Adam Erne invité par Team USA

Adam Erne est le seul représentant de la... (Phothothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Adam Erne est le seul représentant de la LHJMQ qui fait partie de la sélection préliminaire de Team USA.

Phothothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Au lendemain de l'annonce de l'alignement préliminaire d'Équipe Canada Junior, c'était au tour de USA Hockey mardi, de faire connaître la liste des 30 joueurs invités à son camp de sélection, en vue du Mondial junior, qui se tiendra du 26 décembre au 6 janvier, à Montréal et à Toronto. Pour une deuxième année consécutive, l'attaquant des Remparts, Adam Erne, a été retenu par la formation nationale américaine.

Au nombre de sept joueurs ayant fait partie de Team USA en 2014, Erne se joint cette année à un groupe incluant les surdoués Jack Eichel et Noah Hanifin, un défenseur dont les droits appartiennent aux Remparts, ainsi que plusieurs choix de première ronde dans la LNH, tels que Nick Schmaltz (Chicago), Michael McCarron (Montréal), Sonny Milano (Columbus), Alex Tuch (Minnesota), Dylan Larkin (Detroit) et Anthony DeAngelo (Tampa Bay).

«Être sélectionné pour une deuxième année, c'est génial. Peu de gars ont la chance de participer à ce tournoi deux fois. Évidemment, c'est un honneur et je suis très excité. L'an dernier, ça avait été une expérience plaisante et cette année, ça devrait être encore mieux», a indiqué l'espoir du Lightning de Tampa Bay.

Ayant décroché une cinquième place à Malmö (Suède) en 2014, Team USA comptera parmi les formations favorites pour remporter le tournoi de 2015. «Je ne sais pas s'il y a réellement des favoris. Avec autant de joueurs de deuxième année au sein de Team USA, nous aurons peut-être un avantage, mais chaque équipe sera bonne et il n'y aura pas de match facile», a estimé le natif du Connecticut.

Utilisé dans un rôle secondaire l'an dernier, Erne espère que son expérience sera mise à profit par l'entraîneur-chef Mark Osiecki, pilote des IceHogs de Rockford dans la Ligue américaine de hockey, et ce, malgré qu'il n'ait pas participé au camp d'évaluation tenu en août, à Lake Placid, se remettant alors d'une opération au poignet.

«Le Mondial junior, c'est un peu comme une saison junior. À notre deuxième année, c'est plus facile, parce qu'on sait à quoi s'attendre. On a plus confiance en nos moyens et ça rend les choses plus simples. Avec un peu de chance, je remplirai un rôle plus important», a laissé entendre l'attaquant de puissance, dont la formation nationale sera basée à Montréal, avec le Canada, l'Allemagne, la Slovaquie et la Finlande, pendant la ronde préliminaire.

Du sang neuf

Avec six joueurs admissibles aux repêchages de la LNH de 2015 et 2016, Team USA ne manquera pas non plus de sang neuf. Un élément qui peut jouer en sa faveur.

«C'est toujours intéressant d'aligner des joueurs qui ont quelque chose à prouver. Ils vont tout donner s'ils veulent impressionner les dépisteurs. Tout le monde va regarder, alors ils devront jouer de leur mieux. Ça peut seulement nous aider», croit Erne.

De ce groupe, le défenseur Noah Hanifin continue d'être courtisé par les Remparts, qui espèrent l'aligner après les Fêtes, et plus particulièrement lors du tournoi de la Coupe Memorial. Est-ce que Erne effectuera un lobby pour le compte de son organisation? «Je ferai de mon mieux pour le kidnapper, mais j'ai peur qu'ils vérifient mes bagages!» a-t-il lancé à la blague.

En tout, 17 attaquants, 10 défenseurs et trois gardiens composent la sélection préliminaire de Team USA. Du nombre, neuf sont issus de la LCH et un seul - Erne - provient de la LHJMQ.

Le camp de sélection de Team USA se tiendra à l'Aréna Walter Brown de Boston University, du 16 au 19 décembre.

Marc-Olivier Roy, des Remparts... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet) - image 2.0

Agrandir

Marc-Olivier Roy, des Remparts

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

Roy prêt, Burke incertain

Blessé à une épaule contre Sherbrooke le 21 novembre, Marc-Olivier Roy est prêt à reprendre l'action, alors que les Remparts amorcent une difficile séquence de trois matchs en quatre jours face aux Olympiques de Gatineau, au Colisée Pepsi, aujourd'hui. «Je pense que je me sens plus prêt qu'hier [lundi]. On y va jour par jour. C'est différent en situation de match, la façon dont tu te raidis quand tu prends des coups. Ça va peut-être changer des choses. Mais moi, en ce moment, je suis prêt pour jouer demain [mercredi]. J'attends le feu vert des médecins», a-t-il fait savoir. À l'entraînement mardi - un entraînement qui a dû être déplacé au Pavillon de la jeunesse en raison d'une fuite de saumure du système de réfrigération de la glace au Colisée Pepsi -, le centre de 20 ans pivotait un trio qui s'annonce explosif entre Guillaume Gauthier et Dmytro Timashov. «On avait déjà joué un match ensemble ici au Colisée et ça avait bien été. Ajouter Dima, ça change le côté offensif du trio. C'est un joueur qui a une bonne vision de jeu.» De son côté, Taylor Burke pourrait rater le rendez-vous de mercredi. Même s'il n'a pas aggravé sa blessure à un poignet, cette dernière l'importune toujours. Adam Chapman demeure donc dans l'entourage de l'équipe.

Congédié par... RDS!

La mésaventure de Marc Fortier et de Patrice Bosch, qui ont appris leur congédiement par l'entremise des médias sociaux, vendredi, a rappelé un bien mauvais souvenir à l'entraîneur adjoint des Remparts, Martin Laperrière. Lorsqu'il était à la barre du Drakkar de Baie-Comeau en 2005, il avait appris son congédiement en lisant la nouvelle sur une bande défilante à RDS. «J'en entendais parler depuis un petit bout de temps... Un moment donné, tu sens la soupe chauffer, mais ça aurait pu être mieux fait. J'étais à la maison, j'ai ouvert la télé et je me suis dit : "Ouais bien, ç'a l'air que j'ai perdu ma job!"» s'est-il rappelé, mardi. Comme Fortier et Bosch, il n'avait pas encore été avisé de son congédiement par le directeur général de l'époque, Pierre Parent. Le quatrième pilote de l'histoire du Drakkar compatissait plus particulièrement avec Fortier. «J'aime beaucoup Marc. Pat, je ne l'ai pas beaucoup connu, mais j'ai de la peine pour eux autres», a fait savoir «Lappy», qui remplaçait Philippe Boucher, parti assister à une réunion du comité d'orientation hockey de la LHJMQ, mardi.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer