Océanic a multiplié les acrobaties sur Erne, Ryan Graves et Etchegary. Puis, il y a Jérôme Verrier qui a vu un de ses tirs s'arrêter sur la barre horizontale. Ce même Verrier qui a formé avec Erne et Tymashov le meilleur trio sur la patinoire.

En récoltant un point, les hommes de Serge Beausoleil reprennent l'exclusivité du premier rang du classement général de la LHJMQ, un point de plus que les Wildcats de Moncton qui ont été surpris par le Titan d'Acadie-Bathurst. La victoire des Remparts leur permet de rejoindre ces mêmes Wildcats avec 50 points. Pas si mal pour un club qui a une fois de plus été exclus du top 10 du classement BMO de la Ligue canadienne de hockey. Encore plus risible, les Québécois n'ont même pas eu de mention honorable. Mais dans le fond, veut-il vraiment dire quelque chose, ce classement?

Toujours est-il que lentement mais sûrement, Philippe Boucher met en place son système. Ce qui impressionne le plus chez les Remparts, c'est leur volonté de soigner leur défensive. On gagne des matchs serrés, ce qui sera très important d'ici la fin du calendrier régulier et en séries. Mais surtout, pendant le tournoi de la Coupe Memorial.

Quant à l'Océanic, il s'est fort bien débrouillé dans trois piliers dont ses deux meilleurs arrières Samuel Morin avec Équipe Canada junior et Jan Kostalek avec la République tchèque. Sans oublier l'imposant attaquant Frédérik Gauthier. Il sera drôlement intéressant d'assister aux affrontements Québec-Rimouski lorsque tous les pions seront en place. L'ajout de Fucale et le possible retour d'Anthony Duclair font certes rêver!

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer