Remparts 7/Océanic 3: victoire sur fond de rumeurs

Au centre de rumeurs qui l'enverraient à Halifax,... (Collaboration spéciale Rémi Sénéchal)

Agrandir

Au centre de rumeurs qui l'enverraient à Halifax, le gardien Callum Booth des Remparts était devant son filet jeudi soir à Rimouski, contribuant au gain de 7-3 des siens sur l'Océanic.

Collaboration spéciale Rémi Sénéchal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Ils passeront un joyeux Noël! Menés par le tour du chapeau de Ryan Graves, les Remparts de Québec ont enfin disputé un bon match sur la route, jeudi soir au Colisée Financière Sun Life. Ils ont renversé l'Océanic de Rimouski 7-3 à la veille du dévoilement de plusieurs échanges dans la LHJMQ.

La présence de Callum Booth devant le filet pourrait fort bien être le signal d'une fausse alerte à l'horizon. Pendant que plusieurs joueurs étaient en congé forcé à travers la Ligue dans l'attente d'un déménagement, le gardien de 17 ans a participé activement à la 21e victoire des siens.

Même si le vent soufflait fort dans le Bas-Saint-Laurent, c'était malgré tout le calme avant la tempête qui déferlera sur la LHJMQ, aujourd'hui, à l'ouverture du marché des transactions. Chez les Remparts, motus et bouche cousue, bien qu'un bruit amène toujours le gardien Zachary Fucale à Québec.

Au moment où vous lisez ces lignes, plusieurs joueurs ont sûrement déjà profité des réseaux sociaux pour saluer leurs anciens coéquipiers et afficher de l'excitation à l'idée de se joindre à une nouvelle équipe. Quelques joueurs ont sûrement disputé un dernier match avec les Remparts?

«On ne sait jamais à cette période de l'année», a simplement répondu l'entraîneur-chef, refusant encore de dévoiler son jeu. Il se disait ravi par la réponse des vétérans au terme d'une semaine où l'insatisfaction du précédent voyage se faisait sentir.

Malgré l'incertitude qui pesait sur les épaules de certains, le match n'a pas été dénué d'intérêt. Les Remparts ont pris l'avance quatre fois, parvenant à ajouter quelques buts d'assurance à leur priorité de 4-3 en troisième. Leur quatrième but avait signifié la fin de la soirée de travail du gardien Philippe Desrosiers, chancelant.

Première pour Graves

Graves a disputé un fort match pour les Remparts, réussissant son premier tour du chapeau (5e, 6e et 7e) en carrière. Même chose pour Jérôme Verrier, qui a célébré son retour au jeu avec ses trois premiers points dans l'uniforme québécois, dont un but. Kurt Etchegary (14e), Yanick Turcotte (2e) et Massimo Carozza (6e) ont aussi touché la cible. Pour l'Océanic, Simon Bourque (5e), Tyler Boland (6e) et Anthony DeLuca (24e) ont eu raison de Booth.

«Je ne suis pas le genre de joueur pour rêver à un tour du chapeau, ce n'est pas mon style. C'est incroyable de finir sur cette note, on avait besoin d'un effort de tout le monde et on l'a obtenu. Pour le reste, j'aimerais bien que tous les gars dans ce vestiaire restent, mais on sait que ça n'arrivera pas et que Phil ne posera que des gestes pour améliorer l'équipe», racontait Graves.

Installés au deuxième rang de la division Est, à quatre points de la position de tête détenue par l'Océanic, les Remparts tombent en vacances pour quelques jours. Au classement général, Québec pointe en cinquième place. Ils disputeront encore deux matchs à Baie-Comeau (le 28) et Chicoutimi (le 30) avant de renouer avec leurs partisans à la veille du Jour de l'an, le 31 décembre (14h) contre l'Océanic.

En vitesse

Retenus avec leur équipe nationale respective en prévision du Championnat mondial junior, Adam Erne (États-Unis) et Vladimir Tkachev n'étaient pas de l'alignement pour les Remparts, tout comme Jan Kostalec (République tchèque) et Samuel Morin et Frédérick Gauthier, ses deux coéquipiers de l'Océanic, qui participent au camp de la sélection canadienne... Jérôme Verrier a effectué un retour au jeu après avoir raté les deux derniers matchs des Remparts... À Halifax, le défenseur Matt Murphy a été rayé de l'alignement pour une troisième fois de suite dans l'attente d'un échange qui l'amènerait à Québec... Santé défaillante oblige, Cody Donaghey (Remparts) et Michaël Joly (Océanic), qui a patiné jeudi matin, étaient deux absents de marque de chaque côté... Le gardien Louis-Philip Guidon n'a pas revêtu l'uniforme des Voltigeurs de Drummondville, jeudi, ce qui était une autre indication de son transfert prévu pour Rimouski... 

À part Chicoutimi et Baie-Comeau, toutes les autres équipes de la Ligue étaient en action lors de la dernière soirée avant la pause des Fêtes. L'action reprendra le

28 décembre... Plusieurs joueurs des Remparts s'envolent pour la maison, ce matin, comme Dmytro Timashov, qui retourne célébrer Noël en Suède.

«Inacceptable», dit Beausoleil

«Je n'aimerais pas être sur la glace pour entendre ce que les joueurs se diront entre eux», confiait l'entraîneur-chef de l'Océanic après le match. Comme plusieurs, Serge Beausoleil appréciera la pause de 10 jours, mais reste à savoir s'il oubliera la plus récente défaite des siens.

«Les gars sont chanceux de partir en vacances, sinon ils en paieraient le prix. On a offert une performance inacceptable, tout simplement», affirmait l'entraîneur-chef à propos du revers de 7-3 contre les Remparts.

L'Océanic aurait pu s'en sortir autrement si leur gardien partant n'avait pas accordé de mauvais buts comme il l'a fait, notamment sur le quatrième filet des visiteurs. La soirée de Philippe Desrosiers a d'ailleurs pris fin à la suite de ce cadeau.

«On a donné sept buts sur 28 lancers... Les buts faibles ont fait très mal. À chaque fois qu'on revenait, on se faisait servir la réplique illico.»

Difficile de savoir si la prestation de Desrosiers était en lien avec l'acquisition de Louis-Philip Guindon, un autre gardien de 19 ans. «Tout ce qui se passe à l'extérieur de la patinoire ne devrait pas déranger personne. Un joueur devrait seulement focaliser sur sa performance et son intensité», répondait Beausoleil, qui sera à l'oeuvre aujourd'hui dans la danse des transactions. Mais impossible de lui faire dire quoi que ce soit.

Évaluation inchangée

Jeudi soir, Beausoleil a quand même eu l'occasion de fermer son téléphone pendant quelques heures, le temps de disputer ce quatrième match contre les Remparts. Et malgré la défaite, pas question de changer son évaluation du club.

«Ce qu'on peut améliorer, c'est la patience... Ça ne change rien sur notre évaluation, même que ça vient plutôt la réconforter. On sait ce qu'on doit améliorer. Je ne veux pas couper les cheveux en quatre, mais il nous manque deux attaquants de premier plan et des défenseurs importants. À force d'étirer l'élastique, il finit par briser, et ce soir [jeudi], il a pété.»

Un cours de géographie attend l'Océanic au retour des Fêtes puisque son calendrier est marqué d'un match à Shawinigan (le 28) et d'un autre à Rimouski le lendemain avant le rendez-vous du 31 au Colisée Pepsi, contre les Remparts.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer