Callum Booth: toujours en bonne position pour le repêchage

Le gardien des Remparts, Callum Booth, présente cette... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Le gardien des Remparts, Callum Booth, présente cette saison un dossier de neuf victoires et six défaites.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Callum Booth et Dmytro Timashov se retrouvent à nouveau dans la liste du mois de novembre des joueurs à surveiller de la Centrale de recrutement de la Ligue nationale de hockey. À l'instar de la publication de septembre, le gardien des Remparts de Québec est encore considéré comme un premier de classe de sa profession.

Booth est l'un des quatre gardiens à obtenir la note A, ce qui en fait potentiellement un choix de première ronde au prochain repêchage. Son coéquipier européen, lui, apparaît dans le groupe C, que l'on considère comme des choix de quatrième, cinquième ou sixième rondes. Pour les deux joueurs, il s'agit du même classement que la liste publiée en septembre.

«Il s'agit toujours d'un honneur de voir nos efforts être reconnus, mais comme la première fois, ça ne changera aucunement mon éthique de travail. Je vais continuer à travailler aussi fort et essayer d'avoir une bonne saison», disait le jeune homme au terme d'une séance d'entraînement qui ne semblait pas l'avoir réjoui.

Qu'importe, le numéro 30 est l'un des quatre gardiens à se retrouver dans le groupe A, soit deux en Amérique du Nord et deux en Europe. «Callum est très calme et confiant. Son positionnement et sa protection du filet sont excellents et il est solide de tous les angles. Il possède de très bons réflexes et il lit bien le jeu», faisait savoir Al Jensen, expert en gardien de la Centrale de recrutement.

Booth présente une fiche de 9-6-0, une moyenne de points mérités de 3,04 et un pourcentage d'arrêt de ,904 depuis le début de la saison. Il continue à se partager le travail avec son collègue Éric Brassard, ce qui sera à nouveau le cas, en fin de semaine, à l'occasion d'une séquence de trois matchs en autant de jours.

Le gardien de 17 ans n'a pas l'intention de changer son approche malgré la bonne note à son bulletin. «Ça ne donne rien de s'ajouter de la pression à des places où l'on n'en a pas besoin, il faut juste se concentrer à connaître un bon prochain match et ne pas penser à autre chose. Éric et moi, on est prêt pour chaque partie qu'on a l'occasion de jouer et notre but est le même : aider l'équipe à gagner.»

Contingent de 46 joueurs de la LHJMQ

Booth fait partie d'un contingent de 46 joueurs de la LHJMQ répertoriés par la Centrale, dont sept sont considérés comme des espoirs pour la première ronde, 18 en deuxième et troisième rondes et 21 dans les trois suivantes. Timashov se retrouve dans le dernier tiers.

«On vise toujours d'être le plus haut possible, mais c'est plaisant de voir son nom dans cette liste. J'ai peut-être montré certaines choses aux dépisteurs de la LNH, mais je dois continuer à m'améliorer à chaque match, d'être compétitif soir après soir», disait le quatrième marqueur de la LHJMQ avec 38 points (10 buts et 28 passes), qui estime avoir bénéficié de l'aide de Philippe Boucher afin d'améliorer son jeu défensif depuis son arrivée au Canada.

****

Hanifin et White parmi l'élite

À un mois de la période des transactions de la LHJMQ, la publication de la liste de la Centrale de recrutement montre à quel point la tâche de Philippe Boucher serait moins difficile si certains joueurs appartenant aux Remparts acceptaient de se pointer à Québec. Le défenseur Noah Hanifin et l'attaquant Colin White, deux joueurs des États-Unis, sont considérés comme des candidats à la première ronde. Hanifin, qui évolue à Boston College, pourrait même être repêché au troisième rang.

Les autres joueurs de la LHJMQ à se retrouver dans le groupe sélect de la liste de novembre sont le défenseur Jakub Zboril (Saint-Jean), ainsi que les attaquants Filip Chlapik (Charlottetown), Timo Meier (Halifax), Nicolas Roy (Chicoutimi), Daniel Sprong (Charlottetown) et Evgeni Svechnikov (Cap-Breton). Dans le groupe B, on voit le nom de l'arrière Nicolas Meloche (Baie-Comeau) tandis que le groupe C inclut le gardien Olivier Tremblay et le défenseur Simon Bourque, tous deux de l'Océanic de Rimouski. Bien sûr, les attaquants Connor McDavid et Jack Eichel font partie du groupe A.

Changement de routine à l'horaire

Contrairement à la routine établie depuis plusieurs années, les Remparts tiendront un exercice matinal, vendredi, même si l'équipe dispute un match sur la route.

Habituellement, les Remparts se donnent rendez-vous au Colisée Pepsi en milieu d'après-midi afin de grimper à bord de l'autocar. Cette fois-ci, un changement de régime est à l'essai, puisqu'ils sauteront sur la patinoire quelques heures avant de prendre le départ pour Sherbrooke, où le Phoenix les attend de pied ferme.

«On joue rarement bien là-bas, c'est une occasion pour changer cela. On aura un morning skate, chose qu'on n'a pas l'habitude de faire lorsqu'on joue sur la route. On y pensait depuis un certain temps, surtout dans des voyages d'environ deux heures comme à Sherbrooke, Chicoutimi, etc. Et pour ce qui est du séchage de l'équipement, Stéphane [Savard, le responsable] a dit qu'il n'y avait pas de problème, qu'on a une bonne fenêtre», expliquait l'entraîneur-adjoint Martin Laperrière.

Pendant que les Remparts peaufinaient leur préparation en prévision de ce match, le grand patron assistait au dernier acte de la Super Série Subway, jeudi, à Rimouski. Les siens pourraient faire d'une pierre deux coups, à Sherbrooke, soit de retrouver le chemin de la victoire après les deux défaites en Abitibi le week-end dernier, et faire amende honorable à leur défaillance de 6-1 au Palais des sports Léopold-Drolet en ouverture de calendrier. Les Remparts avaient remporté le deuxième duel à Québec et devancent le Phoenix par un point en sixième place du classement général.

«On a un club différent de celui qu'on avait en début de saison, c'est certain, mais je m'attends à ce que Sherbrooke soit droit comme la dernière fois, ils ont toujours de bonnes performances contre nous. Il faut s'attendre à une forte opposition, leur personnel d'entraîneurs a fait un job extraordinaire dans toutes les facettes parce qu'ils sont menaçants offensivement, les défenseurs appuient beaucoup l'attaque, leurs unités spéciales sont efficaces et ils savent s'ajuster à ce qu'on leur présente. Ce sera à nous de bien exécuter ce qu'on est capables de faire», ajoutait Laperrière.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer