Boisbriand 4/Québec 2: premier revers à la maison

À la maison devant leurs partisans, les Remparts... (Photo Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

À la maison devant leurs partisans, les Remparts n'ont pas été à leur meilleur, samedi, permettant à l'Armada de leur faire subir un premier revers cette saison sur leur patinoire.

Photo Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Il aura fallu l'équipe de l'heure dans la LHJMQ pour mettre un terme à la série victorieuse à domicile des Remparts. Mené par son meilleur marqueur Danick Martel, avec un doublé, l'Armada a défait les hommes de Philippe Boucher par la marque de 4-2, lui infligeant son premier revers de la saison au Colisée Pepsi.

S'amenant à Québec sur une séquence de six victoires, Blainville-Boisbriand était en bonne position pour infliger ce premier affront aux Remparts, devant leurs 8651 amateurs. Et la troupe menée par Daniel Jacob, en l'absence de l'entraîneur-chef Joël Bouchard parti au Défi mondial des moins de 17 ans, n'aura pas raté sa chance de le faire, malgré la présence de quelques joueurs affiliés dans son alignement.

«Ç'a été une victoire d'équipe. On a demandé à trois jeunes de venir nous rejoindre à Québec avec une grosse foule, une grosse équipe qui s'en va à la Coupe Memorial, et ces trois jeunes-là ont bien fait. Chapeau à Samuel Montembeault, qui a fait les gros arrêts, les arrêts-clés. Sincèrement, je n'aurais pas pu demander mieux», a commenté Jacob, qui signait ainsi sa première victoire derrière un banc dans la LHJMQ, samedi.

Dans l'autre camp, on avait la mine plus basse au terme de ce premier revers en six matchs. C'était plus particulièrement vrai de l'attaquant Marc-Olivier Roy, qui espérait une victoire contre son ancienne formation.

«Je pensais qu'on allait sortir mieux que ça. En première période, il va falloir s'ajuster. Il faut, pendant les 10 premières minutes, travailler fort, parce qu'on l'a vu ce soir: l'Armada, c'est une équipe qui travaille fort et qui n'a pas lâché pendant 60 minutes. Donc, il faudrait apprendre d'eux autres, amener ça cette semaine à l'entraînement et travailler là-dessus», a soutenu le vétéran de 20 ans.

Figées à 0-0 après la première, les deux équipes se sont échangé deux buts pendant la période médiane. Après qu'Adam Erne (11e) eut ouvert la marque en tout début d'engagement, l'Armada a nivelé le pointage en désavantage numérique (Danick Martel, 11e), sur un cafouillage des Remparts à leur ligne bleue.

La réplique des Remparts est également venue en infériorité numérique, alors que Roy servait une passe parfaite à Raphaël Maheux (3e), qui n'a eu qu'à enfiler la rondelle dans la cage de Montembeault. Avant la fin de la période, Martel (12e) récidivait en avantage numérique, sur une montée à l'emporte-pièce qui n'a donné aucune chance à Callum Booth.

Jambes coupées

Les deux buts rapides de l'Armada en début de troisième, ceux de Philippe Sanche (6e) et de Colin MacSween (1er), ont semblé couper les jambes des Remparts, qui ont été incapables de revenir de l'arrière. Seul Dmytro Timashov a réellement testé Montembeault, qui a toutefois eu le dessus sur le joueur du mois dans la LHJMQ.

Philippe Boucher a d'ailleurs trouvé que son club n'avait pas en troisième la même énergie qu'il avait affichée la veille, au cours du dernier vingt face aux Cataractes.

«[Vendredi], on a trouvé une manière de gagner. Les trois ou quatre dernières games auraient pu aller d'un bord comme de l'autre. On a réussi à les mettre de notre bord par l'effort. Je pense que ç'a manqué ce soir [samedi]. Et il y a certains joueurs qui ont manqué de gaz en troisième. On a demandé beaucoup à Brouillard, à Erne et Timashov. L'énergie qu'ils avaient en troisième [vendredi] n'était pas là [samedi].»

NOTE: Boucher discutera avec les Rangers aujourd'hui, afin d'établir le calendrier de retour au jeu du défenseur Ryan Graves.

***

Accrochage entre Erne et Timashov

Les prises de bec entre coéquipiers ne sont pas rares dans un environnement compétitif comme celui d'une équipe de hockey. Généralement, ces accrochages surviennent toutefois lors des entraînements. Or, des amateurs ont aperçu les attaquants Adam Erne et Dmytro Timashov s'en prendre l'un à l'autre à la porte du vestiaire des Remparts, entre les deuxième et troisième périodes du match de vendredi, face aux Cataractes. S'il n'a pas été possible de savoir ce qui avait mené à l'altercation, l'entraîneur-chef Philippe Boucher a confirmé qu'elle avait bel et bien eu lieu. Il a toutefois tenté de minimiser l'affaire, affirmant que «ce sont des choses qui arrivent dans le hockey, mais pas plus que ça».

Dans la période qui avait précédé, Boucher avait séparé les deux joueurs, qui évoluaient sur la même ligne depuis plusieurs rencontres. La manoeuvre a eu pour résultat les buts de Marc-

Olivier Roy et de Guillaume Gauthier, tous deux préparés par Timashov. «Je ne pense pas qu'ils jouaient leur meilleure game. C'est pour ça qu'on a changé les trios, pour changer les choses. [...] Est-ce qu'ils se sont parlés? Oui, mais dans le hockey, ce sont des choses qui arrivent et on ne fera pas une grosse histoire avec ça», a affirmé Boucher, ajoutant qu'il n'y avait pas de désaccord entre les deux joueurs, pas plus que dans le vestiaire de l'équipe.

***

Walcott un défenseur très convoité

Les bons défenseurs de 19 et 20 ans sont une denrée rare dans la LHJMQ. C'est pourtant ce que les Remparts vont tenter de dénicher, lors de la période de transactions des Fêtes. Parmi les candidats à surveiller, Daniel Walcott, de l'Armada, risque d'être fort convoité.

Originaire de l'Île Perrot, Walcott avait quitté le Québec il y a quatre ans, après la séparation de ses parents, pour rejoindre son père à Chicago, où il s'est aligné avec une école secondaire préparatoire, puis avec une université de division 3, l'Université de Lindenwood, en banlieue de St. Louis. C'est son entraîneur-adjoint au sein de cette formation, Ted Sator, qui l'a pistonné auprès de l'Armada, alors dirigé par son ancien joueur, Jean-François Houle.

À sa première saison à Boisbriand en 2013-2014, l'arrière de 5'11" et 165 livres a tout de suite impressionné par son potentiel offensif, bouclant la campagne avec une fiche de 10 buts et 29 passes en 67 matchs (+15). Cette année, après un premier camp impressionnant à New York, il continue de cumuler les points. À ses sept premiers matchs avec l'Armada, il a inscrit deux buts et quatre passes, en plus de conserver un différentiel de +5. 

«Je suis prêt à avoir un rôle de leader cette année et de me concentrer sur l'Armada pour la saison qui est là», a fait savoir l'espoir des Rangers, réclamé en 5e ronde (140e au total), en juin. En attendant, rien ne dit que Walcott finira la saison à Boisbriand. Comment accueillerait-il un échange aux Fêtes? «Je n'ai aucun contrôle là-dessus. S'il y a des équipes qui veulent mes services, tant mieux, mais je vais essayer de me concentrer sur gagner un championnat avec l'Armada.»

Advenant qu'il soit échangé à Québec, Walcott s'alignerait avec un autre espoir des Rangers, soit Ryan Graves, voire deux, s'il fallait qu'Anthony Duclair soit cédé aux Remparts. Il garde d'ailleurs contact quotidien avec ce dernier. «C'est extraordinaire ce qui lui arrive! Je pense qu'il va rester à New York longtemps. Lui aussi, il l'espère. Je suis juste content pour lui. Mais on va se concentrer à battre son équipe ce soir [samedi].»

Et la Coupe Memorial dans tout ça? «Moi, j'aimerais y aller par le chemin le plus difficile. Gagner la Coupe du président avec l'Armada et venir jouer à Québec pour l'autre Coupe.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer