Un prélude à la Coupe Memorial?

Lors de leur dernière visite à Rimouski en... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Lors de leur dernière visite à Rimouski en septembre, les Remparts s'étaient fait humilier 9-3. Le visage des deux formations a toutefois changé depuis, puisque plusieurs joueurs n'étaient pas revenus de leur camp professionnel.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) D'ici la fin de la saison, chaque rencontre entre les Remparts et l'Océanic, détenteur du premier rang au classement général de la LHJMQ, fera l'effet d'un prélude au tournoi de la Coupe Memorial. De chaque côté, on jure toutefois avoir la tête au présent. Si bien que lorsque les deux cousins croiseront le fer dimanche, à Rimouski, seuls les deux points à l'enjeu - et la fierté! - importeront.

Ayant divisé les honneurs de leurs deux premiers duels cette saison, les Remparts (5es, 18-9-0-0) et l'Océanic (1er, 19-7-1-1) sont impatients de renouer sur la glace du Colisée Financière Sun Life. Humiliés 9-3 à Rimouski le 14 septembre, les Diables rouges avaient rebondi de belle façon un mois plus tard avec une victoire de 5-2, au Colisée Pepsi. Il s'agira donc d'une bonne occasion pour eux de mesurer leur progression contre une équipe de tête.

«C'est toujours une équipe à laquelle tu veux te mesurer pour voir où tu en es rendu. Cette année, s'il y a une formation à laquelle on va vouloir se mesurer, c'est Rimouski», a estimé Philippe Boucher.

L'entraîneur-chef des Remparts refuse toutefois d'y voir une répétition générale pour le grand tournoi du printemps. Selon lui, plusieurs formations de la LHJMQ peuvent aspirer à y participer.

«Il ne faut pas regarder trop loin. Il y a beaucoup de bonnes équipes, cette année. C'est dur de savoir... Moi, je n'ai pas l'impression que Gatineau va reculer à Noël, que Blainville va reculer à Noël. Rimouski ne reculera pas, tout le monde le sait. Baie-Comeau va faire quoi? C'est dur de voir le portrait des séries», a-t-il jugé.

Beausoleil prudent

Son vis-à-vis rimouskois, Serge Beausoleil, optait également pour la prudence samedi. «Il ne faut pas mettre la charrue avant les boeufs. On est seulement en novembre! La seule certitude qu'on a, c'est que les Remparts seront au tournoi de la Coupe Memorial. Nous, nous devrons travailler pour y être. Ce sera donc un bon test pour nous autres. C'est une bonne équipe. Les matchs entre les deux équipes ont toujours un caractère spécial, pour eux comme pour nous.»

Privés des services de Dmytro Timashov, qui écoulera le dernier match d'une suspension de deux, et de Marc-Olivier Roy (épaule), les Remparts tenteront de boucler une fin de semaine parfaite sur la route, où ils avaient connu un succès mitigé depuis le début de la saison.

«Toutes les équipes peinent à jouer pour ,500 à l'extérieur. Personne ne peut pavoiser au sujet de sa fiche à l'étranger. Tout le monde est meilleur à domicile. On ne fait pas exception à la règle. Mais les Remparts arrivent après une grosse victoire à Gatineau, où ce n'est jamais facile de jouer. Je m'attends à ce qu'ils soient prêts. Ils n'ont peut-être pas Timashov, mais nous, on n'a pas Joly», a laissé entendre Beausoleil, dont la formation peut toutefois compter sur du jeu inspiré des vétérans Samuel Morin et Frédérik Gauthier.

«On sait que ça va être un match intense», a souligné Guillaume Gauthier, meilleur marqueur des Remparts (deux buts) lors de la dégelée de 9-3 à Rimouski.

«Ils ont une bonne équipe. Probablement la meilleure au Canada. On sait qu'on va avoir un bon défi et on va être prêts pour ça. C'est une équipe qui aime jouer physique, mais qui joue aussi bien offensivement que défensivement. En plus, ils ont un bon gardien de but. C'est une équipe qui est bonne dans tous les aspects du jeu.»

NOTES : Rétabli d'une blessure légère au genou droit, Callum Booth effectuera son retour devant le filet des Remparts. Il fera face au vétéran Philippe Desrosiers... Outre Michaël Joly, Rimouski sera privé des services de Beau Rusk (défenseur) et de Jean-Michel Leblanc (attaquant).

Sur la route comme à la maison

Quasi imbattables au Colisée Pepsi, les Remparts ont connu des hauts et des bas sur les patinoires adverses depuis le début de la saison. Sur une séquence de deux victoires à l'étranger, les hommes de Philippe Boucher vont tenter de porter à trois leur série de succès sur la route dimanche, à Rimouski. Après un doublé désastreux en Abitibi il y a deux semaines, les Remparts viennent d'aligner deux gains à l'extérieur de Québec, soit à Sherbrooke et à Gatineau, en abordant ces matchs comme s'ils étaient disputés à domicile. Et ça marche!

«Philippe nous a demandé de jouer avec la même énergie qu'à la maison. On l'a vu hier [vendredi], en désavantage numérique. Quand les gars bloquaient des lancers, ça sautait sur le banc. Avec les gars, on se parlait beaucoup sur le banc et dans la chambre entre les périodes. On a vu de l'énergie et on a vu un bon esprit d'équipe», a noté Guillaume Gauthier, auteur de 14 buts et de 15 aides , cette saison.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer